Intolérance et soupçon de principe envers l’Homme, le credo du degôche

Je vais reprendre ici ce que j’ai déjà pu dire sur twitter, en « approfondissant » évidemment la réflexion.

Voilà maintenant plusieurs années que je fréquente les blogs de tout bord, y compris mêmes certains blogs maoïstes… C’est pour vous dire !

Voilà quelques mois que je fréquente également twitter, répondant ou lisant des tweets de tous bords, du frontiste imbécile genre Philippot au pipoconomiste Thomas Porcher en passant par le néo-fascistes Filoche et beaucoup d’anonyme.

Je peux donc faire une formidable étude sociologique et psychologique, de la qualité de celle qu’on fait à la terrasse des cafés après plusieurs bouteilles de rosé.

 

 

Constat n°1 

-Le militant politique et/ou supporter de candidat est, par nature, un être bête, hypocrite, de mauvaise foi et intellectuellement malhonnête.

 

 

Constat n°2

Le degôche extrême, se revendiquant le plus souvent humaniste, tolérant, démocrate etc… est en réalité un totalitariste chimiquement pur (terme qui sied mieux au degôche extrême que le terme « fasciste » je trouve finalement, même si les deux termes sont au final assez proche).

Il n’hésite pas à pratiquement appeler au meurtre de ceux qui ne sont pas d’accord avec lui:

 

Pour lui, il est normal, logique et cohérent de forcer les crevards qui travaillent, souvent durement, à donner leur argent « à la hauteur de leurs revenus » ce qui, pour le degôche veut souvent dire au moins 75% de ce que la crevure gagne.

 

 

Pour lui il est parfaitement normal d’imposer son idéologie, même minoritaire.
Le spécimen ci-dessous est de la branche NPA, marxiste revendiqué, soit l’idéologie qui a mené tous les pays du blocs soviétiques (et bien d’autres) à la ruine et leur peuple au goulag….

 

 

Constat n°3

Le degôche extrême n’a pas la moindre idée de ce qu’est le libéralisme. Il est souvent relativement inculte en économie car il l’a pratique peu.

Il y a en effet peu d’entrepreneurs marxistes car une fois confronté à la réalité, le marxiste change d’avis. Beaucoup de libéraux sont d’ailleurs d’anciens marxistes/socialistes confrontés à la réalité.

Alors que la plupart des libéraux ont étudié Marx ou Keynes (ne serait-ce que pendant leur étude) le degôche n’a que très rarement lu Tocqueville, Bastiat, Hayek etc… Et il ne sait pas que le libéralisme n’est pas un économisme mais un concept reposant sur le droit (liberté, responsabilité, propriété privée, respect de l’état de droit).

 

 

 

 

Constat n°4

On ne débat pas sur twitter, on s’invective. Il est impossible d’argumenter en 140 caractères.
Et on ne fait pas non plus changer les gens d’avis, surtout le degôche.
Son credo est souvent « faites ce que je dis mais pas ce que je fais ».
Il adore dépenser l’argent, surtout celui des autres et déteste mettre la main à la poche quand c’est nécessaire.
Et surtout il ne comprend pas que les problèmes qu’ils dénoncent sont des conséquences causées par l’application de son idéologie socialiste/collectiviste/étatique/égalitariste.

Un exemple tout simple. Alors que la France est un des pays avec la pression fiscale la plus forte du monde, un des pays ou la part de l’Etat dans le PIB est la plus importante (+ de 57%), le degôche est persuadé que le problème c’est qu’on en taxe pas assez.

Le degôche est persuader que l’Etat peut tout et que sans l’Etat il n’y a rien.
L’Histoire du monde démontre le contraire mais la réalité n’est pas un concept que le degôche admet.

 

 

Constant n°5

Si globalement la culture économique et financière des français est très faible, celle du degôche est souvent inexistante ou alors uniquement concentré sur le marxisme et ses variantes.

 

Le dedrouâte aussi est particulièrement à sec quand il s’agit d’économie, tout spécialement le militant LR d’autant plus s’il est juppéiste ou sarkoziste.

Si les libéraux sont un peu plus pointus en économie c’est pour une raison simple : la Culture économique est la porte d’entrée du libéralisme. En général, ensuite, le jeune libéral va approfondir sur la partie sociale, sociétale et politique du libéralisme.
Le libéralisme n’est pas un économisme (contrairement au capitalisme).

Vous remarquez que le degôche, se revendiquant souvent de l’humanisme, a tellement peu confiance dans l’Homme, tellement de mépris pour l’Homme qu’il considère que certains sont forcément des salauds (en gros, les riches et les non-marxistes) et que les autres sont forcément des saints.

Le monde du degôche est extrêmement simple, voir même simpliste. Il y a des cases dans le cerveau du degôche : celle avec le bien et celle avec le mal. Le dividende c’est mal, un actionnaire c’est mal. La dépense publique c’est bien, un fonctionnaire c’est bien.

Mais qu’arrive t’il quand l’actionnaire est aussi un salarié, comme c’est le cas dans de très nombreuses sociétés ???

 

Constat n°6 et conclusion

Ce sont les gens qui se revendiquent intellectuels, qui disent réfléchir le plus qui ont aussi les raisonnements les plus basiques, voir pour certains franchement primitifs.

Le patron est un méchant, le salarié est un gentil esclave.
L’Etat fait tout bien, l’entreprise fait tout mal.
Le public c’est bien, le privé c’est mal etc…

En fait, le raisonnement du degôche semble être la conséquence de la médiocrité de notre Education Nationale.

c’est à se demander si l’Etat ne fait pas exprès de mal instruire les gens pour créer des millions de clients politique…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Intolérance et soupçon de principe envers l’Homme, le credo du degôche

    • Skandal dit :

      GdC est connu… Comme beaucoup de degôches, c’est juste un totalitariste qui se cache derrière les draps de l’humanisme et du socialisme…

      • ti suisse dit :

        Certes, aussi comme souvent ou ailleurs, je prends ce qui m’intéresse, m’arrange (dois-je être le seul ?)
        Ni certain, quand j’étais plus jeune, d’avoir eu envie de changer le monde.
        Bonne continuation et vacances (aïe.. faut-il choisir ?!)

  1. Nicobos dit :

    C’est héroïque… mais inutile. Laissez ces tarés dans leur débilité profonde, vous vous faites du mal. Vous combattez face à des moulins à vents. Ces types n’en valent pas la peine, ils resteront dans leur ignorance à se faire manipuler. Je pense qu’il faut penser à vous. Quittez ce pays, le QI de la majeure partie de la population diminue, il y a de plus en plus de décérébrés se prenant pour des philosophes extrêmement intelligents. Pensez à vous 🙂

    • Skandal dit :

      Héroïque…. n’exagérons pas tout de même…

      Je n’ai rien contre le degôche qui défend une position politique ou idéologique, je fais de même.

      Mais voir des gens qui refusent d’accepter la réalité et qui racontent n’importe quoi, c’est pas possible pour moi…

      Je ne sais pas si c’est de l’ignorance, de l’inculture ou si c’est la propagande socialo-étatiste distillée, entre autre, par l’Education Nationale, qui a bien marchée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s