Encadrement des loyer, un premier bilan

10 juin 2015. Le décret de la loi Alur, relatif au «dispositif d’encadrement du niveau de certains loyers» était inscrit au Journal officiel. Il s’agissait de limiter la hausse des prix lors de la remise en location d’un logement, dans 28 agglomérations classées comme «zones tendues». Sauf que, plus d’an après, seul Paris, à titre expérimental, a vu ses loyers encadrés.

Pour Geneviève Prandi, directrice de l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap), l’effet de cette mesure reste difficile à évaluer. «En 2015 à Paris, 30% des relocations ont été faites à la baisse. Mais, dans la petite couronne, là où les loyers ne sont pas encadrés, 21% des baux ont été signés pour un coût moindre que celui payé par le précédent locataire.» (source)

Donc la ou les loyers sont encadrés (Paris), 30% des baux signés ont baissé et là où ils ne sont pas encadrés (banlieue) 21% ont baissé.

Cette différence de 9 points est parfaitement négligeable surtout si l’on considère que Paris étant nettement plus cher et plus volatile, il est normal qu’une proportion supérieure de baux signés ait baissé.

Donc, jusqu’à maintenant, l’encadrement des loyers n’a pas eu plus d’impact que le marché sur la baisse des loyers…

Notez également que le rendement d’un bien immobilier en loi ALUR après impôt tourne autour de 1.2%. Celui du même bien loué par AirBnB tourner autour de 3.3%.

En sachant que louer par AirBnB est en plus moins risqué puisque votre locataire ne passera pas 2 ans à squatter votre appart sans payer de loyer.

En tant que propriétaire, je me demande bien quel type de location vous allez choisir…

Ce dont le marché de l’immobilier a besoin c’est de plus de libéralisme, de la simplification et une baisse massive des charges et impôts sur le logement (construction et achat/vente).

Il faut supprimer toutes les aides au logement, la loi ALUR, baisser les impôts sur les plus-values, baisser les droits de mutation, simplifier les normes sur la construction, obliger l’Etat et les maires à diminuer le prix du foncier, modifier les lois pour qu’elles soient plus en faveur des propriétaires et tout ça dans un unique but : construire pour augmenter l’offre qui fera mécaniquement baisser les prix.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Encadrement des loyer, un premier bilan

  1. Ping : Schizophrénie française | No One Is Innocent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s