Missive

La Poste: 30 jours d’absentéisme par facteur/an.

Coût: 600 Millions/an

Subventions de l’État à La Poste: 534 Millions/an.

Sans l’absentéisme des postiers, La Poste serait très probablement une entreprise très rentable et ne coûterait plus grand chose aux contribuables.

Étonnant comme l’absentéisme dans le service publique est nettement plus élevé que dans le privé et comme il baisse drastiquement quand on aligne le système des jours de carences sur celui du privé.

On peut être un service publique, on peut être fonctionnaire et fournir un service de qualité pour un coût cohérent.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Missive

  1. Popeye dit :

    la suppression de l’unique tout petit jour de carence dans la fonction publique a été l’une des plus belles dégueulasseries clientélistes du quinquennat de l’ex premier secrétaire du PS qui a également été député de Corrèze (non, je n’écrirai pas son nom : ce cuistre ne le mérite pas)
    Et pourtant, Dieu sait si ce quinquennat n’a pas été avare de saloperies!

    • Skandal dit :

      La plus belle dégueulasserie je ne sais pas mais oui c’était une belle degueulasserie.

      D’ailleurs Hollande n’a fait que ça, du clientélisme. Les membres de la caste oligarchique médiatico-politique comme lui (on y trouve aussi Sarkozy, Juppé, MLP, Melenchon, bref la très grande majorité des élus français) ne savent faire que du clientélisme.

      Alors de temps en temps c’est pour les fonctionnaires, de temps en temps pour les riches, de temps en temps pour les pauvres, de temps en temps pour les écolos etc… Mais au final, c’est l’application d’une vison qui ne voie pas plus loin que les prochaines élections et qui se base sur l’escroquerie intellectuelle du sondage.

      Au final c’est la classe moyenne qui perd systématiquement.

      Le problème c’est qu’Hollande, Sarkozy, Juppé, Montebourg Hamon, Fillon, et tous les autres parasites n’ont vécu que par la contribuables et pour l’Etat.

      Dans la vie réelle, celle qui se déroule en dehors des palais de la Ripoublique, ces gens ne valent absolument rien.

      C’est normal qu’ils fassent tout pour rester dans le systéme car s’ils devaient trouver un vrai travail et être payé sur ce qu’ils valent (loi du marché), ils ne gagneraient que ce qu’ils méritent, c’est à dire rien.

      Il n’y en a pas qui serait capable d’entreprendre, d’investir ou de se faire embaucher sur ses compétences.

      Donc ils font ce qu’ils doivent faire pour rester dans le systéme : du clientélisme.
      Et l’électeur se laisse berner en continuant à aller voter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s