Macron, le faux pas économique

Loin de la primaire des socialistes, des ambitions de Manuel Valls et du retrait de François Hollande, Emmanuel Macron poursuit sa campagne. Le leader de En Marche! a entamé dimanche soir un déplacement de deux jours à New York par une rencontre avec le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz. Mi-novembre, ce dernier avait pris position pour que les États-Unis et l’Europe s’engagent en première ligne dans la lutte contre les paradis fiscaux. L’occasion pour Emmanuel Macron de peaufiner son discours sur le sujet alors qu’il va bientôt commencer à dévoiler ses propositions «radicales» pour l’élection présidentielle de 2017. (source)

Pour certains ignorants, un « banquier d’affaire » est une sorte d’économiste de salon.

Rater, un « banquier d’affaire » ce n’est rien de plus qu’un type avec une belle gueule et un carnet d’adresses bien fourni.

Pour certains ignorants, un ministre de l’économie/fiance c’est un mec qui y connait quelque chose à l’économie et/ou à la finance.

Raté aussi. Les exemples récents (Sapin, Montebourg, Édouard Balladur, Dominique Strauss-Kahn, Christine Lagarde, Moscovici, Baroin, Borloo, Gaymard, Sarkozy, Fabius) avait pourtant démontré l’inanité d’une telle affirmation.

Macron n’échappe pas à cette règle.

Il a été dans la commission Attali, le pipoconomiste qui n’écrit pas ses livres et qui se plantent dans tous ses prévisions. Puis il a été faire la pute en tant que banquier d’affaire à la banque Rothschild.
Pour ensuite devenir conseiller d’Hollande à l’Elysée et ministre de l’économie avec la réussite que l’on connait…

Et voila que pour bien confirmer que l’économie ce n’est décidément pas son truc, il va rencontrer le pipoconomiste nobélisé Joseph Stiglitz dont la carrière est une suite d’échecs retentissant.

Quand on veut redresse économiquement un pays, il faut éviter de s’adresser à un des responsables des subprimes.

Il faut aussi éviter d’écouter les économistes atterrants ou les pipoconomistes d’Etat comme Piketty.

Sinon on se retrouve avec un bilan économique Sarkozien ou Hollandais…

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Macron, le faux pas économique

  1. Paul-Emic dit :

    je trouve qu’il a un profile de candidat préféré des Français : un type qui a une belle gueule et qui est un incompétent notoire ne peut que leur plaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s