De la sécurité

Soyons intellectuellement honnête : il est impossible de parfaitement sécuriser un lieu. Le risque zéro n’existe pas et un terroriste (ou autre), bien décidé, pourra toujours faire des victimes peu importe le niveau de sécurité.

On l’a vu à Nice, les caméras de surveillance ne servent pas à grand-chose et certainement pas à empêcher ce genre d’attentat.

Le plan Vigipirate n’a empêcher ni les attentats de Charlie Hebdo, ni ceux du Bataclan, ni celui de Nice.

Même en Israël, ou la sécurité est autrement plus forte, ils ne peuvent arrêter les attentats.

J’attends qu’on me démontre que l’état d’urgence a permis d’empêcher des attentats qui n’auraient pas pu être empêcher sans lui.

La surveillance de masse ne sert absolument à rien, elle est même contre-productive.

Les gesticulations de la droite sont affligeantes surtout en rapport à son bilan « sécuritaire ».

Il est aujourd’hui « évident » que le protocole de sécurité à Nice était défaillant. Mais s’il ne c’était rien passé, Estrosi et d’autre se seraient félicités de l’efficacité de ce même protocole…

Le problème de Cazeneuve, ce n’est pas qu’il ne soit pas capable de nous protéger (encore que), c’est qu’il semblerait qu’il ait menti sur la réalité du dispositif sécuritaire.

Le problème de ce gouvernement c’est qu’il semble s’attacher à une « sécurité » qui vient largement en aval des point des réels problèmes.

Compte tenu de l’efficacité relative de l’état d’urgence, on peut se demander si pour véritablement « sécuriser » la France, il ne faudrait pas mieux essayer certaines choses proposées.

Nous pouvons et nous devons nous poser un tas de questions, sans tabou.

Par exemple, en ce qui me concerne, je ne suis pas persuadé que ralentir ou stopper l’immigration serait vraiment utile mais je suis prêt à changer d’avis si vous me démontrer que cela serait efficace.
Je préfère un étranger hors de France qu’un Français mort sur la promenade des anglais.

De la même façon je pense qu’il faut interdire le salafisme, qu’il faut supprimer UOIF, interdire les financements de mosquées douteux, faire appliquer bien plus sévèrement la loi sur le voile intégrale et être sans tolérance pour les délits et les crimes « religieux » (genre agression d’une fille parce qu’elle porte une jupe…) mais si vous me démontrer que cela ne servirait à rien, je suis prêt à revoir mon jugement.

Ce qui est sûr, c’est que le déni de réalité et la parlotte ne résolvent rien.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour De la sécurité

  1. Blablator dit :

    Monsieur Skandal, ce n’est pas au libéral que vous êtes, que je vais vous apprendre que le monde est ouvert. Et que pour la bonne santé économique du pays, on doit échanger et ne pas vivre en autarcie comme les coréens du nord. Vous êtes d’accord ?

    Partant de ce constat, vous admettrez aussi que notre économie est assez dépendante de matières premières, qui viennent, et c’est vraiment pas de chance d’Algérie, de Libye, du Qatar, d’Arabie saoudite et d’Iran. Pas de bol, ce sont tous des pays musulmans.

    Et pour discuter avec ces gens qui ne sont pas des philanthropes, il faut parfois faire des concessions. Si vous voulez que l’ami Dassault vendent des avions, que SAGEM vendent des guidages de missiles, que Thalès puisse concourir à un appel d’offre pour une base radar, et bien, il faut parfois faire le dos rond et accepter que le Cheik Ben Machin Ibn Trucmuche débarquent ici, et se mettent à vouloir financer l’institut du Monde Arabe ou une Mosquée. Vous devez aussi donner l’impression qu’on est un pays accueillant envers les musulmans et voter des lois qui briment les musulmans, c’est surement nécessaire. Mais pas très bon pour le bizness.

    On appelle ça la réalité ! Un concept que vous vantez pourtant quand il s’agit de dénigrer les fonctionnaires, énarques qui vivent dans leurs bulles.

    • Skandal dit :

      Qui a parlé de lois qui briment les musulmans ?

      Je parle de lois qui briment les islamistes.

      « Partant de ce constat, vous admettrez aussi que notre économie est assez dépendante de matières premières, qui viennent, et c’est vraiment pas de chance d’Algérie, de Libye, du Qatar, d’Arabie saoudite et d’Iran. »

      Oui, et alors ? Si vous pensez que ces gens vont refuser de nous vendre du pétrole (les pays que vous citez n’ont à peu prêt que ça à vendre) parce qu’on a interdit les financement douteux de mosquées et le niqab c’est que vous ne connaissez absolument rien au marché du pétrole.

      Quand au business, interdire le niqab ou les financements douteux et surtout faire respecter ces interdictions n’auront pas la moindre influence sur le business. Pleins pays le font et cela ne les empêche nullement d’exporter.

      Mais sinon on peut effectivement baisser notre froque et passer aux yeux du monde pour des lâches et des couards. Le Cheik Ben Machin Ibn Trucmuche l’a tellement bien compris qu’il rachète à prix d’or d’ou ce qu’il peut en France, ne paye évidemment pas d’impôts, ne rembourse pas ses soins médicaux, peut faire interdire l’accès à une plage publique (il n’y a pas de plage privée en France), reçoit la légion d’honneur tout en soutenant plus ou moins nos ennemis…

      Alors oui, je préfère qu’on perde éventuellement un éventuel appelle d’offre et qu’on ne s’abaisse pas à tolérer l’intolérable.
      Si nos produits sont bons, on les vendra de toutes façons.

    • Skandal dit :

      Le business ne justifie pas tout et surtout, si nous étions un pays à l’économie plus libérale nous n’aurions pas besoins d’aller nous accoquiner avec toutes les crapules du monde musulman.

      • Blablator dit :

        Oui enfin, le bizness, ce n’est pas des grandes phrases, mais des coups tordus et des négociations entre coquins.
        Quand on a failli vendre les frégates à la russie, la Pologne a dit qu’elle renonçait à l’achat d’hélicoptères si on aidait à armer son « ennemi ».
        Quand Bolloré rafle tous les marchés portuaires en Afrique, ce n’est pas que parce qu’il est sympa et ses équipes compétentes (ça joue surement aussi mais pas que)…. Et quand le Mali, malgré son poids économique faible, attribue un marché public à un groupe français, il y a forcement des tractations qui nous échappent.

        Donc quand vous dites, y a qu’à stopper l’immigration, y a qu’à interdire aux musulmans de nous faire chier…. oui, oui, sur le papier, c’est très séduisant. Mais les affaires du monde ne marche pas comme ça. Et donc il faut parfois baisser le froc.

        Vous croyez que votre Suisse tant appréciée, a des scrupules d’héberger du fric venant de vraies crapules du monde musulman (et d’ailleurs) pour reprendre vos propos ?

        • Skandal dit :

          Ou ai je dit qu’il fallait stopper l’immigration ?

          Ou ai je dit qu’il fallait interdire aux musulmans de nous faire chier ?

          A moins que vous considériez que tous les musulmans sont salafistes…

          « Vous croyez que votre Suisse tant appréciée, a des scrupules d’héberger du fric venant de vraies crapules du monde musulman (et d’ailleurs) pour reprendre vos propos ? »

          Non, et alors ? Je ne parle pas de la Suisse, je parle de la France. Et que je sache, la Suisse ne subie pas d’attentat islamiste….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s