Le P.I.R est ce qu’on fait de pire

Jeux de mot bien naze, je le reconnais et je l’assume.

Est il besoin de présenter le PIR (parti des indigènes de la république) ? Si vous ne connaissez pas, je vous invite à aller voir leur site internet. Je me refuse à vous proposer le lien hypertexte.

Ce « parti » démontre chaque jour qu’effectivement, « Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes » et que les «  »Les raciste de demain s’appelleront eux-mêmes les antiracistes ».

Le PIR est un regroupement de racistes (anti-blanc évidemment), de racialiste, d’antisémite, d’homophobes, d’islamo-gauchiste et de staliniens.

Sa présidente, Houria Bouteldja, ne cache même pas son antisémitisme, son racisme et son homophobie.

Tout l’idéologie de cette femme et d’un grand nombre des membres du PIR peut se résumer ainsi : les blancs sont ontologiquement méchants, culturellement coupables et spirituellement stupides d’autant plus qu’ils ne sont pas musulmans.

Et je ne parle même pas du sort réservé au juif blanc comme le démontre le tweet d’une membre du pire sur l’attentat de Tel-Aviv :

pir
Aucun commentaire d’Houria… Qui ne dit mot consent…. (source)

Notez que ce « parti » est autorisé et que son existence ne semble pas remise en cause par la presse.

Le PIR est la démonstration que le fascisme, le totalitarisme et le racisme le plus pur provient le plus souvent de ceux qui se revendiquent de l’anti-fascisme, de l’antiracisme et de l’humanisme.

Il y a finalement une logique entre l’existence du PIR et les militants de Nuit de boue allant tabasser des veilleurs, il y a toujours le même fond idéologique dont l’antilibéralisme est une des composante.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le P.I.R est ce qu’on fait de pire

  1. Eric dit :

    Eh oui.. Curieux pays qui mobilise trois ministères pour fermer le clapet d’un humoriste un tantinet virulent avec l’ami israélien, et qui autorise des associations racistes, fascistes et xénophobes sur son territoire sans sourciller…
    Le P.I.R et tous ses affidés déversent donc leur bile en toute liberté, jusque sous les fenêtres du législateur à chacune des « Nuits debout », dans la plus parfaite indifférence…
    (Je me permets ce lien : http://zone-critique.blogspot.com.es/2016/05/ce-racisme-anti-blancs-qui-nexiste-pas.html)
    Vous êtes un des trop rares blogueurs à évoquer ce furoncle associatif, que ce gouvernement de bobocrates faisandés fait mine de ne pas voir…
    Amitiés.

    • Skandal dit :

      A coté de Bouteldja, Dieudonné est très très soft…

      Cette association est la preuve que l’antisionisme confine souvent à l’antisémitisme et que les véritables racistes et racialistes de ce pays sont ceux qui se revendiquent de l’antiracisme et qui se désignent eux même comme des « victimes ».

  2. bebert2 dit :

    Houria Bouteldja vit de nos impots:elle travaille à l’institut islamique.,qu’elle ait été embauché à l’IMA en dit long sur ce machin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s