Action ? Réaction ?

De plus en plus de politiciens commencent à vouloir se mêler de la « réglementation » de l’Islam.

Juppé, le vieux repris de justice, parle d’un « acte solennel entre l’Etat et les représentants du culte musulman », qui pourrait être signé par le CFCM, « à condition de renforcer sa représentativité », peut-on lire sur son blog. (source)

Certains ont même parlé de financement publique des mosquée, comme Manuel Valls, pourtant républicain extrémiste.

Il faut savoir que les collectivités locales peuvent déjà se porter garant de prêts destinés à la construction de lieux de culte.

De son coté, le machin qui nous sert de président a exclue tout financement publique mais souhaite réactiver la Fondation pour l’islam, qui serait dirigée par Jean-Pierre Chevènement. (source)

Je ne vois pas très bien l’utilité ou la raison d’être d’une « Fondation pour l’islam » financer par l’Etat ?

Créée en 2005 par Dominique de Villepin, elle s’était aussitôt enlisée dans des luttes intestines et n’avait jamais fonctionné. Exactement comme le CFCM mise en place par Sarkozy et qui est depuis largement contrôlé par des gens très proche de l’islam radical et des frères musulmans en particulier.

De plus, compte tenu de la « structure » même de l’Islam, un Conseil français du culte musulman n’a aucun sens et va à l’encontre d’une certaines logique de l’Islam. Je pense notamment aux antagonismes en sunnites et chiites.

Le track record du CFCM devrait plutôt pousser à supprimer de machin.

Je suis totalement en désaccord avec cela.

Je pense au contraire que ce dont nous avons besoin c’est de plus de laïcité car c’est exactement ce dont l’État Islamique ne veut pas.

Plus de la laïcité cela veut dire contrôler soigneusement le financement des lieux de culte, faire fermer les mosquées salafistes, interdire le salafisme, faire respecter la loi sur le port du niqab, séparer strictement le temporel du spirituel et faire appliquer fermement cette séparation, faire respecter l’égalité homme/femme, interdire les comportements religieux dans les services publiques (je pense à ceux qui ne veulent pas serrer la main de leur collègue féminine) etc…

Faire appliquer tout cela et bien expliquer à ceux qui ne sont pas d’accord qu’ils sont parfaitement libre d’aller dans un autre pays ou ils pourront vivre en harmonie avec leurs préceptes de dégénérés de barbares de sauvages de bédouins religieux.

Je vous recommande la lecture de l’interview du général Vincent Desportes par Daoud Boughezala. Des choses extrêmement logiques et de bon sens sont dites, entre autre celle la :

Puisqu’on ne peut pas attaquer en aval pour empêcher tous les passages à l’acte, il faut attaquer en amont sur le territoire national, là où se crée la nocivité djihadiste. On doit avoir une action de long terme en amont, en rappelant un certain nombre de règles républicaines. La République française a fait preuve d’un laxisme qui s’est révélé mortifère envers un certain nombre de pratiques que la République condamnait auparavant. Un vieux principe démocratique veut que la liberté de chacun s’arrête là où commence celle de l’Autre. Faire en sorte que chaque Français puisse être libre signifie que les libertés d’un certain nombre d’individus doivent être mesurées. Je pense par exemple aux signes ostentatoires de religion que l’on ne devrait plus être autorisé à exhiber. Puisque nous sommes une République laïque, que personne ne porte la burqa, le voile islamique, la kippa ou la croix, et que chacun redevienne Français. Je cite un inventaire de mesures à la Prévert : que dans les écoles, comme on le fait aux Etats-Unis, on demande aux enfants intégrés de connaître l’hymne national, qu’on exige des gens qui habitent en France qu’ils aiment la France et qu’ils la respectent. Ce sont des choses simples qui s’apprennent à l’école. Et si on sait pas un certain nombre de choses, on n’est pas autorisé à être Français, ce n’est quand même pas compliqué de faire comme aux Etats-Unis qui sont une nation fortement démocratique. La République doit aussi empêcher les prêches radicaux dans les mosquées. Quand vous avez peu de moyens, il faut les utiliser comme des effets de levier.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Action ? Réaction ?

  1. Paul-Emic dit :

    Toute tentative de contrôler l’islam de l’extérieur se traduira par un résultat exactement inverse : structurer ce qui n’est encore qu’un fatras et lui donner des moyens financiers d’exister ce qu’il ne faut surtout pas faire.
    Les guignols qui nous gouvernent, par obscurantisme idéologique ont complètement perdu les enseignements de la colonisation et c’est nous qui paierons au propre comme au figuré.
    Seul le kémalisme en Turquie avait réussi à contrôler la religion musulmane mais en la fliquant complètement : les prédications était soumises au ministère avant d’être autorisées ou pas, la prison n’était jamais bien loin en cas de dérapage, les agents du gouvernement hantaient les mosquées. Ça n’a pas suffit mais a assuré une paix relative de près d’un siècle.

    • Skandal dit :

      D’ou l’intérêt de définir une cadre de règles et de lois et toute sortie de ce cadre signifiera prison ou expulsion…

      • eric dit :

        Allez faire comprendre ça à certains…
        Pour illustrer ça je vous mets en lien l’article que j’ai posté au sortir du carnage niçois.
        Non-pas pour vous inciter à le lire, loin s’en faut. Mais pour mettre en lumière la mentalité de certains sur le sujet, à travers les commentaires d’un certain « Tshock » venu en déverser une bonne dose bien gratinée.
        Édifiant…
        Salutations

        • Skandal dit :

          Mais je suis allé lire.

          Il y a une chose sur laquelle je suis en désaccord : Valls Cazeneuve, Hollande, Sarkozy et bien d’autre sont, en partie, responsables mais certainement pas coupables. Les coupables de ces massacres sont les islamistes.

          Ils sont évidemment et factuellement incompétents. Économiquement ils ont totalement échoué, socialement aussi. Entendre le premier ministre dire qu’il faut s’habituer à vivre dans la peur du terrorisme c’est la preuve qu’il est incompétent. Son travail c’est de nous dire exactement le contraire et d’au moins tenter de le faire.

          Je ne leur demande même pas de tout réussir ou d’être irréprochable, le leur demande d’essayer et d’être exemplaire.

          Quand à Tschok, qui écuma les lieux quelques temps, i lest très fort pour critiquer les tentatives de solutions des autres mais il ne propose jamais rien. Absolument rien.

          Personnellement je ne suis pas pour un Guantánamo à la française pour la bonne et simple raison que les ricains l’ont fait sans résultat tangible.

          Je rappelle que l’état islamique s’est créé dans les prison américaine d’Irak par la rencontre entre d’ancien d’Alqaida (ou affiliés) et d’ancien officier de Saddam Hussein.

          Les américains, comme souvent (à se demander s’ils ne le font pas exprès) se sont totalement planté dans la région. Ne refaisons pas les même erreurs.

          Ce que les terroristes détestent c’est notre laïcité, c’est notre « art de vivre », c’est l’égalité homme/femme, c’est notre liberté intellectuelle et sociale etc…

          Et bien allons y franchement alors !! Faisons encore plus ce qu’ils détestent et si des Français ou des étrangers ne sont pas d’accord avec cela, qu’on leur explique qu’ils se soumettent (oui, oui, se soumettre !) à 2000 ans d’Histoire et de Culture, assaisonnées par les Histoire et les Cultures des autres (aussi bien d’Europe que d’ailleurs) ou bien qu’ils partent !!

          Ça ne veut pas dire interdire la pratique de l’islam on stopper toute immigration musulmanes, ça veut dire expliquer aux musulmans que certains de leur préceptes religieux n’ont pas cour en France et que s’ils veulent les respecter ils feraient mieux d’allers ailleurs.

      • Paul-Emic dit :

        vous êtes bien optimiste quant à la capacité de nos politiques de faire front à une hydre telle que l’islam

        • Skandal dit :

          Je ne crois pas que le problème soit l’Islam en tant que tel.

          Le problème c’est ce que l’on accepte de l’Islam.

          Je n’ai aucun doute sur le fait que nos politiques ne feront rien. Ils n’ont ni le courage, ni l’envie de faire.

        • Paul-Emic dit :

          si les problèmes créés par l’islam dans une société non islamique ne viennent pas de l’islam d’où viennent-ils donc ? Des hôtes (un peu forcés souvent) ?

        • Skandal dit :

          Ils viennent de ceux qui pratiquent l’Islam.

          De la même façon que les armes à feux ne tuent pas.

        • Paul-Emic dit :

          Je pense complètement le contraire. La comparaison avec les armes à feu est intéressante mais pas pertinente dans le sens où vous l’employez.
          Il y a des gens bien et des tarés partout, sous toutes les latitudes. Si on compare religions chrétiennes et islam, les premières ramènent à la paix et à l’amour si on en revient à la lettre, la seconde permet tout et n’importe quoi si on en revient aussi à la lettre. Ce qui fait que dans le premier cas les comportements violents sont à terme rejetés alors que dans le second cas ils sont exaltés.
          Pour en revenir à la comparaison avec les armes à feu, les fidèles sont les armes et le tireur la doctrine religieuse et là votre comparaison est à sa place.

        • Skandal dit :

          Que l’Islam soit une religion de bédouins du désert incultes, ignorants et violent (c’est un peu l’époque de sa création qui veut cela) c’est malheureusement un fait historique.

          Que l’Islam n’est pas de structure ecclésiastique pour réguler, régenter, contrôler et normer le culte, c’est un fait.

          Maintenant je crois qu’il est possible de faire dans l’Islam comme certains (dont moi) peuvent faire dans le catholicisme, à savoir « piocher » ce qui semble spirituellement, intellectuellement et socialement cohérent a une vie en Société.

          Personnellement je trouve que le Pape dit beaucoup, beaucoup de conneries et ce n’est pas parce que je ne suis pas les préceptes et les dogmes à la lettre que je me considère comme une « moins bonne personne » que ceux qui vont à la masse toutes les semaines en appliquant bien comme il faut ce que leur a dit le type en robe blanche à l’office.

          Je pense qu’il est parfaitement possible d’être « un bon musulman » sans appliquer toutes les bêtises que l’on trouve dans le coran, qui a quand même été écrit, je le rappelle et c’est un fait historique, par un pédophile tortionnaire, un assassin, un massacreur etc… qui n’a rien à envier aux criminels communistes ou nazis.

          Si on prend l’ancien testament, c’est pas joli non plus.

          Tout ça pour dire que, si effectivement le coran est intrinsèquement violent, ce sont les types qui l’appliquent à la lettre sans aucun recul historique ou social qui sont, à mon avis responsables.

          D’ou l’intransigeance que j’ai pour ceux qui appliquent des concepts parfaitement crétins en 2016 comme le port du niqab, le hallal (je dis pareil pour le casher), l’inégalité homme/femme et d’autre trucs assez con que l’on retrouve dans toutes les religions.

          Voir des semi-débiles « défendre » l’église Saint Rita confirme que les catholiques (ou se revendiquant comme tel) ne sont pas toujours plus intelligents que les autres.

          Les religions chrétiennes n’ont pas tjrs amené la paix et l’amour… L’islam à probablement 300 ans de retard sur les autres.

        • Paul-Emic dit :

          « Les religions chrétiennes n’ont pas tjrs amené la paix et l’amour… L’islam à probablement 300 ans de retard sur les autres. »
          Les religions chrétiennes ont commis aussi leurs exactions mais jamais en respectant la lettre des Écritures, tandis que l’islam (né 700 ans après et pas 300), oui.
          Je ne vois pas en quoi tenter d’empêcher la destruction d’une église pour y faire des parkings serait le signe d’une quelconque débilité.
          Tentez de ne pas insulter les gens qui ne sont pas de votre avis.
          Concernant l’islam, il ne peut pas évoluer par essence puisque d’une part c’est la parole de Dieu en direct et la parole de Dieu on l’exécute on ne la conteste pas, d’autre part parce qu’il n’y a pas d’autorité tutélaire incontestable comme le Pape l’a été jusqu’à un passé récent pour la religion catholique . Ceux qui ont tenté comme le fameux Avéroès ont été mis à l’écart quand ils n’ont pas tout simplement été exécutés.

        • Skandal dit :

          Oui 700, pas 300…

          Quand aux croisades et aux nombreuses exactions commisent dans l’Histoire par des Chrétiens et des Juifs, elles se basaient largement sur certains écrits de l’ancien testament qui sont hyper violent.

          Je vous l’accorde, le nouveau est très soft.

          « Je ne vois pas en quoi tenter d’empêcher la destruction d’une église pour y faire des parkings serait le signe d’une quelconque débilité. »

          Explication du Père Vivares :

          « L’église Sainte Rita appartient depuis de nombreuses années à une société privée. Elle n’est ni classée, ni inscrite aux monuments historiques et ne présente aucun intérêt architectural. Elle n’a jamais été consacrée.

          L’église Sainte Rita n’est aucunement en lien avec le diocèse de Paris et ce depuis de nombreuses années puisque le soi-disant Mgr Philippe, évêque autoproclamé de l’église gallicane qui n’a reçu aucun sacrement valide, avait loué cette église en 1988, l’avait baptisée du nom de Sainte Rita sans rapport avec son histoire pour un aspect marketing et s’était fait connaître en bénissant des animaux.
          Sauf que Monseigneur Dominique Philippe n’a jamais payé le moindre loyer au bailleur de Sainte-Rita et serait parti en emportant statues, calices et autres ornements lorsque le bail a été résilié, laissant l’association de fidèles se débrouiller.

          La chapelle Notre Dame du Lys, à 300 mètres de Sainte Rita, suffit aux habitants du quartier. Une messe traditionnelle y est d’ailleurs célébrée chaque dimanche. Le diocèse de Paris n’a donc aucun besoin d’un lieu de célébration supplémentaire dans ce quartier.

          L’abbé de Tanouarn, ancien de la fraternité Saint Pie X de nouveau en communion avec Rome via l’institut du Bon Pasteur, a été approché par l’association de fidèles de Sainte Rita après que Mgr Philippe est parti. Sans aucun mandat de l’archevêque de Paris, ni pour lui ni pour son soi-disant vicaire, il a commencé à célébrer régulièrement la messe à Sainte Rita pour une centaine de fidèles bien que tous les recours aient été perdus.

          L’arrêté d’expulsion ayant été plusieurs fois confirmé, l’abbé Billot a trouvé malin de commencer à célébrer la messe pendant que les CRS libéraient légalement les lieux afin que les images soient plus fortes pour BFMTV et pour faire un buzz politico-médiatique une semaine après la mort du Père Jacques.

          Toute cette mascarade, orchestrée par des gens en manque de reconnaissance et de lieux de culte ayant pignon sur rue, est récupérée par ceux qui réclament en permanence que le droit soit appliqué et crient à l’injustice et au blasphème, blasphème qu’eux-mêmes ont mis en scène en méprisant les rites sacrés.

          Le droit a été appliqué, hier, par les forces de l’ordre, et c’est très bien ainsi. »

          CQFD.

          « Concernant l’islam, il ne peut pas évoluer par essence puisque d’une part c’est la parole de Dieu en direct et la parole de Dieu on l’exécute on ne la conteste pas »

          L’Eglise a bien choisit les textes du dogme, elle a décidé ce qui devait être communiqué aux fidèles et ce qui ne devait pas l’être.

          « d’autre part parce qu’il n’y a pas d’autorité tutélaire incontestable comme le Pape l’a été jusqu’à un passé récent pour la religion catholique . »

          Tout à fait.

          Si vous voulez me faire dire que l’Islam est une religion idiote, oui, je pense. Mais les autres sont simplement moins idiotes.

        • Skandal dit :

          Défendre une Eglise qui n’est pas belle, pas consacrée, pas reconnue, bref, qui ne représente ni un interêt religieux ou spirituel ni un interêt culturel, c’est complètement débile…

          Je pense ceci dit qu’il y a mieux à faire qu’un parking.

  2. J. dit :

    Il a fallu 1000 ans (1000 ans !) à l’Église pour se découvrir une vocation guerrière. 1000 ans, et surtout trois siècles d’agression et d’oppression de la part des mahométants, une Europe à moitié sous je joug de l’islam, un empereur d’Orient qui, par deux fois, implore Rome de venir à son aide (vous imaginez ce que ça signifie ? La situation désespérée de l’Orient chrétien face à la barbarie djihadique).
    Les Croisades ont sauvé Byzance (pour un temps), et ont sauvé l’Europe (pour un temps ?).
    Les Croisades sont la conséquence de la saloperie islamique. Sans islam point de croisade.
    Nous devrions tous être reconnaissants aux Croisés.

    La violence de l’ancien testament est largement descriptive, mythologique. Surtout, elle est liée à une aire géographique très délimitée (le pays de Cannaan, la terre promise).
    En revanche, la violence en islam est prescriptive, obligatoire et ne connaît aucune limite, ni géographique, ni temporelle. Pour l’islam, le monde se sépare en deux : la maison de l’islam (Dar al islam) et la maison de la guerre (dar al harb) qui, ultimement, doit rentrer dans la maison de l’islam par la prédication et le combat.

    La différence entre ces religions n’est pas une question d’intensité, de maturité, de fourvoiement ou je ne sais quoi.
    La différence est radicale. C’est une question de nature.

    Refuser de voir cela, c’est là qu’est le problème.

    • Skandal dit :

      Ha parce que l’Eglise n’a tué personne au nom de Dieu avant 1095 ? Faut réviser votre Histoire…

      Surtout qu’à l’époque, ce sont les turcs qui interdirent l’accès aux pèlerinages en terre sainte que les arabes protégeaient et que Saladin (un mahométan) rétabli une fois les turcs battus…

      Mais on peut aussi parlé des « croisades » du Pape contre ses opposants en Europe (les albigeois entre autres ou les païens des peuples baltes).

      On peut parler des Papes et/ou des Rois catholiques qui déclare des croisades pour des raisons religieuses (expier ses fautes) ou bassement matérielles.

      Bref, je le répète, l’Islam est une religion particulièrement stupide qui s’adresse, dans son acception littéral, à des gens tout aussi stupides. Mais n’aller pas croire que la religion catholique soit beaucoup plus intelligente et que ses plus fervents fidèles soient beaucoup plus intelligents.

      Question bêtise, entre l’islam intégriste et la catholicisme intégriste c’est une question de degré, pas de nature.

      Ceci dit, tout cela ne répond pas du tout au fond du billet. La question c’est « on fait quoi ? » Pour ma part je propose une application stricte d’une certaines laïcité, d’un certain libéralisme et d’interdire toutes pratique objectivement et ostensiblement contraire à notre Histoire et notre Culture.

      • Paul-Emic dit :

        Excusez moi mais je crois que vous n’avez pas saisi (pas voulu saisir ?) qu’il s’agit avant tout d’une différence de nature. Rien à voir avec la qualité des croyants.
        Imaginons deux sociétés, une qui accepte le vol et l’autre pas.
        Il y aura dans les deux cas des voleurs et des non voleurs, des petits voleurs et des grands voleurs, mais dans un cas les voleurs seront confortés par la loi dans l’autre cas ils seront poursuivis.
        Un petit aparté sur les Croisades qu’on ressort à chaque fois que l’on veut « équilibrer » le débat. Il ne faut pas leur faire de peine aux Mahométans.
        J. a déjà bien expliqué de quoi il s’agissait, mais pour faire un parallèle, les croisades, c’est la guerre de 1967 intentée par les Israéliens suite au blocage de Charm El Cheik par les Égyptiens et aux concentrations de troupes à ses frontières. Tu laisses faire et tu meurs ou tu tapes dans le tas.
        Trois siècles plus tôt les musulmans, sans qu’on les y ait invité, étaient parvenus jusqu’à Poitiers et Autun, plus de la moitié de l’Espagne était encore sous leur joug Ils étaient encore en Provence et venaient de décider de couper l’accès aux lieux saints pour les pèlerins chrétiens et pas par décret, par massacres. Le « pacifisme » de la religion d’amour de paix et de tolérance était bien connu de l’Occident . Ils avaient des exemples concrets sous les yeux.
        Cette agression, parce que c’en était une, au Moyen-Age, équivalait à une déclaration de guerre. Au départ il n’y avait aucune volonté de conquête ni comme on dit maintenant de colonialisme ou d’impérialisme. C’était typiquement, comme le titre de l’article, de l’Action-Réaction. Mais à l’époque nos ancêtres en avaient une grosse paire, ce qui nous manque bien !

        • Skandal dit :

          Excusez moi mais je pense que ni vous, ni J, n’avez compris mon propos.

          Je suis de culture et de confession catholique et je me contrefiche du Pape, l’Eglise et des tous les dogmes et autres écrits qui ont été choisis, purgés voir dissimulés, pour servir une vision politique.

          Il semble que vous êtes croyant, probablement pratiquant donc par définition non-objectif.

          Que le catholicisme soit « mieux » que l’Islam, oui, je le pense aussi. Que l’Islam soit une religion pour bédouins ignorants, oui je pense aussi.

          Il n’empêche que la catholicisme dans nombres de ses aspects est également assez stupide et il a été extrêmement violent.

          En 2016 qui tue ? L’Islam.

          Mon propos n’a jamais été de ne pas faire de peine aux mahométans mais de dire que dans la bêtise, il y des degrés et que l’Islam bat tous les records.

          Mais quand je vois des gens « défendre » une église qui n’en est même pas une (Saint Rita), je constate que la bêtise et l’ignorance ne sont pas l’apanage exclusif des musulmans.

          On peut discuter de l’Histoire pendant des heures et des heures et refaire le monde des milliers de fois, cela ne répondra pas à la question de mon billet (j’aimerai qu’on y revienne) : On fait quoi maintenant concrètement ?

        • kobus van cleef dit :

          sainte rita ( beneme rita , comme la regia marina) , au prix du mètre carré dans le secteur, ça doit pouvoir largement rembourser les loyers que le télévangéliste français sans télé n’a jamais payé
          et les ornements sacerdotaux
          si le légitime proprio en faisait un bordel, la fable serait bonne et la boucle serait bouclée

          je serais même prêt à acheter les droits pour un film

          au générique , depardoche dans le rôle du pseudo archevêque , en train d’enfouiller des ciboires dans des valises craquant de toutes part avant de sortir par la porte de derrière
          avec peut être christian clavier comme sacristain véreux
          ressusciter galabru pour le rôle du proprio sera plus difficile mais on pourra trouver facilement un autre acteur « pastaga aïoli »
          pour les grenouilles de bénitier , on mettra isabelle huppert ( dans le genre bornée vicelarde , elle peut donner toute sa mesure ) , anne-aymone et aussi la fille dont le nom m’échappe et qui louche , celle qui joue dans « la bataille de solférino »
          pour les enfants de choeur , à vous de voir, pour le capitaine des crs , pierre-marie escourrou qui joue le rôle de l’adjudant roussilon dans « une femme d’honneur »
          …..

          si vous avez d’autres idées….

        • Paul-Emic dit :

          Je vous laisse vos conclusions sur ma pratique religieuse et pour le reste j’abandonne la partie .
          « Si nous croyons avec tant d’ingénuité aux idées, c’est que nous oublions qu’elles ont été conçues par des mammifères. »

        • Skandal dit :

          @Paul-Emic, concernant vos pratiques religieuses, n’ayant aucune certitude, j’ai bien précisé : « Il me semble »… Je peux totalement me tromper.

          Pour le reste, je reconnais que mon « agnoticisme anarchique » et ma profonde aversion à la messe ne me pousse pas vers une objectivité sans faille.

        • Skandal dit :

          @Kobus

          J’ai des amis dans la production audio-visuelle… On peut monter un truc, financé par le CNC bien évidemment….

    • Paul-Emic dit :

      @J.
      Je ne dirais pas mieux

  3. eric dit :

    On fait quoi maintenant ?…
    Est-ce à nous d’y réfléchir ?
    Quand vous posez votre voiture en panne chez le mécano, vous lui fournissez également la liste de vos réflexions sur le diagnostic et les réparations, vous ?.
    Depuis quand c’est à nous, citoyens d’une démocratie qui se veut exemplaire, de trouver des solutions pour le maintien de notre sécurité ?
    Ne mettons nous pas au pouvoir des gens qui passent le plus clair de leur temps de campagne à nous promettre un pays apaisé ?
    Quand on est responsable de la sécurité de millions d’individus et que sa faillite engendre de tels carnages, je suis désolé, on passe du statut de responsable à celui de coupable sans autre forme de nuance verbeuse pour bisounours béat.
    Vous pourrez toujours disserter tant que vous voudrez sur l’une ou l’autre des religions et leurs exactions passées ou contemporaines, le pékin moyen que je suis et que vous êtes également, n’aspire qu’à une chose: vivre dans une paix relative chez lui.
    Et à rien d’autre.
    Que les pitres qui nous ont promis cette société là à grands coups de meetings pendant des décennies se démerdent avec leurs engagements.

    • Skandal dit :

      « Depuis quand c’est à nous, citoyens d’une démocratie qui se veut exemplaire, de trouver des solutions pour le maintien de notre sécurité ? »

      Le terme démocratie (du grec ancien δημοκρατία / dēmokratía, aujourd’hui souvent interprété comme « souveraineté du peuple », combinaison de δῆμος / dêmos, « peuple » et κράτος / krátos, « pouvoir », ou encore kratein, « commander ») désigne le régime politique dans lequel le peuple a le pouvoir (avec la distinction à faire entre la notion de «peuple» et celle plus restrictive de « citoyens » : en effet la citoyenneté n’est pas forcément accordée à l’ensemble de la population).

      Donc oui, c’est à nous, peuple, de trouver des solutions ou du moins de choisir des gouvernant qui proposent des solutions.

      « Ne mettons nous pas au pouvoir des gens qui passent le plus clair de leur temps de campagne à nous promettre un pays apaisé ? »

      Vous peut être, moi cela fait longtemps que j’ai arrêté de voter pour ces gens.

      « Quand on est responsable de la sécurité de millions d’individus et que sa faillite engendre de tels carnages, je suis désolé, on passe du statut de responsable à celui de coupable sans autre forme de nuance verbeuse pour bisounours béat. »

      Les mots ont un sens, du moins je le crois, et Valls et Hollande ne sont pas coupables, ils sont responsables.

      « Que les pitres qui nous ont promis cette société là à grands coups de meetings pendant des décennies se démerdent avec leurs engagements. »

      Et puisque vous parlez de responsabilité et/ou de culpabilité, les français qui votent pour cette oligarchie sont pour le coup coupables et responsables de donner de la légitimité à ces gens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s