Une idée consternante 3

Cette fois c’est une idée de Benoit Hamon.

Je dois reconnaitre que c’est très facile de trouver des idées consternantes chez lui car, contrairement à un Mélenchon par exemple, aucune des idées d’Hamon n’est « neuve ». Autant chez Mélenchon il y a une tentative de renouveau avec la VIème République et un ou deux trucs vaguement écologiques, autant chez Hamon c’est toujours la même resucée socialo-keynésienne bien étatiste.

Le programme d’Hamon semble avoir été concocté par des semi-débiles…

Je créerai une taxe sur la richesse créée par les robots afin de financer notre protection sociale. Lorsqu’un.e travailleur.euse est remplacé par une machine, la richesse créée bénéficie essentiellement aux actionnaires. Je propose donc de taxer cette richesse – en appliquant les cotisations sociales sur l’ensemble de la valeur ajoutée et non plus seulement sur le travail – pour qu’elle finance prioritairement des mesures telles que le revenu universel plutôt que les dividendes.

Je passe sur la syntaxe « non-genrée » absolument pathétique, qui se veut « moderne » mais qui est surtout affligeante de bêtise.
Preuve que le Français est une langue complexe, le fruit d’une Culture riche et que certains sont incapables d’appréhender cela…
Loin de moi l’idée de penser que la langue (orthographe et grammaire) ne doit pas évoluer mais là, c’est simplement stupide, presque illisible et surtout non applicable à l’oral.

Bref, l’idée de taxer les robots est consternante pour au moins deux raisons (il y en a d’autres) :

-Les entreprises utilisant des robots quitteront la France.
-Les cotisations sociales sont censées financer la retraite et la sécu des cotisants. Les robots n’ont pas de retrait et ne tombent pas malade.

Hamon démontre encore une fois qu’un des gros problème comptable et financier de l’Etat Français c’est la non-affectation d’une recette à une dépense.
Cela permet à l’Etat de masquer le coût réel des dépenses, le montant réel des prélèvements et la proportion de ce qui est financé par le contribuable et ce qui est financé par la dette.

Mais le plus consternant dans cette taxation des robots c’est quand vous la mettez en perspective avec cette autre proposition d’Hamon :

En France, le partage des bénéfices se fait trop souvent en faveur des dividendes et au détriment de l’investissement. Je réduirai le coût du capital en modulant l’impôt sur les sociétés en fonction de la part de bénéfices réinvestis.

Benoit Hamon est-il au courant qu’un robot c’est du capital ? Qu’un robot c’est de l’investissement ?

Donc Hamon veut réduire le coût du capital en diminuant l’impôt mais aussi l’augmenter en l’imposant plus…

Il n’y a qu’un semi-débile d’apparatchik socialo-étatiste comme lui pour avoir une idée aussi consternante.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Une idée consternante 3

  1. Pangloss dit :

    Ce qui est consternant, c’est que des millions de gens ont élu ce rigolo à leur primaire.

  2. bebert dit :

    Les robots vont peut-être detruire des emplois mais peuvent aussi en créer en rendant rentables des productions jusque la délocalisées,le robot annulant en partie l’avantage « cout de la main d’oeuvre »

    • Skandal dit :

      L’Allemagne est un des pays les plus « robotisé », le chômage y est nettement moindre que chez nous et il y a aussi beaucoup moins de travailleurs pauvres… CQFD

      • antigauchisme dit :

        ‘il y a beaucoup moins de travailleurs pauvres » Non justement il y en a plus En tout cas les inégalités de salaires et de richesse sont plus importantes la bas que chez nous (je ne défends pas le socialisme et la pression fiscale je rappelle juste les faits) De plus vous oubliez (ou feignez de le faire) que l’Allemagne a bien plus de vieux (donc bien moins de jeunes) que notre beau pays, ce qui aide a réduire le chomage (je ne dis pas que cela fait tout juste que cela aide) Selon les prédictions la France devrait etre dans une trentaine d’années le pays le plus peuplé d’europe de l’ouest a la place justement de l’Allemagne C’est une des raisons (mais pas la seule loin s’en faut) qui explique l’acharnement de la mère quelle a soutenir l’immigration vaille que vaille (au risque meme de sa réelection qui semblait encore acquise il y a peu) La encore je ne sais pas si une population importante est une garantie de réussite économique mais ce qui est sur c’est que la baisse de population inquiète fortement les milieux politiques intellectuels et économique de nos beaux pays

        • Skandal dit :

          Il y en avait plus jusqu’en 2010, depuis 2012 l’Allemagne voit son chômage son diminuer et il y a désormais moins de travailleurs pauvres en Allemagne qu’en France (en proportion).

          De plus, en Allemagne, un « travailleur pauvre » peut se trouver un logement décent contrairement au travailleur pauvre Français.

          « En tout cas les inégalités de salaires et de richesse sont plus importantes la bas que chez nous »

          Ce n’est pas tout à fait vrai… La France compte plus de milliardaires que l’Allemagne mais l’Allemagne compte beaucoup plus de millionnaires. C’est du au fait qu’en France le capitalisme de connivence privilégie les grosses entreprises des copains et des coquins alors qu’en Allemagne l’accent est mis sur la PME et sur l’entreprises moyenne.

          « De plus vous oubliez (ou feignez de le faire) que l’Allemagne a bien plus de vieux (donc bien moins de jeunes) que notre beau pays, ce qui aide a réduire le chomage (je ne dis pas que cela fait tout juste que cela aide) »

          Oui, et alors ? Nous on a la retraire à 60 ans, des dizaines de milliers de départ en retraite anticipée, les 35h, des embauches de fonctionnaires à tout va et le chômage ne diminue pas, il augmente… Votre argument est bidon.

          Le fait est que l’économie Allemande est supérieure et bien plus dynamique à l’économie français et cela depuis le début des années 1990. C’est encore plus flagrant si on n’oublie pas que l’Allemagne a du « payer » le coût de la réunification avec le pays du tier monde qu’était devenu l’Allemagne de l’est communiste…

        • Skandal dit :

          Correction à mon précédent commentaire…

          L’Allemagne compte nettement plus de milliardaire que la France. 120 contre 39. ( https://www.contrepoints.org/2017/03/26/285169-france-a-perdu-moitie-de-milliardaires-an).

          L’inégalité de salaire et de richesse que vous décrivez en donc totalement statistique en l’absence d’analyse plus poussée.
          Il faudrait comparer au salaire moyen et au salaire médian.

          Entre 2015 et 2016 la France a « perdu » la moitié de ses milliardaires. (74 en 2015, 39 en 2016) et de plus :

          « Car si 23% des milliardaires sont des héritiers (contre 15% au niveau mondial) tous les autres sont des entrepreneurs qui ont construit leur fortune (à l’instar de Xavier Niel) ou des successeurs de grandes familles industrielles qui ont su faire fructifier leur patrimoine.

          D’ailleurs, un autre paradoxe du cas français, c’est que la fortune totale des milliardaires français a bondi de 21% par rapport à l’année précédente, dans un contexte où, on l’a évoqué plus haut, la tendance générale est plutôt à la baisse pour la première fois depuis 2010. Une preuve sans équivoque sur le fait que les Français savent utiliser leur argent et qu’il faudrait peut-être davantage impliquer les plus riches dans le redressement du pays plutôt que de les pousser à partir. »

          CQFD.

  3. La Suryquoise dit :

    C’est qui, cet Hamon ? 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s