Veuille concurrentielle genrée

Le Pape a critiqué certains manuels scolaires français (un en particulier) qu’il accuse de propager la « théorie du genre ».

Il a bien le droit de critiquer qui il veut et ce qu’il veut.

Bien évidemment, le degôche bouffeur de curée facho-stalinien GdC se rebiffe, hurle, éructe et n’hésite pas à faire l’amalgame catho = pédophile. (source)

Et oui, le Pape à le droit de dire des choses, de critiquer et nous avons le droit de lui répondre et de le critiquer.

Comme nous avons le droit de critiquer NVB sans pour autant être d’affreux macho-racistes.

c’est un des principe de base de la liberté dans une République qui se veut autre chose que bananière.

Remarquez que contrairement à Fred Camino, un autre bouffeur de curé anti-catholique (mais pas anti-musulman… Bizarre pour un type qui semble n’avoir que mépris pour les croyants) nettement moins con et totalitaire que GdC et nettement plus cultivé (il faut le reconnaitre), le néo-stalinien amoureux de la Stasi ne ni pas l’existence de la « théorie du genre ».

Alors je vais répéter pour ceux qui on loupé les épisodes précédents : « théorie du genre » est la mauvaise traduction française de « gender studies ».

Les « Gender Studies » sont un concept de sociologie qui vise à démontrer que le genre (féminin/masculin) est dicté par l’environnement socio-culturel (l’acquis) avant de l’être par la génétique (l’inné).

Les « Gender Studies » existent, ce concept est enseigné dans de nombreuses universités anglo-saxonnes (surtout américaines) et c’est un sujet qui est également étudié dans les universités françaises en cours de sociologie ou de psychologie.

Ce que les gens appellent « théorie du genre » est en réalité « l’étude des genres » soit en anglais « gender studies ».

Donc ce qu’on appelle couramment « théorie du genre », qui en la mauvaise traduction de « gender studies » existe bel et bien, n’en déplaise à Fred Camino.

Et on retrouve d’ailleurs ce concept dans certains manuels scolaire et dans certains manuels destiné aux instituteurs :

ct2dz36wgaai3rk
Les psychologues scolaires (bonjour Maman !!) sont également informés de ces « études ».

Loin de moi l’idée d’affirmer que le concept du genre est formellement appliqué et enseigné à l’école française mais nier que cette idée transparaît dans les livres utilisés par l’éducation nationale c’est faire preuve de malhonnêteté intellectuelle.

Je rajoute que je n’ai pas d’avis tranché la dessus. Je pense que, quand il est question du genre, l’inné est infiniment superieur à l’acquis alors que je pense que lorsqu’il est question d’Intelligence (au sens large du terme) l’acquis est superieur à l’inné.

Bref, les études du genre existent, on trouve les concepts issus de ces études dans les programmes de l’éducation nationale et dans un nombre certain de propositions politiques, la masturbation ou le « transgenrisme » ne sont pas enseignés à l’école, le Pape critique les études du genre, il a le droit, comme d’autre ont le droit de critiquer le Pape et tout le monde fait preuve d’une malhonnêteté intellectuelle.

Sauf moi.

Enfin… Je crois…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Veuille concurrentielle genrée

  1. Fred Camino dit :

    Je ne suis pas anti-musulman ni anti-catholique, je n’aime pas les intégristes catholique et autres islamistes. J’ai pourtant aussi posté quelques trucs bien senti sur les barbus. Il est vrai que la Manif pour tous et ses soutiens ne m’a pas donné l’envie de remettre les pieds dans une église, même si je l’ai fait il y a quelques mois.

    • Skandal dit :

      « ni anti-catholique »

      A lire le mépris que vous avez pour les croyants (surtout que vous ne faites aucun distinction entre les intégristes et les autres) on dirait pourtant bien que vous êtes anti-catholiques.

      Et je vous rappelle qu’il y a plus de pédophiles dans l’éducation nationale que chez les prêtres catholiques français.

      • Fred Camino dit :

        Disons que je force le trait mais les catholiques modérés ne font rien quand le Pape et la Manif pour tous sortent des énormités. Les musulmans font la même chose d’ailleurs.

        • Skandal dit :

          La Manif pour tous ne représente personne et certainement pas les catholiques donc pourquoi ces derniers ferait il quelque chose ?

          Quand au Pape, les « catholiques modérés » (qu’est ce qu’un catholique modéré ?) se foutent complètement de ce qu’il peut dire donc pourquoi feraient ils quelque chose ?

          Il faut arrêter de croire que le Pape à la moindre influence sur les « catholiques modérés ».

          Quand à la comparaisons avec les musulmans. D’abord il n’y a pas d’autorité « suprême » chez les musulmans.
          Ensuite, je vous l’accorde, « on » leur demande de « faire quelque chose » contre les musulmans intégriste/extrémiste il serait donc logique de demander la même choses aux cathos

          A la différence prêt que je ne me souviens pas que les catholiques intégristes de la manif pour tous (ou d’ailleurs) aient assassiné des gens au nom de Dieu et que je ne me souviens pas d’avoir entendu un prêtre (et à fortiori le Pape) appeler au meurtre des « infidèles » ou de ceux ne respectant pas les préceptes de la bible.

          C’est une « petite » différence qui invalide toutes comparaisons entre musulmans et catholiques…

  2. Fred Camino dit :

    Ah oui j’oubliais, j’aime bien ces billets de veille concurrentielle 😉

    • Skandal dit :

      Ça me permet de « commenter » le sujet d’un blog sur lequel je ne peux pas écrire de commentaire (je ne parle pas du vôtre évidemment).

      C’est important la veille concurrentielle ! 🙂

  3. Emmanuel dit :

    Les « gender studies » sont un nouveau gadget pour universitaires gâteux en mal de révolution « sociétales » comme on dit désormais. « Le genre » n’a rien à voir avec le sexe, comme dénomination biologique (quelle horreur la biologie!). Pourquoi ? Tout simplement parce que la théorie en a décidé ainsi : elle ne veut que voir en l’homme ce qui est socialement construit, et fait fi du corps (individuel). Elle ne dit pas que le corps n’est pour rien dans l’affaire, elle dit plutôt qu’elle s’en fout complètement. Parce que ce qui meut la théorie n’est pas de connaître ce qui est, mais tout simplement d’explorer le construit social en vue de le transformer : il est grand temps de reconnaître que tout ce qui est construit socialement doit changer. Les conventions comme pures conventions, doivent évoluer, enfin quoi !
    Les catholiques qui ont pris à coeur de se battre contre ces trop fameuses « gender studies » sont naïfs : ils essaient de lui répondre sur « ce qui est » (sur les rapports « sexe »/ »genre », alors que précisément, c’est ce que la théorie ne veut pas discuter. Il est sans doute plus sage de se foutre de la théorie comme elle se fout du corps humain, de la biologie, de la psychologie et de toute réalité autre que conventionnelle. (Surtout si c’est pour faire de la rhétorique sur « la loi naturelle », notion dont j’ai pu constater que les catholiques français ne comprenaient plus guère, avec une grande tristesse d’ailleurs, mais bon c’est un autre sujet.)

    • Skandal dit :

      C’est le problème des « progressistes ». Ils ne voient plus le « progrès » comme étant le principe de « nos enfants vivront probablement mieux que nous » mais comme « nos enfant doivent vivre différemment de nous car nous, nous avons mal vécu ».

      Sur la loi naturelle, je suis d’accord avec vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s