Encore une histoire d’incohérence intellectuelle

C’est très amusant de lire les degôches qui parlent de « fin du monde », de début d’une dictature américaine, de la fin de la démocratie etc…

C’est « étonnant » comme ces gens qui se revendiquent haut et fort démocrates et/ou républicains on du mal avec la démocratie dès qu’elle ne va pas dans leur sens.

C’est atterrant de lire les commentaires et les billets de gens qui ne connaissent rien à la politique américaine et qui n’ont, souvent, jamais mis les pieds aux Etats-Unis ou alors qui pensent que les USA c’est New-York et Washington.

Je l’ai déjà dit, je me contrefous pas mal de ce résultat, qui n’aura aucune influence sur notre chômage et notre sécurité et peu sur notre politique extérieure, même si je préfère tout de même un vulgaire milliardaire qu’une oligarque corrompue par les dictatures arabes et les grandes banques de Wall-Street.

Nos degôches ont donc en réalité assez peu de respect pour la démocratie et beaucoup de mépris pour le peuple.

Pas étonnant qu’ils choisirent donc Hillary Clinton, symbole parfait du cloaque putride qu’est l’oligarchie médiatico-politique, comme ils choisirent Hollande et qu’ils choisiront Juppé.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Encore une histoire d’incohérence intellectuelle

  1. Pangloss dit :

    Et si Juppé, le chouchou des sondages et de beaucoup de médias, était aux élections présidentielles françaises ce que Clinton a été aux élections américaines?

  2. Boudoir dit :

    Ce que je trouve pitoyable, c’est que les larmes et l’hysterie « c’est la fin du monde » vient uniquement de France. Ici aux USA, le discours est au « pas de problèmes, soyons patriotes, nous sommes avant tout des américains et continuons à être les plus fort »

  3. Fred Camino dit :

    La démocratie n’est pas un problème, le problème vient de certains qui l’utilisent pour se faire élire. Je n’ai aucune raison d’aimer ce fou de Trump qui représente pour moi un vrai danger, l’imaginer diriger la première puissance mondiale est terrifiant. Le patriotisme avec un flingue à la place du cerveau et le doigt sur le bouton qui déclenchera la troisième guerre mondiale c’est pas mon truc.

    • amike dit :

      Pourquoi « l’imaginer » déclencher la 3ème ? Parce qu’il est fou.

      Fou est un mot revenu à la mode, à placer dans toutes les explications sur les intentions qu’on peut prêter à une connaissance ou aux grands de ce monde.
      Avec la folie, on évite de perdre du temps dans le justificatif rationnel, et c’est un excellent couteau social pour isoler un individu du groupe, comme un terroriste dérangeant, un dirigeant étranger honni ou un opposant politique.

      Les asiles soviétiques, c’est loin maintenant.

      • Fred Camino dit :

        Il suffit de le regarder et de l’écouter dans ses discours,ce type a un grain. Il est tellement proche de ceux qu’il veut combattre, on dit toujours que les extrêmes se ressemblent.

        • Skandal dit :

          Donc vous croyez encore ce que les hommes politiques racontent à la télé, dans leur discours ou en meeting ?

          C’est vous qui êtes complément fou.

    • Skandal dit :

      Personne ne vous demande de l’aimer.

      Il n’est pas fou. Du moins pas plus que Clinton ou même Hollande.

      Cette réaction est typiquement Française, un peuple qui élit des crétins, corrompus et ou menteurs, qui divulguent des secrets à des journalistes, mais qui se croit plus intelligent que les autres.

      On disait la même chose de Reagan, il fut un bien meilleur président que Bush, Clinton ou Obama.

      • Fred Camino dit :

        Disons que quand je vois la liste des dirigeants qui se sont précipités pour le féliciter, j’ai de quoi m’inquiéter un peu.

        • Skandal dit :

          C’est de la politique…

          Quand je vois qu’Hollande et son équipe n’avait prévu qu’un message pour l’élection de Clinton, je m’inquiète encore plus.

          Quand je vois la liste des dirigeants qui « pleuraient » la mort de Chavez, il y a encore plus matière à s’inquiéter…

        • Fred Camino dit :

          Il doit y avoir les mêmes. Mais je dois être trop anar pour voir ce qui est bien là-dedans.

        • Skandal dit :

          Fred qu’on soit bien d’accord, il n’y a rien de bien la dedans.

          De la même façon et comme je l’ai écrit, je me contrefous de l’élection de Trump comme je me serai totalement foutu de celle de Clinton.
          Cela n’aura aucun impact sur nos impôts, sur notre salaire, sur notre sécurité ou sur la qualité de nos dirigeants.

          Je ne soutiens pas Trump, je m’en contrefiche.

          Je constate juste que les américains on rejeté Clinton pour des raisons simples : elle est corrompue jusqu’à l’os, elle a mentit et elle représente une oligarchie politique qui, de toute évidence, ne représente que « l’upper classe » américaine des grandes villes.

          De la même façon que les socialistes français ne représentent plus que les bobos des grande villes.

          Je suis juste très étonné que nombre de français, dont vous semblez faire parti, auraient préféré voir une femme corrompue par les dictatures du moyen orient et financer par wall street plutôt qu’un plouc qui a financé lui même sa campagne.

          Je jugerai aux résultats. Obama a été nul, on verra ce que fait Trump.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s