Le chiffrage de Mélenchon (part 4)

Le chiffrage de Mélenchon (part 1)

Le chiffrage de Mélenchon (part 2)

Le chiffrage de Mélenchon (part 3)

Très sincèrement, je pensais que je pourrais commenter les 5h de vidéo mais c’est impossible.

Impossible parce que c’est long mais aussi parce qu’il est plus difficile de réfuter un mensonge que de l’énoncer.

J’ai regardé pratiquement toute la vidéo (j’avoue j’ai avancé sur certains points).

Je dois reconnaitre que c’est une très bonne idée de faire ça ! C’est un peu artisanal, parfois bancale, les intervenants ne sont pas toujours à l’aise, parfois c’est totalement amateur, le décor est à vomir, les participants sont habillés n’importe comment mais le principe est excellent.

Après 3 parties je n’avais commenté que 27 minutes de vidéo.

En effet, il est beaucoup, beaucoup plus long de démonter une contre-vérité que de l’énoncé.
Donc je ne peux pas analyser et critiquer chaque mensonge et chaque erreurs factuelles ou chaque contre-vérités idéologiques, je vais donc faire ça en gros, en prenant quelques exemples.

Je vous invite sincèrement à regarder cette vidéo pour vous faire une idée.

Globalement, « L’Avenir en Commun » est un programme économiquement marxiste et étatiste. C’est à dire que l’Etat intervient partout, tout le temps pour, non pas réguler et encadrer les marchés, mais pour les manipuler.

Les propos de Mélenchon et de ses équipes sont clairement anticapitalistes et véritablement autoritaires.

En effet, plutôt que de réformer les causes des problèmes, AEC ne s’attache qu’à tenter de soigner les conséquences et toujours avec de la dépense publique.

Pour toute la partie économique de l’AEC c’est comme ça. L’Etat intervient partout, tout le temps et quand on sait que l’Etat est, depuis 40 ans, totalement incompétent sur ces questions, cela fait peur.

Les insoumis sont évidemment contre le libre-échange. Normal pour les marxistes…

Sur le textile c’est assez clair, sans libre échange, un tee-shirt coûterait 50 euros…

Sur pleins de points je suis d’accord avec lui. Sur la justice ou sur l’agriculture.

Parlons agriculture d’ailleurs En dehors des problèmes de santé avec les produits chimiques, qui sont bien réels (je le sais pas expérience personnelle et je ne parle pas du glyphosate) d’abord les propositions sont très vagues, très très vagues. Les prévisions sont totalement farfelues et en repose que sur le pifomètre et surtout à aucun moment ils ne proposent ce qui a marché ailleurs, entre autres en Nouvelle-Zélande, c’est l’arrêt total des subventions.

Toujours dans cette idéologie étatiste, Mélenchon veut « rediriger » les subventions vers le bio.

Je suis d’accord avec lui sur le fait que la PAC favorise essentiellement les exploitants agricoles (et non les agriculteurs) mais ce dont ont besoins ceux qui font du bio ce n’est pas de subventions mais c’est de la simplicité administrative et des baisses de fiscalité.

Encore une fois, la politique qu’il propose se fait sous la coupe de l’Etat.

dans l’AEC, l’Etat est partout, absolument partout.

Sur l’éducation c’est assez vague. Mélenchon a Toujours dit qu’il était contre les écoles privées (normal pour un totalitariste).
Le programme consiste surtout en des dépenses quantitatives et non qualitatives. Comme le recrutement de 60.000 enseignants alors qu’il y en a déjà au moins ce nombre qui n’enseignent pas.

Les intervenants parlent tous beaucoup de gratuité et ce faisant, mentent. Rien n’est gratuit et dire le contraire c’est mentir aux français.

Les insoumis mentent beaucoup sur ce sujet.

Sur la fiscalité c’est simple, l’objectif de l’AEC est clair : pas une tête qui dépasse et ceux qui veulent s’enrichir on clairement intérêt à quitter le pays.

C’est clair, les insoumis sont des voleurs, leur but caché et la conséquence du programme c’est de vous prendre le plus possible pour « rendre gratuit » un tas de trucs et vous rendre ainsi dépendant de l’Etat…

C’est absolument limpide.

La sortie de Liem sur l’ISF et les revenus du capital et du travail est une merveille de mensonges, de contre-vérités, de démagogie et de simplisme.

Ce type se prétend économiste il est avant tout un socialo-marxiste idéologue.

Evidemment, l’idée de l’impôt le plus efficace et le plus juste, c’est à dire celui qui finance au mieux et le plus justement les services publics, donc à assiette large et taux bas, est totalement oublié…

La fin de l’émission est moins intéressante aussi avec les questions et débat avec des journalistes ou Mélenchon fait son show habituel en mentant sur la pauvreté allemande ou la réunification allemande, bref, du classique.

Bref l’émission est très intéressante mais est clairement destiné à un public déjà conquis et qui surtout n’y connait ps grand choses en économie (au sens large) car ça permet d’appâter le gogo, ce que Mélenchon a très bien réussi.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s