De l’incohérence du degôche (suite des épisodes précédents)

Dans le genre degôche néo-stalinien sans aucun humour, GdC est au pinacle.

Dans le genre ignorance crasse et incohérence intellectuelle, le type se pose comme un champion.

Je cite :

« Partout, dans les trois fonctions publiques, celle d’Etat, la territoriale, et l’hospitalière, les déficits d’emplois sont flagrants,  et les charges de travail exponentielles, tant les appareils technocratiques sont  totalement soumis à des exigences politiques aberrantes qui accumulent comme un mille-feuilles indigeste et incohérent leurs missions quotidiennes. »

D’abord c’est en grande partie faux. Dans la fonction publique d’État (hors police) ce ne sont pas les emplois qui sont en déficit mais la compétence et la productivité du personnel.

La fonction publique territoriale n’a jamais embauché autant de fonctionnaires que ces 15 dernières années pour un résultat plus que lamentable en terme de service rendu aux citoyens et un coût toujours plus élevé. Aller voir le temps de travail effectif que font les employés de Mairie ou de conseil régional.

Pour la fonction publique hospitalière, je m’en remettrais aux propos d’amies proches, une infirmière en chirurgie pédiatrique, une infirmière urgentiste, une sage femme, une médecin urgentiste et une médecin en gériatrie.
Elles me disent toutes la même chose, le plus gros problème c’est un problème d’organisation. Les 35h ont foutu un bordel pas possible, les syndicats font du lobbying pour modifier une organisation contre l’avis des praticien (entre autre sur les gardes)  et le management dans le publique est ubuesque.

Bizarrement, pour celle qui travaillent dans le privé, ça se passe très bien…

Ensuite, si effectivement les « exigences politiques aberrantes qui accumulent comme un mille-feuilles indigeste et incohérent leurs missions quotidiennes. » sont un problème, ce n’est pas une question de quantité mais de qualité.

« Cette mauvaise gestion des ressources humaines (il est flagrant pour beaucoup de ceux qui connaissent bien le sujet que l’Etat est le plus mauvais employeur qui soit)  entraîne chez les fonctionnaires un phénomène de souffrance au travail de plus en plus criant, et provoque de plus en plus de suicides que l’on ne peut plus cacher. »

Encore une fois, si le problème c’est la gestion des RH, en quoi l’embauche de fonctionnaire en plus changerait cela ?

« Et enfin, la plus grotesque de tous, chantre de l’ubérisation totale, ne propose ni plus ni moins que… la suppression totale du statut de fonctionnaire. Comme elle est drôle… »

Et pourquoi pas ? Qu’est ce qui justifie aujourd’hui en 2016 que certains aient un statut de fonctionnaire ? Les gens ne font pas mieux leur travail en étant fonctionnaire. Ils en servent pas mieux les citoyens.

c’est bizarre mais les pays qui ont taux de fonctionnaires par rapport à la population faible sont aussi très souvent ceux qui ont un faible taux de chômage…

Mais c’est probablement une coïncidence…

Dans le même genre d’ignorance crasse, voici ce qu’on trouve sur le blog de GdC sensé démontré que le libéraux ont tort :

« Si la richesse n’était que le résultat du travail acharné et du courage, chaque femme en Afrique serait millionnaire. »
George Monbiot.

D’abord il faut être d’une mauvaise foi sans borne pour oser comparer le travail « salarié » occidental au travail des femmes en Afrique.

Ensuite jamais un libéral n’a dit que la richesse n’était que le résultat du travail et du courage.

Ce qui est sur c’est que sans travail et sans courage (donc prise de risque) il n’y a pas de richesse.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour De l’incohérence du degôche (suite des épisodes précédents)

  1. En terme de raisonnement étrange et biaisé car fondé sur les erreurs (ou mensonges) que vous soulignez, on atteint du haut niveau de compétition. Dommage que je ne sois pas son voisin, je l’aurais invité à un dîner…
    Sinon, je ne comprends pas cet attachement névrotique au statut exceptionnel du fonctionnaire !! Je croyais tout ces gens adepte du changement, de l’évolution des moeurs,… ah oui, seulement quand cela les arrangent !! en fait, ce sont des enfants gâtés pourris par ce monde moderne merdique.
    Quant à George Monbiot, il aurait dû s’abstenir d’écrire une telle bêtise, phrase stupide car mettant au même plan deux mondes totalement étrangers, celui de l’Occident et des valeurs fiduciaires avec celui de l’Afrique et du troc…. bon, il dit aussi des choses intéressantes sur la protection de la biodiversité à laquelle j’adhère totalement (en plus, sur sa fiche wiki, j’ai retrouvé le nom d’un de mes anciens prof à Mpt ! Francis Hallé à l’époque du radeau des cimes… bon scientifique mais prof d’amphi très chiant !).
    p.s.: sans vouloir être aussi ennuyeux que Francis, il y a quelques coquilles notamment là : « Qu’est qui justifie aujourd’hui en 2016 que certains est un statu de fonctionnaire ? » manque « ce », « aient » et « statut »… 😉

    • Skandal dit :

      « Sinon, je ne comprends pas cet attachement névrotique au statut exceptionnel du fonctionnaire !! »

      Moi non plus… Il n’y a que les fonctionnaires qui soient attachés à leur statut, qui leur octroi certains privilèges, alors même que ces fonctionnaires sont les premiers à dénoncé les soi-disant privilèges des autres.

      C’est Gérard Filoche qui explique, sans trembler du menton, que le statut de fonctionnaire protège contre la corruption…
      Bah oui parce que si les cheminots n’étaient pas fonctionnaires, on pourrait leur proposer de l’argent pour que les trains n’ait pas de retard.
      Et dans les écoles privées tout le monde sait bien que les profs augmentent les notes des élèves dont les parent payent…
      Et puis on sait bien qu’il n’y a jamais aucune corruption chez les élus (députés, mairie) ou chez les employés de mairie de conseil régionale.

      « bon, il dit aussi des choses intéressantes sur la protection de la biodiversité à laquelle j’adhère totalement »

      Moi aussi.

      Merci pour les fautes !

      • Je suis un fervent militant pour le changement du statut de fonctionnaire car je l’ai été jusqu’à ce que je démissionne l’an dernier. Plus de 22 ans dans la fonction publique (et dans le privé aussi sous contrat), et j’ai vu des quantités d’enseignants quui ne devraient ou n’auraient jamais dû être face à élève !!! J’ai vu des agents de service en collège ou lycée faire le travail au 3/4 (pourtant le rému était complète) !!
        Bon, j’ai vu d’excellents profs itou !

      • Et puis on sait bien qu’il n’y a jamais aucune corruption chez les élus (députés, mairie) ou chez les employés de mairie de conseil régionale. »… voilà, exactement ! ;-)… (cf. dernier billet chez moi « retour de l’ascenseur »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s