En fait, en France, on peut mentir 1000 fois à une personne…

Pour beaucoup, il semblerait que les 5.64 millions de fonctionnaires français soient tous infirmière ou policier ou prof.

Il y a environs 145.000 policiers en France, environs 500.000 infirmières fonctionnaires (toutes spécialités confondues) , environs 840.000 « personnel enseignant » dont environs 200.00 qui n’enseignent pas (pour des raisons parfois obscures….).

Soit environs 1.485 millions de fonctionnaires soit environs 26% des effectifs totaux.

Il reste plus de 4 millions de fonctionnaires à l’utilité plus ou moins douteuse.

Donc quand certains crétins nous expliquent que 500 milles fonctionnaires de moins ce sont des policiers, des infirmières et des profs en moins ce n’est rien de plus qu’un mensonge chimiquement pur.

Il y a 30 millions d’actifs en France dont environs 19% de fonctionnaires.
D’ici 2020, 8 millions d’actifs partirons à la retraire donc, au minimum, 1.52 millions de fonctionnaires (en réalité plus car les fonctionnaires partent à la retraite plus tôt).

Les policiers/infirmières/profs représentent 26% des effectifs de fonctionnaires donc on peu en déduire qu’il y aura environs 390.000 départ à la retraite de policiers/infirmières/profs et 1.130.000 départ à la retraite d’autre…

Il « suffit » donc de ne pas remplacer la moitié des ce 1.130.00 fonctionnaires pour supprimer 500.000 postes (même un peu plus) sans toucher au nombre de policiers/infirmières/profs.

CQFD.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour En fait, en France, on peut mentir 1000 fois à une personne…

  1. Blablator dit :

    Votre billet part de la proposition de Fillon qui est candidat à la présidentielle. Or ce ne sera pas de sa compétence que de décréter que la mairie de Triffigny sur Oise doit avoir 1 secrétaire et pas 4. Et si le président de la région Trucmuche, a envie d’embaucher son neveu pour mesurer la qualité de l’air, ça ne sera pas non plus du ressort de Fillon. Ok, il peut baisser les dotations pour faire pression sur les élus locaux pour qu’ils arrêtent leurs conneries mais jusque là, ça ne semble pas bien fonctionner.
    La fonction publique territoriale, c’est déjà 30% du personnel.
    Après vous ajoutez l’armée, la justice que vous avez étrangement oubliées. Fillon veut créer 10 000 places de prison en plus. On ajoute dans l’équation une population qui vieillit et qui a besoin de soins, d’aides à la personne etc…

    Sinon, il existe toujours des choix politiques très forts comme arrêter de scolariser les enfants à 3 ans mais 7 ans comme en Allemagne (ou en Russie) et faire accepter à la population de payer des garderies et potentiellement accepter que les femmes françaises renoncent à pondre des marmots comme les allemandes.

    Ensuite, prenons cet exemple concret.
    Nadine M n’a pas obtenu de mandat lui assurant un revenu pour assurer sa survie. Le temps que son ancien ami Nicolas S, la balance comme tête de liste aux européennes, elle a du monter un bizness tout ce qui il y a de privé. Elle était conseillère en communication et faisait du media training pour les élus locaux. C’est la même chose pour un certain Guillaume P.
    Les maires d’une certaine obédience politique étaient donc encouragés à filer du taf à Nadine SA, qui n’a pas le statut de fonctionnaire mais bon, dans le budget de la mairie, il y a un poste budgétaire pour le service rendu. Donc en matière d’économie, je ne vois pas bien le gain.

    Du coup, si on supprime des fonctionnaires, et qu’on les remplace par des sociétés privées qui appartiennent (comme par hasard) à des amis, on n’a rien gagné du tout ou pas les gains escomptés.

    Une pervenche municipale est elle moins bien qu’une pervenche Vinci SA ? Acceptez vous que le respect du code de la route soit confié à des agents privés ? (on parle de filer les voitures radars à des compagnies privées pour affecter les flics ailleurs).

    • Skandal dit :

      Il n’y a aucune raison que les profs soient fonctionnaires.

      Il n’y a aucune raison que les employés de mairie, de préfecture, de conseil régional et autre administration territoriales soient fonctionnaires.

      Et c’est bien évidemment du ressort et de la compétence de l’Etat de gérer les administration territoriales qu’il finance et surtout que le contribuable finance.

      « Les maires d’une certaine obédience politique étaient donc encouragés  »

      Encourager par qui ? Personne ne les encourage. Ou alors vous partez du principe que les élus sont tous plus ou moins pourris. Ce sur quoi je suis d’accord.

      « Donc en matière d’économie, je ne vois pas bien le gain. »

      Un fonctionnaire coûte plus cher qu’un employé en CDI. La suppression du statut de fonctionnaire (et des privilèges qui vont avec) c’est immédiatement plusieurs dizaines milliards d’économisés par an.

       » et qu’on les remplace par des sociétés privées qui appartiennent (comme par hasard) à des amis, on n’a rien gagné du tout ou pas les gains escomptés. »

      Qui a dit qu’il fallait les remplacé par des amis ? Vous connaissez le principe des appels d’offres ? Il suffit de contrôler cela et c’est exactement le rôle de l’Etat. Rôle qu’il ne rempli actuellement pas.

      « Une pervenche municipale est elle moins bien qu’une pervenche Vinci SA ? Acceptez vous que le respect du code de la route soit confié à des agents privés ?  »

      Justement, le respect du code de la route fait partie du régalien, c’est à l’Etat de l’assumer. Contrairement à la culture et à l’éducation (pour ne citer qu’eux).

      Et que fait l’Etat ? Il délègue le régalien au privé et s’arroge ce qui ne le regarde pas.

      Et visiblement, Fillon veut faire l’inverse, je ne peux que l’encourager.

      • Blablator dit :

        J’ai eu mes bureaux en face d’un hôtel à côté du siège social d’un des plus grand groupe BTP français, donc oui, je connais très bien comment fonctionne le principe des appels d’offre… C’est une pépé qui débarque pour deux heures pour se faire démonter par quelques vieux vicelards qui détiennent le pouvoir.

        Donc oui, les hommes ne sont pas très intègres, ce ne sont pas des fourmis qui agissent pour le bien de la communauté, ils aiment l’argent, le cul, le pouvoir et donc ils favorisent les amis, les potes, les parents, et pour les élus, ils ont une clientèle électorale qui ne demande qu’à récolter quelques miettes.

        • Skandal dit :

          Et donc ? Vous en déduisez quoi ? Qu’il faut plus de fonctionnaires invirables et d’élus à vie ou plus de gens en CDI qu’on peut virer pour corruption ?

        • Skandal dit :

          Si les élus et les fonctionnaires sont si corrompus c’est parce qu’ils ne risquent absolument rien.

        • Blablator dit :

          J’en déduis que tous les idéologues comme vous (mais c’est pareil chez les communistes) se basent sur des postulats économiques qui sont toujours faux. Oui, sur le papier, ça fonctionne, mais dans la pratique, vous ne pouvez empêcher un lobby industriel d’influencer des élus, jamais vous n’aurez des élus intègres, et parfois, il faut tourner le regard ailleurs.
          Si vous prenez les ventes d’armes, dont la France a encore une industrie exportatrice, si vous êtes honnêtes…. vous n’en vendrez pas une. Et ce sont les russes, les américains qui rafleront les marchés.

          Pour les fonctionnaires, je n’ai pas d’avis, que mes poubelles soient ramassées par une régie municipale ou Veolia qui a gagné le marché en arrosant des élus et en faisant des ententes pour que les marchés publics soient également repartis avec les 2-3 concurrents, effectivement, je ne vois pas la différence.

          Quand je prends une autoroute, je n’ai pas l’impression que le service soit meilleur ou à meilleur prix depuis que c’est confié à Cofiroute.

        • Skandal dit :

          « Oui, sur le papier, ça fonctionne, mais dans la pratique, vous ne pouvez empêcher un lobby industriel d’influencer des élus, »

          Bien sur que si ! Cela s’appelle la loi.

          « jamais vous n’aurez des élus intègres »

          Bizarrement, en Suisse et en Europe du Nord ils y arrivent très bien…

          « , et parfois, il faut tourner le regard ailleurs. »

          Et accepter la corruption ? Vous alors tout aussi coupable, ne serait ce que par lacheté.

          « Si vous prenez les ventes d’armes, dont la France a encore une industrie exportatrice, si vous êtes honnêtes…. vous n’en vendrez pas une. »

          Bien sur que si nous en vendrons, peut être moins, et alors ? Nous n’avons rien de mieux à exporter ? Ben justement si…

          « Pour les fonctionnaires, je n’ai pas d’avis, que mes poubelles soient ramassées par une régie municipale ou Veolia qui a gagné le marché en arrosant des élus et en faisant des ententes pour que les marchés publics soient également repartis avec les 2-3 concurrents, effectivement, je ne vois pas la différence. »

          Le ramassage des ordures c’est plus compliqué car c’est difficile de faire jouer la concurrence d’ou le fait que ce soit un secteur ou la corruption règne.

          Quand un secteur se prête mal à la concurrence, c’est la corruption qui règne. CQFD.

          « Quand je prends une autoroute, je n’ai pas l’impression que le service soit meilleur ou à meilleur prix depuis que c’est confié à Cofiroute. »

          Mais c’est tout simplement parce que l’Autoroute est le parfait contre exemple.
          Les infrastructures font partie du régalien et parce que nos ministres de l’époque étaient (et sont toujours) des lâches, des menteurs, des voleurs, des corrompus et surtout incompétents, ils ont succombé au capitalisme de connivence et ont vendu la vache à lait que sont les autoroutes à leur amis.

          Je n’ai jamais dit qu’il fallait tout privatiser, je dis que ce qui n’est pas du régalien doit être, si possible, privatisé et soumis à la concurrence.

          Mais surtout, si les élus et les fonctionnaires corrompus et corrupteurs étaient punis, il y en aurait beaucoup moins.

          Aujourd’hui ils bénéficient d’une immunité quasi-complète.

          Nous sommes un des pays occidentaux les plus corrompus car un des moins libéral.

  2. Skandal dit :

    http://eric-verhaeghe.entreprise.news/2016/11/22/supprimer-500-000-fonctionnaires-ny-croit/

    Comment peut on croire que sur 5.64 millions de fonctionnaires il soit impossible de supprimé 500.000 postes ?

    C’est uniquement une question de courage politique.

  3. Problème : ces fonctionnaires sont le socle dur des partis de gauche, PS en tête. Moins de fonctionnaires = disparition du PS, qui aura du mal à survivre uniquement avec les bobos et les bicots.

    • Skandal dit :

      Ce n’est pas un problème. Le PS pourra enfin s’occuper de la classe moyenne qui ne travaille pas dans la fonction publique soit la majorité de ce pays.

  4. Fred Camino dit :

    Moi ce qui me sidère c’est quand des personnes âgées se plaignent d’un manque de service public et qu’elles pensent que Fillon a les solutions. Bien sûr que tout les fonctionnaires ne sont pas policiers, infirmières ou profs, mais la semaine dernière j’ai passé une semaine à tenter d’appeler les impôts par exemple. Ma propre mère doit faire des kilomètres pour aller à la sécurité sociale vu que son bureau a fermé, ça c’est dramatique. Monsieur Paulfortune75 ci-dessus est à coté de la plaque et il doit pourtant êtret bien content d’avoir sa petite sécu pour rembourser ses soins. On s’en fout du vote des fonctionnaires en générale, il faut arrêter de croire qu’il y a de trop. C’est sur que si on pense à Hashtable, fonctionnaire vraiment payé à rien foutre à Bruxelles, on peut faire des amalgames.

    • Skandal dit :

      Et vous pensez que si vous n’arrivez pas à joindre les impôts c’est parce qu’il n’y a pas assez de fonctionnaire ?

      Je vais vous faire une révélation, dans la plupart des pays qui nous entourent, il y a beaucoup moins de fonctionnaires et pourtant, le services des impôts est joignable…

      Les pays autour de nous ont moins voir beaucoup moins de fonctionnaires et pourtant leur administration marchent globalement bien mieux.

      Je le répète, les employés de mairie, de la sécu ou des finances publiques n’ont aucune raison d’être fonctionnaire. Ils pourraient être en CDI et travailler un peu plus et plus efficacement que ce qu’ils font actuellement.

      Dans les mairies (la mienne, de droite en plus) c’est hallucinant à quel point les fonctionnaires ne foutent rien pour la bonne et simple raison qu’ils s’en foutent, ils sont invirables.

      Ce n’est pas un problème de quantité, c’est surtout un problème de qualité. Supprimons 1.000.000 de poste de fonctionnaires, remplaçons les par des gens en CDI et tout le monde y gagnera.

      • Fred Camino dit :

        L’administration fonctionne mieux, je veux bien mais d’un coté s’il n’y a plus de service ce n’est pas compliqué.
        Sinon Fillon est à la ramasse sur sa notion de travail, il promet comme il y a 30 ans, quel est l’intérêt de faire travailler les gens plus longtemps alors que qu’il n’y a plus assez de travail pour tous?
        Dans ma branche industrielle, en passant du papier à l’informatique, je fais plus de choses en une semaine qu’il y a 20 ans, je suis du coup plus productif et je rapporte plus de pognon à mon patron. Est-ce que les gens comme Fillon sont au courant que le travail a évolué?

        • Skandal dit :

          Mais il n’y a pas moins de service ailleurs !!!

          Et puis chez nous, parlons en du service… C’est quand même une escroquerie vu le prix que ça nous coûte.

          « quel est l’intérêt de faire travailler les gens plus longtemps alors que qu’il n’y a plus assez de travail pour tous? »

          Réduire le temps de travail n’a pas créé le moindre emploi… Ce qui créé de » l’emploi c’est la croissance, elle même créé par l’innovation et l’augmentation de la productivité.

          Je vous rappelle les chiffres : Depuis 2011 la France n’a pratiquement pas créé d’emploi privé alors que dans le même temps la population française a augmenté de 5 millions de personnes, le nombre de retraité à augmenté de 3.6 millions, le nombre de fonctionnaires a augmenté de 400 000 et le nombre de chômeurs a augmenté de 1 millions.

          Réduire le temps de travail sans augmenter la productivité (en gros il y a plus de gens mais pas plus de travail effectué), ce qui est exactement ce qui a été fait dans la fonction publique, particulièrement dans l’administration, ne sert à rien et coûte beaucoup, beaucoup d’argent.

          « Dans ma branche industrielle » Vous n’êtes pas fonctionnaire donc.

          « en passant du papier à l’informatique, je fais plus de choses en une semaine qu’il y a 20 ans, je suis du coup plus productif et je rapporte plus de pognon à mon patron.  »

          C’est ce que je dis : augmentation de la productivité par l’innovation. Ce ne sont pas les 35h qui ont enrichis votre patron mais l’innovation.

          Les fonctionnaires aux 35h d’aujourd’hui ne font pas plus de travail en 35h que les fonctionnaires au 39h d’hier en faisait en 39h.

          C’est ça le problème. Nous en avons plus mais ils ne sont pas plus productif.

          La réduction du temps de travail n’a jamais créé de croissance et donc d’emploi nulle part !

        • Fred Camino dit :

          Donc en fait plutôt que de partager le travail, il faudrait que je travaille plus pour que mon patron gagne mieux sa vie? Comment peut-on créer de l’emploi en augmenter la durée du temps de travail?

        • Skandal dit :

          « Comment peut-on créer de l’emploi en augmenter la durée du temps de travail? »

          La durée du travail n’a aucun interêt !!!! C’est la productivité qui compte, c’est à dire ce que vous produisez en un temps donné !!

          Si vous passez 4h de plus au bureau à vous branler, effectivement, ça ne sert à rien.

          Si vous ne produisez pas plus en 35h quand vous êtes aux 35h que ce que vous produisez en 35h quand vous étiez aux 39h, Ca ne sert à rien non plus.

          C’est ce qui c’est passer. On a baisser le temps de travail a productivité égale donc pas de croissance, pas d’emploi et uniquement des coût supplémentaires.

          Je trouve assez hallucinant que si peu de gens comprennent cela…

          Le temps de travail n’a finalement aucune importance. Ce n’est pas lui qui crée ou qui détruit de l’emploi.

    • Skandal dit :

      Notez qu’on vient de me proposer une assurance santé, qui est absolument l’équivalent à la sécu (et qui rembourse même mieux certains trucs) pour la moitié de mes cotisations actuelles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s