Leçon de chose

«Je n’ai de leçons à recevoir de personne. Je viens avec mon parcours personnel, mon histoire et aussi ma vision de la société aujourd’hui»
Myriam El Khomri

Au contraire madame la ministre, vous avez des leçons à recevoir de tous ceux qui travaillent vraiment sans bénéficier d’avantages et de privilèges. C’est à dire les salariés du privé et les patrons de PME qui, contrairement à vous et à Martine Aubry, connaissent quelque au monde de l’entreprise.

Il est même possible qu’Aubry en sache plus que vous sur le monde du travail.  Entre 1989 et 1991, Aubry a quand même travaillé au sein du groupe industriel Pechiney, même si son papa l’a plus que largement pistonné….

Vous madame El Khomri vous n’avez jamais mis les pieds dans une entreprise.

Donc oui, n’importe quel français qui travaille ailleurs que dans la fonction publique peut vous donner des leçons.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Leçon de chose

  1. Jean Pilotin dit :

    Complètement d’accord avec vous, une nouvelle fois… si on prend Silvio Berlusconi, il a été entrepreneur, il connait l’entreprise, et sous sa présidence, l’Italie a fait les réformes, le PIB a été augmenté par 8, le chômage n’existe plus en Italie et en prime, il a mis des belles nanas au gouvernement contrairement à cette El Machin.
    Et en France, on a eu Lagarde, elle a géré un des plus grands cabinets d’avocats du monde, et sous sa mandature, l’économie française prospérait.

    • Skandal dit :

      1) L’Italie n’est pas la France.

      2) Sous la présidence de Christine Lagarde, Baker & McKenzie augmente son chiffre d’affaires de 50 % pour clôturer l’exercice 2004 à 1 228 millions de dollars. De 2004 à 2005, elle est présidente du comité stratégique mondial de Baker & McKenzie.

      3) Un cabinet d’avocat n’est pas tout à fait une entreprise comme les autres.

      4) Avoir réussi dans les affaires n’implique qu’on réussisse au niveau de l’Etat mais ceux qui n’ont jamais mis les pieds en entreprise échouent systématiquement au niveau de l’Etat.

      Que vous ne compreniez pas cela ne m’étonne absolument pas.

      • Jean Pilotin dit :

        Parfaitement, Ronald Reagan était un brillant acteur. Il a tout appris de la vie en faisant le cow boy au cinéma.

        • Skandal dit :

          Je vous avais prévenu… Si c’est pour troller et dire n’importe quoi sans aucun argument, votre avis m’intéresse assez peu… Je censure maintenant….

  2. Dahu dit :

    Je suis aux USA, et je discutais l’autre jour avec une connaissance française qui y travaille aussi, et qui voudrait y monter sa start-up. Facile de trouver des financements pour débuter, la NASA en file plein. Mais ça sous-entend pas de salaire pendant 2 ans et que ses yeux pour pleurer si la boite marche pas au bout du compte. Ouais, la prise de risque et l’esprit d’entrepreneur, ce n’est définitivement pas quelque chose dans la culture politique française …

    • Skandal dit :

      Les politiques française sont pratiquement tous des fonctionnaires. Les élus sont très majoritairement des fonctionnaires et plus un parti est à gauche plus il compte de fonctionnaires dans ces rangs. (D’ailleurs si le FN marche si bien c’est parce que c’est le parti qui, socialement, ressemble le plus aux français).

      En France, les gens qui gouvernent (au sens large) et qui font les lois sont, globalement, des fonctionnaires. Ils ne connaissent rien de la prise de risque voir même ils l’abhorrent. Ils ne connaissent rein de l’entreprise et rien de l’économie en dehors des fumeuses théories marxistes, keynésienne et étatiques.

      Nous sommes dans un pays de fonctionnaires, fait par des fonctionnaires pour des fonctionnaires.

      Comment voulez vous que cela marche ? Comment voulez vous créer des emplois alors que la lois et la fiscalité sont faites de telle façon que la prise de risque est découragée ?

      Aux Etats-Unis (que je connais un peu), on ne vous en voudra jamais d’essayer, bien au contraire. On ne vous en voudra pas plus d’échouer et on vous récompensera d’avoir réussi.

      Soit exactement l’inverse de la France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s