De la responsabilité morale des musulmans en France

J’écoutais « On refait le monde » en podcast, l’émission d’avant-hier, et était invitée, entre autre, Rokhaya Diallo.

La jeune femme n’est pas méchante, un peu bébête certes mais pas méchante.

Elle utilisait néanmoins un argument des plus stupide pour justifier que l’islam n’est pas un « problème » dans les événement récents.

J’explique :

Un des autres chroniqueurs argumentait sur le fait que, tout de même, les terroristes islamistes sont musulmans (ou se revendiquent de l’islam) et que le coran contient beaucoup d’appels aux meurtres des non-musulmans.

Je vous mets au défi de me prouver le contraire.

Ce chroniqueur expliquait donc, à mon avis à juste titre, que les français musulmans se devaient de « faire le ménage » chez ceux qu’ils côtoient et qui pratiquent la même religion qu’eux.

Rokhaya Diallo, piqué au vif, assénait donc que les islamistes avaient une mauvaise compréhension de l’islam, que l’islam n’était pas plus en cause dans les attentats que le catholicisme l’ait lorsque Breivik se revendique des croisades.

Elle nous a également ressorti cet argument de pure connerie voulant que, sous prétexte qu’à Nice il y avait 30% de musulmans parmi les victimes, les musulmans étaient les premières victimes des attentats car à la fois victime physique et victime morale due à la mauvaise image de l’islam et de rappeler le KuKluxKlan et les croisades etc…

Ou comment utiliser les turpitudes des autres pour justifier les siennes… Le degré zéro de l’argumentation.

3 choses :

-Je mets au défi Rokhaya Diallo de trouver des incitations au meurtre dans le Nouveau Testament, livre référence des catholiques.

-Ces 20 dernières années, combien d’attentat ont été commis au nom du catholicisme ? Et combien au nom de l’islam ?

-Si 30% des victimes des attentats étaient musulmanes, cela signifie que 70% ne l’étais pas. De plus, la « mauvaise image » de l’islam est aussi la conséquence du « silence assourdissant » de beaucoup de musulmans. Des musulmans qui prient dans la rue, qui réclament des repas halal et des salles de prières dans les entreprises, qui ne sert pas la main des femmes à la RATP etc…, bref, des musulmans responsables de toutes ces petites choses communautaires et religieuses à l’opposé de la Culture et de l’Histoire Française et qui tendent à démontrer que beaucoup de musulmans vivant en France (de nationalité française ou non) refusent les us et coutumes et la culture du pays dans lequel ils vivent.

Je comprends que ça énerve un peu les autochtones de France.

Le problème ce n’est pas l’islam ni les musulmans « modérés » qui sont français avant d’être musulman mais l’islam, le coran et les musulmans ont un lien étroit avec le problème.

Il n’est pas question d’interdire l’islam ou de renvoyer ces français « chez eux » (je rappel que « chez eux », c’est la France) mais je trouve normal de demander à ceux qui sont, géographiquement, socialement et « religieusement » les plus proches du problème d’aider à le régler activement.

Et quand des musulmans vivant en France n’ont aucun respect, aucune considération et rejettent à avec force le « mode de vie » Français, je trouve curieux de demander aux Français de ne pas leur en tenir rigueur.

« La tolérance, c’est la charité de l’intelligence »
Alphonse de Lamartine

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour De la responsabilité morale des musulmans en France

  1. Pangloss dit :

    Si, en lançant un camion contre une foule, on tue 30% de musulmans, c’est la preuve qu’il y a 30% de musulmans dans cette foule. Cela devrait faire réfléchir. A moins que -tout bêtement- la pratique de la religion musulmane incite à aller assister aux feux d’artifice.

    • Skandal dit :

      D’abord je ne sais pas très bien comment Rokhaya Diallo sait qu’il y avait 30% de musulmans parmi les victimes… Je croyais les statistiques « ethniques » interdites… Visiblement quand ça l’arrange, Diallo n’hésite pas à les utiliser.

      Ensuite, il y a, il me semble, plus de musulmans dans la région de Nice que dans d’autres régions…

  2. René de Sévérac dit :

    Vous arrivez à suivre un « débat » avec Rokhaya Diallo; Bravo pour votre abnégation !
    A propos des 30% de victimes musulmanes de l’attentat de Nice, je m’interroge :
    qu’en pense Allah ? et les 72 vierges restent-elles disponibles pour le héros ?
    Vrai problème de conscience !
    Pour le père Hamel, je suis convaincu que les portes du paradis lui restent ouvertes !
    Et qu’il pense « finies les courbatures ! »
    Pour éviter tout contresens, je suis catholique convaincu !

    • Skandal dit :

      Elle est moins stupide et nettement plus mesurée que des gens comme Clémentine Autain ou Gerard Miller par exemple.

      J’aime bien cette émission (On refait le monde) car c’est une des rares ou il y a des intervenants aussi divers d’un point de vu politique.

      Pour éviter tout contresens, je suis catholique pas du tout, mais alors pas du tout convaincu.

  3. eric dit :

    Rien à ajouter. Si ce n’est qu’il devient impératif de dédiaboliser ce mot jugé nauséabond qu’est « amalgame », et en faire un argument contre l’islamisme radical.
    Oui, et 3 fois oui, il faut faire l’amalgame entre musulmans et islamistes. Vous l’expliquez fort bien. Ceux qui permettent à ces fous de devenir ce qu’ils sont, ce sont les musulmans dit modérés qui voient s’islamiser leurs quartiers, les barbus prier dans les rues, les femmes se voiler et descendre du trottoir pour laisser passer les hommes (vécu!…), qui ont vu disparaître le français du langage de la rue, et les commerces non-communautaires, tout ça sans la moindre réaction.
    Alors que ça plaise ou non à Mme Dialo, il existe un dicton bien français qui dit: « qui ne dit mot, consent… ».
    Que les musulmans de ce pays ne viennent pas se plaindre d’être amalgamés. Ils ont fait ce qu’il fallait dans l’ omerta pour se prendre dans la gueule le retour du bâton de leur complicité.
    Donc cet « l’amalgame » dont ils se disent victimes et qu’ils disent ne plus supporter, sera la seule carotte qui les poussera à réagir enfin, et à nettoyer eux mêmes la merde qu’ils ont poussé sous le tapis pendant des décennies…

    • Skandal dit :

      Je ne sais pas si je l’explique « fort bien », mais j’essaye.

      Comme beaucoup de gens, je ne fais pas l’amalgame musulman/islamiste pour la bonne et simple raison que je côtoie des musulmans qui n’ont rien d’islamistes.

      Comme je côtoie des homosexuels qui se foute du mariage gay et de la GPA.

      Ceci dit, je suis d’accord avec vous quand vous dites : « Que les musulmans de ce pays ne viennent pas se plaindre d’être amalgamés. Ils ont fait ce qu’il fallait dans l’ omerta pour se prendre dans la gueule le retour du bâton de leur complicité. »

      Les politiques ont également une très grande part de responsabilité dans cet amalgame.

      Article intéressant de Causeur : http://www.causeur.fr/saint-etienne-rouvray-ecole-islam-39435.html

      Comme vous dites : « qui ne dit mot consent » et je rajouterai « Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien. »

  4. Blablator dit :

    Luc 19:11
    « Quant à mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je règne sur eux : amenez-les ici et égorgez-les devant moi. »

    Matthieu 23.23
    « Serpents ! Race de vipères ! Le feu du Dépotoir, voilà le verdict ! Comment pourriez-vous y échapper ? C’est pourquoi, je vous envoie des prophètes, et des sages, des scribes, vous tuerez les uns, vous en mettrez d’autres en croix (…) Ainsi retombera sur vous le sang d’Abel, le juste, et celui de Zacharie (…), mort par votre main. »
    Jésus parle ici du jugement à appliquer aux pharisiens (les prêtres juifs gardien du temple).

    Et bien entendu, comme vous êtes malins, vous mettez sous le tapis l’ancien testament, qui est pourtant un texte tout aussi important dans le christianisme que le nouveau testament.

    Après au nom du catholicisme, combien de morts ? Pourquoi vous scindez les chrétiens en communauté alors que pour les musulmans, vous en faites un tout ?
    Au nom des Mevlevi, combien de morts ? Probablement autant que les catholiques.

    Mais si on prend les Chrétiens, entre l’ouganda, le Rwanda, et les suprémacistes blancs aux USA, ça en fait quelques milliers. Dylan Roof lors de la tuerie dans une église fréquentée par la communauté noire, il a clairement indiqué que sa motivation était de provoquer une guerre raciale. Bref, un peu la même idéologie que les islamistes.

    Bon, encore des approximations, jeune homme…. mais on est habitué.

    • Skandal dit :

      Luc 19:11
      Vous êtes ou un imbécile ou d’une mauvaise foi qui frise la débilité mentale.

      Car ces mots ne sont pas ceux de Jésus mais d’un personnage d’une de ses paraboles. Jésus n’a jamais appelé au meurtre des autres, contrairement à Mahomet.

      Votre mauvais foi (ou votre imbécillité) est encore une fois mise en valeur.

      Je rétablis donc la vérité :
      Matthieu 23:23 « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qui est le plus important dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu’il fallait pratiquer sans négliger le reste. »

      Ou est l’incitation au meurtre la dedans ?

      Quant au reste de votre citation, vous êtes tellement stupide que vous n’êtes même pas capable d’aller vérifier:

      Voici :

      29 Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous bâtissez les sépulcres des prophètes, vous décorez les tombeaux des justes,

      30 et vous dites : “Si nous avions vécu à l’époque de nos pères, nous n’aurions pas été leurs complices pour verser le sang des prophètes.”

      31 Ainsi, vous témoignez contre vous-mêmes : vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes.

      32 Vous donc, mettez le comble à la mesure de vos pères !

      33 Serpents, engeance de vipères, comment éviteriez-vous d’être condamnés à la géhenne ?

      34 C’est pourquoi, voici que moi, j’envoie vers vous des prophètes, des sages et des scribes ; vous tuerez et crucifierez les uns, vous en flagellerez d’autres dans vos synagogues, vous les poursuivrez de ville en ville ;

      35 ainsi, sur vous retombera tout le sang des justes qui a été versé sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l’autel.

      Non seulement vous n’êtes même pas capable de recopier correctement mais en plus vous n’avez même pas lu (ou compris) ce que vous avez écrit.

      A aucun moment Jésus n’incite au meurtre. Mais visiblement vous ne comprenez pas le Français.

      « Et bien entendu, comme vous êtes malins, vous mettez sous le tapis l’ancien testament, qui est pourtant un texte tout aussi important dans le christianisme que le nouveau testament. »

      J’ai bien précisé que le nouveau testament était le livre référence des catholiques. Je n’ai pas parlé des Chrétiens. Il y a une différence que vous ne voyez probablement pas.

      « Après au nom du catholicisme, combien de morts ? »

      Dans l’Histoire ? Beaucoup. Ces 40 dernières années ? Très très peu… Excuse moi mais je n’étais pas né au temps des croisades et de l’inquisition donc je m’intéresse à mon époque actuelle. Et actuellement, ceux qui tuent le fond au nom de l’islam.

      Mais sinon on peut aussi se replacer à ces époques et évoquer les morts au noms de l’islam, l’esclavage arabes au nom de l’islam etc…

       » il a clairement indiqué que sa motivation était de provoquer une guerre raciale. Bref, un peu la même idéologie que les islamistes. »

      Depuis quand l’islam ou le catholicisme sont des races ? La motivation de Dylan Roof était racial, pas religieuse et il n’a pas tué au non de Jésus.

      « Bon, encore des approximations, jeune homme…. mais on est habitué. »

      Vous vous y connaissez tellement bien en approximation…

      Vous pouvez faire le décompte que vous voulez, en France et en Europe, le nombre de tueries au nom de l’islam est infiniment supérieure à celui au nom du catholicisme.

    • Skandal dit :

      Vous voulez parler d’approximations ?

      Vous amalgamez, a dessein, les chrétiens qui commettent des crimes qui n’ont rien à voir avec des crimes « religieux » et des musulmans qui commentent des crimes au nom de leur religion.

      Breivik, qui se revendique chrétien, n’a pas tuer au nom de Jésus.

      Les terroristes ont tué au nom d’Allah.

      Si vous ne voyez pas une différence, je ne peux rien pour vous.

      • René de Sévérac dit :

        Cela fait plusieurs commentaires où vous agressez vos lecteurs.Vous voulez perdre vos commentateurs !Amicalement. René GACHES 34 Avenue de la République 27700 LES ANDELYS

        • Skandal dit :

          « j’agresse » un lecteur, toujours le même…

          Faut dire que le gars est un Troll de compétition et qui a tenté un temps de se cacher derrière plusieurs pseudo.

          Mais bon, même les gens intellectuellement limités ont le droit de s’exprimer, c’est d’ailleurs pour cela que nous avons autant de paroles de politiciens dans les médias.

  5. Les musulmans modérés qui se considèrent français avant d’être musulmans, je ne suis pas sûr que cela existe, sinon de façon ultra-minoritaire. Je comprends votre désir d’une France apaisée dans laquelle cohabiteraient Français « européens » et Français « maghrébins » ou « musulmans », mais je pense que cela n’est pas possible à haute dose. Je côtoie beaucoup de musulmans, pour la plupart tous honnêtes et travailleurs, mais je constate systématiquement chez eux un tropisme vers la racaille et l’islam : ils finissent toujours par se sentir fier de faire partie d’un peuple qui « nique la police », entre autres, et même si aucun de ceux que je connais n’approuve le terrorisme, il y a un ressentiment diffus vis-à-vis de la France pour ses interventions militaires dans les pays arabes. De plus, ils sentent au fond d’eux qu’ils ne seront jamais aussi français que les vrais français. Il y a des attachements indépassables qui agissent en nous malgré nous, et qui finissent toujours par être source de conflit à la fois dans le coeur même des individus et dans les sociétés.

    Ceci étant, je reconnais qu’il entre dans ces considérations un biais personnel, car je ne me sens rien de commun avec les cultures du sud de la méditerranée, et rien ne me met plus mal à l’aise qu’un maghrébin qui dit « nous les Français ».

    • Skandal dit :

      « Les musulmans modérés qui se considèrent français avant d’être musulmans, je ne suis pas sûr que cela existe, sinon de façon ultra-minoritaire. »

      Je pense que si. D’ailleurs s’ils sont « modérés » je suppute que leur religion passe après leur appartenance à la nation Française. Idem pour les juifs et les chrétiens.

      « mais je pense que cela n’est pas possible à haute dose. »

      A haute dose je ne pense pas non plus. Je ne crois pas une demi-seconde au multiculturalisme. Les exemples (Balkans, Liban entre autre) nous démontrent que cela ne marche jamais.

      « et rien ne me met plus mal à l’aise qu’un maghrébin qui dit « nous les Français ». »

      Moi cela ne me mets pas spécialement mal à l’aise. Mais je déteste voir des femmes en niqab (ou en voile long) ou des hommes en djellabas dans la rue, je trouve que cela montre une volonté de non-intégration.

      Le voile méditerranéen (je rappelle que le voile n’a, à l’origine, rien de musulman et que ce sont les femmes siciliennes qui ont été parmi les premières à le porter) ne me dérange pas plus qu’un type qui met une cravate dingo ou des chaussettes blanche avec son costume.

  6. Quant à Rokaya Diallo, je pense au contraire qu’elle est méchante et envieuse autant qu’elle est stupide. Mais elle est payée pour dire ce qu’elle dit, y croit probablement, car comme tous les gens sans valeur, elle ne peut trouver de salut que dans la pleurniche et la revendication victimaire. Le problème de ce genre de personne, c’est qu’on la persuade qu’elle est aussi légitime que n’importe quel français, sinon plus, mais qu’elle ne prend des français que les mauvais côtés.

    • Skandal dit :

      A partir du moment ou elle est française, je me fiche de savoir depuis quand elle l’est et elle a autant de légitimité qu’une autre Française pour s’exprimer.

      Maintenant je vous rejoins sur le fait que je n’en peux plus de ce discours victimaire. Elle est noire musulmane avant d’être française ou elle est française avant d’être noir et musulmane ?

      Ce me fait penser à Taubira et NVB qui avaient demandé qu’on ne parle pas de la traite négrière africaine des arabes (bien plus importante que celle des occidentaux, qui a duré bien plus longtemps et qui continue) pour ne pas que les petits enfants d’origines arabe « se sente coupables »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s