L’illusion de la richesse en France

Un article d’Ordre Spontané.

Le top 10% des plus grosses fortunes françaises.

Il a deux façons de mesurer la richesse d’un individu ou d’un foyer : raisonner en termes de revenus (les flux) ou en termes de patrimoine (le stock). Le patrimoine est la valeur estimée de l’ensemble des biens possédés par un foyer — immobilier, épargne etc. — moins l’ensemble de ses dettes. Par exemple, si vous pensez que votre résidence principale vaut 300 000 euros mais que vous devez encore 200 000 euros à la banque, votre patrimoine immobilier ne vaut « que » 100 000 euros.

Ceci étant posé, voici les résultats de mon petit quiz sur Twitter :

top10

La bonne réponse, sur la base des données de l’observatoire des inégalités [1], c’est effectivement environ 370 000 euros : c’est à partir de ce seuil qu’on rentre dans le club des 10% des français les plus riches en termes de patrimoine. Sur 181 participants, vous êtes 65 (36%) à avoir répondu correctement mais vous êtes 116 (64%) à surestimer ce seuil dont 54 (30%) à l’imaginer plus deux fois plus élevé qu’il l’est réellement.

Pour information, à 580 000 euros de patrimoine vous êtes plus riche que 94% de la population (vous êtes dans le top 6%), avec 940 000 euros vous êtes dans le top 4% et avec 1 230 000 euros vous appartenez aux 3% les plus fortunés d’entre nous. Le seuil du fameux 1% est aux alentours de 1.9 million d’euros.

Notez que, d’une part, ces chiffres souffrent nécessairement d’une certaine imprécision (on ne saura pas vraiment ce que vaut votre maison tant que vous ne l’aurez pas vendue) et que, d’autre part, ils ne tiennent compte ni de ce que j’appelle — faute de mieux — le patrimoine officieux (vos droits sur le système de retraite [2]) ni du capital humain ; c’est-à-dire de la capacité des uns et des autres à générer des revenus futurs [3]. Hélas, ces données n’existent pas (à ma connaissance) et c’est à cette définition du patrimoine que se réfère notre personnel politique dès lors qu’il est question de distinguer les riches des moins riches.

Donc, si l’on, admet qu’appartenir au top 10% des plus grosses fortunes françaises fait de vous un « riche », vous êtes riche si votre patrimoine excède 370 000 euros. Je laisse à chacun le soin d’avertir ses parents.


[1] Qui sont en fait celles de Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez, Pour une révolution foscale (2011).
[2] Une rente annuelle de 1 euro versée pendant 30 ans à compter de l’année prochaine vaut environ 26.84 euros.
[3] Sauf si vous pensez qu’un jeune diplômé de Harvard est réellement plus pauvre qu’un réfugié syrien.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s