IVG, Gayssot et Taubira

Rien à ajouter, rien à enlever…

Brèves 3.0

En 1990, la loi Gayssot, tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe est passée. Personne n’est revenu dessus.

En 2001, la loi Taubira,  tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité est passée. Personne n’est revenu dessus.

Ces deux lois sont sans doute les plus symboliques des quelques lois mémorielles que nous devons subir en France.

Hier, l’Assemblée Nationale a voté le « délit d’entrave numérique à l’IVG » alors que quelques troudbals de députés de droite tentaient mollement de s’y opposé au nom de la liberté d’expression et de l’opportunisme politique.

Malheureusement c’est trop tard. Il fallait protéger la liberté d’expression avant.

Comme le disait Martin Niemöller, change pas de main quand ça vient. Il est aussi l’auteur du fameux discours « quand ils sont venus chercher » dans lequel il parle de sa lâcheté après que les méchants soient venus emmener…

View original post 186 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s