Encore une erreur de raisonnement

J’ai (encore) trouvé une grosse grosse bêtise chez le bdg au sujet du marché immobilier.

Je cite : Je suis favorable à un strict contrôle des braves gens qui utilisent Airbnb pour se procurer des ressources complémentaires, contribuant ainsi à l’augmentation des prix dans l’immobilier, leur rendant indispensables ces ressources complémentaires.

Selon notre libéral degôche de bistrot AirBnB serait la cause (ou une cause) de l’augmentation des loyers.

C’est parfaitement faux, surtout en ce qui concerne Paris.

D’abord l’augmentation des loyers à Paris est bien antérieure à l’apparition de AirBnB.

Ensuite cette augmentation est essentiellement due au fait que les prix de l’immobilier ont augmenté (bien avant l’apparition de AirBnB) par l’effet de la loi offre/demande et de l’augmentation des taxes (droite de mutation, taxes sur les plus valus etc…).

Demande qui était déjà bien supérieure à l’offre avant l’apparition de AirBnB et l’offre s’est quant à elle raréfier la mairie socialiste de Paris préférant les logements sociaux (donc hors marché) et les bureaux qui rapportent plus que de simples citoyens/contribuables locataires/propriétaires.

Et que dire de ces municipalités qui ne construisent pas.

Mais ce n’est pas tout.

L’augmentation des prix de l’immobilier est aussi due aux taux faibles (argent moins chère = plus de demande).

Mais surtout, l’augmentation des loyers est due au fait qu’il rémunère un risque que prend le loueur de ne pas recevoir les loyers de son locataire.

Risque qui n’a fait qu’augmenter ces 20 dernières années avec l’asymétrie totale qui existe désormais entre les droits et les devoirs les locataires et les droits et les devoirs des propriétaires.

Cette injuste, antilibérale et scandaleuse asymétrie fait qu’aujourd’hui il est plus rentable et surtout moins risqué pour un propriétaire de louer par AirBnB que de faire une location classique.

Ce qui diminue d’autant le nombres de logements disponibles à la location, donc fait augmenter les prix.

Mais ce n’est pas AirBnB qui est responsable de la hausse des prix. La hausse des prix « induite » indirectement par AirBnB est un dommage collatéral de :

-La politique immobilière et la fiscalité immobilière de Paris et des municipalités.
-De la loi qui protège nettement plus le locataire que le propriétaire.
-De la réglementation ubuesque du marché immobilier (merci Duflot ! Merci Royal, entre autres) qui a fait augmenter les coûts, diminués les rendements et surtout diminués le nombre de constructions.

Bref, AirBnB n’est pas la cause de l’augmentation des loyers, c’est une conséquence.

La cause c’est ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans pas les citoyens/contribuables qui essayent de gagner un peu d’argent.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s