La base du socialisme c’est de dépenser l’argent des autres au profit d’une minorité.

Delanoë l’avait montré et démontré par instant et son héritière, Anne Hidalgo, le confirme chaque semaine : la gauche parisienne déteste les pauvres et les banlieusards.

Le projet d’Hidalgo pour Paris est clair et limpide. Elle veut faire de la capital Française une ville musée pour riches bobos.

Dehors les pauvres, dehors les banlieusards, dehors la voiture des pauvres et des banlieusards !!!

Cela a commencé avec la création des embouteillages de nuit dans Paris suite à la suppression de milliers de place de stationnement et de voies de bus parfois ubuesques.

Cela a continué avec la suppression d’autre places de stationnement pour mettre en place autolib.

Non pas qu’autolib soit une mauvaise idée, bien au contraire, mais il aurait fallu compenser par la construction de parking et non pas continuer à embouteiller Paris (une voiture qui n’est pas garé, c’est une voiture qui « encombre » la chaussée…).

D’ailleurs, question pollution et embouteillages, le bilan socialiste est déplorable. +22% de temps de trajet entre 2010 et 2015 et vitesses de déplacement diminué de 10% entre 2001 et 2012. (source)

Et si la pollution sur certains axes a diminué, elle s’est reporté sur les autres.

Bref, la politique socialiste est un échec complet.

Mais Hidalgo continue.

Après la piétonisation des voies sur berge, dont toutes études et les franciliens disent que c’est une mauvaise idée mais qu’Hidalgo veut quand faire (démocratie socialiste…) voilà que la maire de Paris veut imposer les métros la nuit.

Encore une fois, c’est une bonne idée mais de la même façon que le pass navigo à prix unique n’était pas du tout financer (sauf avec l’argent de ceux qui ne prennent pas le métro ou des riches parisiens) le métro de nuit n’a pas le moindre début de commencement du moindre centime de financement.

Le « projet » d’Anne Hidalgo consiste ni plus, ni moins, qu’à faire financer les métros de nuit à destinations quasi-exclusive des parisiens (donc par définition les habitants les plus riches de la régions), avec les impôts et les mensualités des banlieusards.

Encore une fois, Anne Hidalgo nous démontre que la base du socialisme c’est de dépenser l’argent des autres au profit d’une minorité.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s