M.O

Encore un excellent interview de Michel Onfray à lire ici.

Je vous conseille notamment la dernière réponse, sur l’infantilisation généralisé de la société.

« […]notre société ne se féminise pas, contrairement à ce que dit Éric Zemmour, elle s’infantilise. J’ai pris l’exemple de la trottinette, du tatouage, du baladeur, j’aurais pu ajouter, pour les adultes, car c’est d’eux dont je parlais, le vapotage qui est le suçotage des grands, le bermuda qui est la culotte courte des adultes, les baskets qui sont les chaussures des adolescents, le Pokémon bien sûr qui est le cache-cache des quadras, mais ça n’est pas le sujet, la question ou le problème. La vraie question est: quand on refuse tant de devenir ou d’être un adulte, pourquoi penserait-on autrement que comme un enfant? Mais je subodore que le buzz va se faire plus sur «Onfray dézingue le vapotage» que sur cette thèse que nous vivons dans une société infantile où tout est fait pour infantiliser. C’est tellement plus facile de séduire l’électeur quand il est un enfant! »

J’ai une critique :

« Depuis que Mitterrand a abandonné le socialisme au profit du libéralisme en 1983 puis le pacifisme au profit du bellicisme en 1991, l’idéologie dominante ne sépare plus la droite de la gauche, mais les libéraux d’État de droite et de gauche (Sarkozy, Juppé, Le Maire, NKM et Hollande, Valls, Macron) et les antilibéraux de droite et de gauche ( Le Pen, Guaino, Dupont-Aignan et Mélenchon, Besancenot, Arthaud). Les médias dominants roulent pour le libéralisme d’État de droite et de gauche, et je risque peu à prophétiser que le prochain chef de l’État sera issu de ce bloc-là. On changera de figure, mais pas de politique. »

Le « libéralisme d’Etat n’existe pas. C’est antinomique. Ce qu’Onfray appelle « le libéralisme d’Etat » s’appelle en réalité le capitalisme de connivence et n’a rien à voir, de près ou de loin, avec le libéralisme. C’est même l’opposé du libéralisme.

De fait, tout ceux qu’Onfray citent sont des antilibéraux.

Soit revendiqués ( Le Pen, Guaino, Dupont-Aignan et Mélenchon, Besancenot, Arthaud) soit factuellement car adeptes du capitalisme de connivence (Sarkozy, Juppé, Le Maire, NKM et Hollande, Valls, Macron).

Vraiment, j’aime beaucoup Onfray mais il faut qu’il reste à l’écart de l’économie car il n’y connait pas grand chose.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s