Encore un menteur et un escroc intellectuel

Invité mardi soir de l’Entretien politique de France 2, le candidat à la primaire de la gauche Vincent Peillon s’est livré à une comparaison hasardeuse, en faisant un parallèle entre le sort des musulmans français et celui des juifs sous le régime de Vichy, tout en dénonçant le «fascisme rampant» de Marine Le Pen. «Certains veulent utiliser la laïcité – ça déjà été fait dans le passé – contre certaines catégories de population, c’était-il y a 40 ans les Juifs à qui on mettait des étoiles jaunes. C’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable», a-t-il déclaré. (source)

L’utilisation du point Godwin est généralement la preuve que la personne qui l’utilise n’a aucun argument factuel à utiliser.

L’antisémitisme est la haine du juif.

L’islamophobie est la peur de l’islam et/ou du musulman.

Faire une comparaison entre les deux c’est déjà se déshonorer intellectuellement. Mais je ne doute pas que Peillon compte sur la « déculturation » des Français, déculturation qu’il a lui-même contribué à créer en tant que ministre de l’éducation, pour que son propos fasse mouche.

Il se trouve que l’antisémitisme ne repose sur absolument rien de concret.

L’islamophobie est un terme créé de toute pièce par les islamistes pour dénigrer ceux qui pourrait critiquer l’islam.

Hors il se trouve que l’on a le droit, et même le devoir intellectuel, de critiquer une religion et qu’en plus il y a des raisons parfaitement valables pour que les gens aient peur de l’islam et/ou de certains musulmans.
Il se trouve que les terroristes sont des musulmans…

Je rajouterais qu’il est assez terrifiant que Peillon, laïcard franc-maçon forcené et anticatholique extrémiste (à voir cette vidéo) défende une religion comme l’islam qui est à l’opposé exact et total des préceptes francs-maçons.

Encore une fois, cette affaire démontre l’amoralité et la malhonnêteté intellectuel d’un éminent membre de la caste oligarchique qui dirige ce pays et le mène droit dans le ravin.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour Encore un menteur et un escroc intellectuel

  1. Bonne année Skandal et meilleurs vœux !
    Je constate que le vœux que nos guignols de « représentants » démocratiques continuent de sortir leurs conneries habituelles, a été exaucé !
    Cette peille fait partie des pires parasites de ce système pourri et qu’il devrait être le premier à passer sur le billot.
    Billet très juste qui montre aussi que la lucarne diabolique ne donne la parole qu’au même type de propagande, celui de la république FM destructrice.

  2. Emmanuel dit :

    Les laïcards socialistes défendent l’islam par opportunisme.
    Mais le laïcisme a bien des points communs et des affinités intellectuelles avec l’islam, par ailleurs : le laïcisme est un nouveau genre de religion civile, comme l’islam se veut religion civile ; le laïcisme s’impose à la société civile comme la loi de Dieu doit s’imposer à une « société musulmane », etc, on peut continuer plus avant.

    • Skandal dit :

      Pour préciser et pour vous répondre, je n’ai rien contre les laïques. Je suis moi même un mécréant qui, bien qu’ayant été élevé dans la moral judéo-chrétienne, pense sincèrement que l’Eglise est avant tout une construction politique et la Bible un très beau livre d’histoire.

      J’ai néanmoins, culturellement, du respect pour les croyants tant que leurs croyances ne tournent pas au ridicule genre créationnisme ou genre ces catholiques qui haïssent les homos et ceux qui ne rentrent pas dans les toutes petites cases définies par une petite partie de cette structure politico-sociale qu’est l’Eglise.

      Au dela de ça, tant qu’on ne me bassine pas avec des légendes, des contes, des paraboles prisent pour vérité et autres fadaises, ça me va.

      Je suis laïque dans le sens ou je pense que l’Eglise, comme l’Etat, ne doit surtout pas s’occuper de ce qui ne la regarde pas mais cela ne doit pas non plus l’empêcher de donner son avis. Ensuite les gens sont responsables, ils choisissent ce qu’ils veulent.

      Un exemple : je n’ai rien contre les écoles confessionnelles, tant qu’elles respectent une certaines cohérence avec la Société dans laquelle est vivent.

      Le problème que vous soulevez est intéressant et effectivement, la laïcité d’Etat brandi par Peillon et d’autres (genre ceux qui font des procès contre les crèches dans les mairies et les écoles et qui sont tjrs des laïcards, jamais des religieux…) est devenue une religion avec ses dogmes, ses prêtres et son intolérance envers ceux qui ne voient pas les choses comme elle et sa volonté de modifier la Société la ou le catholicisme (et le protestantisme dont je me sens plus proche) cherche avant tout à influencer les cœurs et les consciences (même si cela ne lm’empêche pas de déborder parfois).

      Et cela, elle est assez semblable à l’islam.

      La laïcité est devenue une religion politique.

      • Emmanuel dit :

        En gros, vous souhaitez la laïcité, comme tout bon chrétien !
        Je ne suis on ne peut plus d’accord. Il ne reste plus qu’à rappeler aux clercs que leur rôle n’est pas de s’occuper de nos affaires « temporelles » (parce qu’ils ont tendance à l’oublier facilement), et à l’Eglise qu’elle est l’institution qui a inventé dans sa théologie, la théorie même de la laïcité.
        Sommes toutes, les relations entre le mécréant que vous êtes et le christianisme devrait pouvoir s’arranger assez facilement.
        Bonne année 2017!

  3. Fred Camino dit :

    Je suis d’accord, il a dit une connerie, ceci dit le FN joue avec la peur des gens pour exister, il y a des similitudes avec certains régimes de notre histoire. Je ne défends pas l’islam et je me fous de la religion mais je fais la différence entre la saloperie islamiste et mon pote musulman avec qui je bois des bières de temps en temps.

    • Skandal dit :

      « ceci dit le FN joue avec la peur des gens pour exister »

      Oui tout à fait puisque le reste de leur proposition c’est plus ou moins ce qui est fait en France depuis 40 ans : + de dépenses, + de déficit, + de dette, + d’impôts.

      Il n’ont que la peur à proposer.

       » il y a des similitudes avec certains régimes de notre histoire »

      Point godwin ?

      En même temps, quand vous écouter la gauche, ils jouent tous aussi sur la peur des gens. La peur des riches, la peur du libéralisme, la peur de responsabilité individuelle, la peur que l’Etat soit moins présent pour dire aux citoyens quoi faire et quoi penser…

      il y a des similitudes avec certains régimes actuelles….

      « mais je fais la différence entre la saloperie islamiste et mon pote musulman  »

      Comme la très très grande majorité des gens.

      • Ne voyez aucune invective personnelle dans ma réponse, il s’agit plutôt d’un ras-le-bol général à force de lire ou d’entendre à la télé la phrase type : « il surfe sur la peur des gens »…

        D’ailleurs, votre paragraphe sur les slogans « anti-droite » de la gauche : « La peur des riches, la peur du libéralisme, la peur de responsabilité individuelle,.. » vient contre-balancer cela après coup.

        « le FN joue avec la peur des gens pour exister » est une explication aussi creuse qu’absurde ! Aussi absurde que d’expliquer tout rejet de quelques chose par une phobie !!!
        Aujourd’hui, tout est phobie… risible et imbécile !
        J’exclue de mon entourage les prétentieux parce que j’en aurait peur ? Serai-je « praetendophobe » ?..
        Les résistants français avaient peur des nazis ?… que nenni, ils combattaient un envahisseur parce qu’ils n’en voulaient pas, c’est aussi simple que cela (et ils ne se battaient certainement pas contre une idéologie !!! là aussi, il faut arrêter de fantasmer notre histoire nationale !).

        Choisir le sentiment de peur comme argumentation n’est ni raisonnable, ni intelligent.
        C’est un slogan gauchiste (PC, PS, LR, UDI,..) idiot et simpliste comme beaucoup de leurs explications (je n’emploie pas sciemment le terme « argumentation » car ce n’en n’est pas).

        À ce moment là, comme vous l’avez écrit, tous les partis dits de gauche ou de droite (car en France, il n’y a plus de différences depuis longtemps !) qui ont affirmé qu’il serait catastrophique de choisir le Brexit, qu’il serait suicidaire de quitter l’Europe, qu’il serait mortifère de ne pas accueillir une quantité astronomique d’allogènes (car nous deviendrions une nation rabougrie !… des abrutis ont osé sortir cette débilité et un grand nombre de demeurés y adhèrent…), auraient profité des peurs des citoyens ???…
        Je concède qu’il puisse avoir des angoisses chez certains car tout le monde n’est pas logé à la même enseigne en terme d’assurance en soi mais la « peur » ne peut être la seule ou en tous les cas la plus importante des explications à un rejet.

        Les natios, les tradis, les fachos,… vous choisirez le terme que vous voudrez n’ont peur d’aucun des thèmes qu’ils rejettent !
        Il n’y a pas de « peur », et j’espère que les gens seront de plus ne plus nombreux à le comprendre et à ne plus penser que le rejet de quelque chose signifie qu’il est craint.
        On peut être contre l’immigration anarchique sans avoir peur de l’étranger et juste en ne voulant pas d’un grand remplacement (phénomène bien réel pour qui circule régulièrement comme moi de Clermont-Ferrand à Montpellier ou de Nice à Perpignan et Carcassonne, en passant par tous les villes du littoral (Avignon, Aigues-Mortes, Nîmes, Sète, Béziers, Narbonne,… seuls les petits villages sont un peu épargnés) comme on voudrait garder intact l’intégrité d’un environnement comme l’Antarctique (animaux compris) ou l’intégrité des tribus indiennes d’Amazonie.
        On peut être contre la normalisation du comportement inverti sans avoir peur des homosexuels (ou sans leur vouloir du mal) et en ne souhaitant pas comme modèle d’Européen un type sodomite efféminé en chemise cintrée qui tortille du cul dans un slim (oui, je sais, je caricature un peu mais pas tant que cela ! cf. Ruquier, Bern, Carnimolla, Delormeau, Goude,…).
        Là, je fais allusion aux « croyances ridicules des catholiques » de votre réponse à Emmanuel. Il n’y a rien de ridicule dans le rejet de quelqu’un ou de quelque chose selon certains critères, ou alors toute non-acceptation devient ridicule. Celui qui n’apprécie pas les vantards est ridicule, celui qui rejette les égocentriques est ridicule… Je ne le pense pas !

        Je pourrai poursuivre cette liste mais j’ai ciblé les deux sujets les plus d’actualité.

        • Skandal dit :

          « D’ailleurs, votre paragraphe sur les slogans « anti-droite » de la gauche : « La peur des riches, la peur du libéralisme, la peur de responsabilité individuelle,.. » vient contre-balancer cela après coup. »

          C’est pour insister sur le fait qu’en France les politiciens utilisent les peurs pour se faire élire.

          Cela n’enlève rein au fait qu’il y a bien sur d’autre explications.

          « Aujourd’hui, tout est phobie… risible et imbécile ! »

          Oui, vous avez raison.

          « À ce moment là, comme vous l’avez écrit, tous les partis dits de gauche ou de droite […] auraient profité des peurs des citoyens ???… »

          Oui, ils ont profité de la peur mais pas que. De l’inculture aussi, de l’ignorance et du fameux « si vous ne faites pas ce que l’on dit alors vous êtes un fasciste ».

          « mais la « peur » ne peut être la seule ou en tous les cas la plus importante des explications à un rejet. »

          Loin de moi l’idée de penser cela mais le FN ne propose rien de nouveau en termes économiques et/ou sociaux.

          « Il n’y a rien de ridicule dans le rejet de quelqu’un ou de quelque chose selon certains critères »

          Cela dépend des critères. Surtout que le catholicisme enseigne la tolérance. Ne pas aimer les tafioles militantes c’est une chose, ne pas aimer les homosexuels en est une autre.

          Je ne dis pas que les gens votent par peur, je dis que les politiciens utilisent la peur comme argument. C’est très différent.

        • « Loin de moi l’idée de penser cela mais le FN ne propose rien de nouveau en termes économiques et/ou sociaux. »… je ne discute pas de cela car sur ce point, j’aurais tendance à vous rejoindre (surtout au vu de la configuration actuelle du parti).

          « Cela dépend des critères. Surtout que le catholicisme enseigne la tolérance. Ne pas aimer les tafioles militantes c’est une chose, ne pas aimer les homosexuels en est une autre. »… Les critères intelligents pour les uns seront stupides pour les autres, ceci démontre ce que je croid plus en plus, c’est qu’une entente entre groupes de citoyens paraît impossible dans le futur et qui’l faudra envisager soit la guerre, soit la scission.
          Pour la tolérance, ceci ne veut pas dire l’acceptation de tout. On peut tolérer un comportement qui est interdit ou réprouvé, d’ailleurs l’homosexualité est bien condamnée dans la Bible.Et sûrement à juste titre en terme anthropologique de survie d’un groupe, de filiation,…
          Je le répète, on peut ne pas apprécier les homosexuels à cause de leur déviance même si celle si est de l’ordre du privé comme il peut-être impensable à certains de se lier d’amitié ou de fréquenter des personnes pratiquant l’échangisme ou adeptes de SM. Ceci n’a rien de ridicule, il s’agit de respecter des principes que l’on considère vertueux, non-négociables,…

          « Je ne dis pas que les gens votent par peur, je dis que les politiciens utilisent la peur comme argument. C’est très différent. »… Écrire que les politiciens (qui sont de redoutables stratèges et calculateurs) utilisent une technique pour recueillir des votes, c’est valider que les gens qui votent y sont sensibles donc qu’ils votent pour cette raison.
          Je persiste à dire que les politiciens (peu importe leur parti) et les citoyens, dans leur grande majorité, ne votent pas par peur mais en conscience, en rejetant un modèle de société qui ne leur convient pas selon des critères de traditions, de moeurs bien précis.

        • Skandal dit :

          « l’homosexualité est bien condamnée dans la Bible.Et sûrement à juste titre  »

          Je ne crois pas. Je pense que la Bible contient beaucoup de conneries aussi. Surement moins que le coran, mais il y en a quand même beaucoup.

        • « Je ne crois pas. »… c’est votre point de vue qui j’en suis convaincu ne relève pas que de la simple « croyance ».
          « Je pense que la Bible contient beaucoup de conneries aussi. »… oui, c’est vrai et bien que je perpétue des traditions chrétiennes en terme de rituels tel que Noël ou Pâques (par attachement à un héritage culturel qui n’est pas que négatif), je considère que une partie de la responsabilité de la situation actuelle de l’Europe aujourd’hui provient de la doctrine chrétienne du XXe s. beaucoup trop axé sur l’amour du prochain, sur l’entretien d’un discours bisounours et bébête du vivre-ensemble, sur la sur-valorisation de la paix créant des citoyens qui ne sont plus des guerriers dans l’âme,… et j’en passe.

        • Skandal dit :

          « « Je ne crois pas. »… c’est votre point de vue qui j’en suis convaincu ne relève pas que de la simple « croyance ». »

          Effectivement, ce n’est pas que de la simple croyance. L’Eglise (Apostolique et Romaine) est une construction politique et comme dans toutes constructions politiques il faut des dogmes.
          Le fait que Jésus soit considéré comme un Dieu a été décidé à je ne sais plus quel concile (de Nicée je crois…). Les texte de la Bible sont choisis pour coller avec la politique de l’Eglise.

          Donc je ne crois pas pa du tout que la Bible est systématiquement raison, y compris d’un point de vu purement religieux.

          Pour le reste je suis d’accord avec vous.

      • un musulman qui boit de la bière n’est pas un vrai musulman.
        J’ai un (et un seul, c’est ainsi) ami musulman, un tunisien avec qui j’ai joué au rugby. Il ne mange pas de porc et ne boit aucun alcool, et c’est un type extra (convivial, volontaire, vaillant…) !
        il n’existe pas d’extrémistes chez les musulmans ou les catholiques, juste des personnes fidèles à 100% à une doctrine. Les islamistes sont les vrais musulmans (ayant travaillé dans une Centre d’Éducation Renforcé l’an dernier, et ayant lu et pris en photo de nombreux sourates du Coran d’un jeune CPF lorsque je faisais des nuits je vous confirme de la violence et la rigueur impressionnant de ce texte religieux malgré quelques passages évoquant le pardon aux mécréants repentis). Zemmour a raison.
        Ceux qui s’accommodent de règles pour convenances personnelles ou par manque de volonté font autre chose, suivent une nouvelle doctrine mais ne sont ni musulmans, ni catholiques.
        C’est comme un type qui viendrait jouer dans mon équipe de rugby, qui se dirait rugbyman en faisant des passes en avant parce qu’il préfère ce type de passe !…. vous voyez ?
        Je n’ai rien contre l’innovation (si elle apporte quelques chose de positif) mais ce qui est transformé ne doit plus être dénommé avec le même intitulé.

        • « je vous confirme la violence et la rigueur impressionnantes…. »… j’ai validé trop vite !..

        • Skandal dit :

          « un musulman qui boit de la bière n’est pas un vrai musulman. »

          Selon qui ? Selon le coran. Un livre remplit d’un tas de conneries.

          « Il ne mange pas de porc et ne boit aucun alcool, et c’est un type extra  »

          Je n’en doute pas un instant. je connais des musulmans pratiquants, pieux, respectueux, vertueux qui boivent de l’alcool et mangent du porc et qui se foutent de savoir qu’ils ne sont pas de « vrais musulmans ».

          Le débat vrai ou faux musulman je m’en fous. Comme vrai au faux chrétiens. Celui qui couche avant le mariage est forcément un mauvais chrétien ? Je ne crois pas.

          « il n’existe pas d’extrémistes chez les musulmans ou les catholiques, juste des personnes fidèles à 100% à une doctrine.  »

          La je suis d’accord. Le terme « extrémiste » est un abus de langage.

          « Zemmour a raison. » quand il fait une différence entre l’islam et les musulmans. Le pense que l’Islam est incompatible avec la France (en général) mais que les musulmans peuvent très bien s’assimiler s’ils acceptent de devenir ce que vous et les islamistes considérez comme des « faux musulmans ».

          « C’est comme un type qui viendrait jouer dans mon équipe de rugby, qui se dirait rugbyman en faisant des passes en avant parce qu’il préfère ce type de passe !…. vous voyez ? »

          Mouai…. la comparaison est un peu légère je trouve… 🙂 Mais je vois ce que vous voulez dire.

        • « Mouai…. la comparaison est un peu légère je trouve…🙂 Mais je vois ce que vous voulez dire. »… je vous l’accorde. C’était pour faire simple et rapide mais efficace.

        • « Un livre remplit d’un tas de conneries. « … ceci est votre opinion (et la mienne) mais cela n’empêche que c’est ainsi et donc que le vrai musulman est celui qui suit les indications de ce livre.
          « Le débat vrai ou faux musulman je m’en fous. »… il est pourtant important puisque de là découle l’abus de langage que vous dénoncez à juste titre et qui permet aux discours gauchistes biaisés (comme de dire qu’il y a des gentils et des méchants musulmans…) de tenir dans le temps.

        • Skandal dit :

          « il est pourtant important puisque de là découle l’abus de langage que vous dénoncez à juste titre et qui permet aux discours gauchistes biaisés (comme de dire qu’il y a des gentils et des méchants musulmans…) de tenir dans le temps. »

          Je concède cette incohérence.

          Je ne dirais pas qu’il y a des bons des et des méchants mais ceux qui suivent le livre à la lettre et ceux qui prennent des libertés.

        • « Je ne dirais pas qu’il y a des bons des et des méchants mais ceux qui suivent le livre à la lettre et ceux qui prennent des libertés. »… oui c’est cela mais vous aurez compris que l’utilisation de « bons » et « méchants » ne sont pas les termes que j’emploie mais ceux utilisés de façon manichéenne et démagogique par les gauchistes.

        • Skandal dit :

          Tout à fait !

    • Skandal dit :

      Et puis surtout, prendre le FN comme benchmark c’est une connerie absolue et ne justifie pas les monstrueuses stupidités débitées.

      On dirait vraiment que Peillon ne se bat pas pour être président mais pour que d’autres ne le soient pas.

      C’est pas comme ça qu’on va avancer.

  4. eric dit :

    Nous rappellerons au passage à l’agrégé d’histoire et ministre de l’enseignement qu’est M. Peillon, qu’il y a 40 ans, Giscard était au pouvoir, et que je n’ai pas le souvenir qu’on épinglait des étoiles jaunes sur les chemises des juifs…
    Quand les pulsions idéologiques et les postures clientélistes hystériques rincent le cerveau du moindre bon sens.

  5. Paul-Emic dit :

    Peillon est avant tout Juif et tout le reste en découle son unique but est la destruction de ce qui reste de chrétien dans l’Occident qui l’a accueilli lui et ses congénères.
    Quant au mot antisémitisme c’est un non sens en soi puisqu’il définit un racisme envers les Sémites, actuellement représentés essentiellement par les peuples arabes d’Asie quand les Juifs sont soit des Berbères convertis soit des Khazars donc des Turcs également convertis.

    • Skandal dit :

      « Peillon est avant tout Juif » Ha bon ?

      Le complot judéo-maçonnique probablement….

      « Quant au mot antisémitisme c’est un non sens en soi puisqu’il définit un racisme envers les Sémites »

      C’est vrai. Donc pour êtes plus précis vous seriez plutôt anti-juif…

      « les Juifs sont soit des Berbères convertis soit des Khazars donc des Turcs également convertis. »

      Pour les séfarades peut être, mais pour les ashkénaze, je ne crois pas.

      A mon avis, ce qui déshonore Peillon, c’est avant tout qu’il soit socialiste.

      • Paul-Emic dit :

        Les Askhenazes sont des Khazars. Je ne suis pas plus anti-juif que nombre d’entre eux sont anti-chrétiens et plus particulierement anti catholiques.

        • Skandal dit :

          Les « antis » des uns ne justifient pas les « antis » des autres.

          Et je ne vois pas vraiment ce que vient faire l’ascendance juive de Peillon la dedans. Surtout qu’avant d’être juif c’est un laïcard extrémiste et forcené.

        • Paul-Emic dit :

          Si vous le dites

        • Skandal dit :

          Sous-entendez vous que j’ai systématiquement raison ? 😉

          J’espère pas… Ça voudrait dire que notre Pays et notre Nation sont définitivement perdus.

        • Paul-Emic dit :

          C’est un débat stérile dans lequel je n’aurais jamais dû entrer puisqu’en la matière il existe une vérité officielle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s