Comme toujours, c’est la majorité silencieuse qui paye

Et donc nous avons encore une fois la preuve que ceux qui manifestent actuellement sont plus proches de totalitaristes à tendance terroristes que de républicains démocrates.

Comment peut-on moralement s’attaquer à un hôpital pour enfant ? Il faut être un sauvage, un barbare inhumain, une bête.

Je vais répéter ce que j’ai déjà écrit mais tant pis.

Il ne reste rien dans la loi Travail, plus rien, hormis un article qui diminue les pouvoirs s de syndicats aux financement mafieux et au comportement de terroristes. (Utilisation de la violence à des fins politiques).

Donc les syndicats et la CGT en particulier, qui ne représentent finalement qu’une ultra-minorité des gens possiblement impactés par la loi travail mais beaucoup de fonctionnaires privilégiés qui coûtent très cher à la société et qui ne sont jamais réformés, sont visiblement incapables d’organiser une manifestation correctement.

A-t-on vu ce genre d’image durant la manif pour tous ? Pas vraiment…

Je me demande même, si comme un manifestant interviewé (voir le zapping d’aujourd’hui, le 15/06/2016), la CGT cautionne et justifie ces violences.

Après tout, la CGT a bien utilisé la violence ou une forme de violence pour bloquer les raffineries et de nombreux moyens de transports et je n’ai pas entendu Martinez dénoncé ces pillages et ces destruction, dignes d’un pays du tiers-monde, comme il se doit.

Je vous invite à aller voir le zapping. On y voit deux types.

Le premier (à 05:10) , une caricature de syndicaliste qui prétend se « battre » pour que son « gamin ne soit pas un esclave ».
Je voudrais juste lui dire qu’en réalité il se bat pour que son gamin soit esclave du chômage et qu’en Suisse, pays où il n’y a pas de code du travail, les gens sont plus heureux qu’en France, au moins deux fois mieux payés, qu’il y a au moins 3 fois moins de chômage et toujours pas d’esclavage… Alors que depuis 40 ans que la CGT, FO et les autres mafias syndicales « défendent » les salariés, le chômage augmente et les salaires ont faiblement augmenté en France.

Que vous manifestiez c’est une chose, mais bloquer les gens et les empêcher d’aller travailler en est une autre.

Je ne sais pas s’il y a une corrélation mais la coïncidence est « étrange »….

Mais le pire c’est le manifestant (à 05:34) qui justifie les dégradations et qui les encourage car selon lui c’est une forme d’expression.
Je tiens à dire à cette raclure, à cette merde, que les magasins saccagés appartiennent aussi à des travailleurs qui se lèvent tous les matins pour bosser et qu’il y a des employés, qui eux se lèvent lez matin et qui se retrouvent au chômage technique.
Je veux dire à cette pourriture, à cette ordure, que l’hôpital Necker est avant tout destiné aux enfants et qu’il appartient aux Français.

Ceux deux sinistres personnages sont les parfaits exemples de la déliquescence de la France. Nous avons à faire à deux lâches, deux couards, deux sous-hommes qui préfèrent emmerder les citoyens/contribuables et détruire leurs biens que s’attaquer aux vrais responsables.

Pourquoi ces pauvres types ne vont-ils pas s’en prendre aux députés, aux sénateurs ?

La révolution s’arrête toujours à la porte du frigo et ces trous du cul savent qu’ils ont plus à perdre à déclencher une véritable révolution.

Pauvres imbéciles, vous avez voulu le socialisme, vous l’avez eu. Vous avez refusé la liberté et la responsabilité individuelle et bien voilà le résultat. Vous vouliez que l’Etat-nounou s’occupe de tout et bien en subissez les conséquences.

Et comme toujours, c’est la majorité silencieuse qui va payer les dégradations que vous justifiés et les conséquences économiques et sociales.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comme toujours, c’est la majorité silencieuse qui paye

  1. Ces deux connards sont particulièrement abjects. J’ajoute qu’ils ont bien les sales gueules qui correspondent à leur discours. Je les imagine bien compter les centimes à la fin d’un restau entre amis en expliquant qu’ils n’ont pris que trois olives à l’apéro et qu’ils doivent 5 centimes de moins que les autres (alors qu’en fait ils ont pris 5 olives, les bâtards !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s