Lettre ouverte à Benoit Hamon

Cher Benoit,

Je dis « cher » car tu coûtes effectivement cher aux Français depuis le temps que tu t’en fous plein les poches, sans rien foutre, avec leur argent.

Tu milites au PS depuis 1986 et depuis ce jour tu as toujours gravité dans le cloaque politique français sans jamais entreprendre quoi que ce soit de constructif et sans jamais mettre les pieds dans une entreprise.

Tu confirmes parfaitement cette maxime : « Un politicien moderne est quelqu’un qui a fait des études et qui, ne pouvant rien faire pour la société, a décidé de vivre à son crochet »

Je vois bien que tu es dans le creux d’une vague actuellement. Il faut dire que tu n’as jamais eu ni les épaules, ni les compétences, ni l’intelligence pour être président de la république sinon ça se saurait et ton « track record » politique serait un peu plus fourni.

Je dois tout de même préciser, pour te remonter le moral, qu’il y a pire que toi… Je pense notamment à Marie-Ségolène Royal qui a quand même réussi à ruiner sa région et à faire perdre au moins un milliard d’euros aux Français.

Je pense également à ton ancien chef, le machin tout mou qui a prétendu être président pendant 5 ans. C’est sûr que devoir assumer le bilan du socialisme, cela doit être très très dur.

En même temps Benoit, tu l’as bien cherché. C’est toi et toi seul qui a décidé de soutenir une idéologie politico-économique dont le but premier est de dépenser l’argent des autres pour continuer à profiter des privilèges de la caste oligarchique.

C’est aussi de ta faute si tu en es là.

Imagine mon Benoit que tu t’es fait dépasser la socialo-étatiste-nationaliste, fille du borgne et par le socialo-étatiste-bolivarien, Mélenchon.

Tu as même réussi à te faire dominer par le clone du truc un peu bizarre qui dors à l’Elysée depuis 5 ans !!!

Sérieusement Benoit, tu ne dois pas être bien malin…

Mais je sais aussi que cela doit être dur de voir tous tes petits camarades de ce dépotoir qu’est le Parti Socialiste Français préférés rejoindre le type à l’origine de la lamentable et pathétique politique économique et fiscale de ces 5 derniers années.

Mais rend toi compte que tu as une tête de perdant, un programme de perdant, une équipe de perdant ! Essaye de comprendre que les « traîtres », qui ne savent rien faire d’autre que se gaver de l’argent des contribuables, ont choisi un possible gagnant uniquement pas intérêt personnel et pas par conviction puisque, de toute façon, ils n’ont pas de convictions.

Faut dire que toi tu es soutenu par le seul ministre de l’économie qui est allé prendre des cours d’économie après avoir été ministre… Ça ne doit pas être facile.

Voilà mon Benoit, tu écris une lettre aux Français et un Français t’en écrit une car si le libéralisme m’a appris une chose, c’est que le rôle de l’Etat c’est de défendre le faible contre le fort, toi tu as décidé de défendre l’Etat avec les forts, contre les faibles.

Ce qui t’arrive est donc entièrement de ta faute et j’espère que tu trouveras un vrai travail et que tu disparaîtras de la vie politique Français, tu as déjà fait trop de mal.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lettre ouverte à Benoit Hamon

  1. Pangloss dit :

    Un peu cruel, non? Pauvre Benoït!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s