Jacqueline ensauvage la société

Brèves 3.0

Il y a quelque chose d’assez rigolo dans la lecture des réactions suite à la grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage. Cette bonne dame qui arrive selon certains à se retrouver en légitime défense sans qu’aucun des critères d’icelle ne soit présent. Les cœurs meurtris, et ceux qui veulent se faire passer pour des humanistes, clament que justice a enfin été rendue. Ceux qui font profession d’être raisonnables crient au scandale absolu, alors qu’en général les mêmes expliquent en long, en large et en travers les sévices qu’ils feraient subir à quiconque toucherait l’un des cheveux d’un de leurs êtres aimés ou prennent fait et cause pour tel ou tel patron de bar ayant abattu un braqueur dans le dos.

Bref, tout le monde est bien à sa place, au chaud dans sa case où il peut reconnaitre ses semblables. C’est rassurant et c’est douillet.

Bien entendu, pas un pour dire ce qui pourtant…

View original post 209 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s