Le pays aux 400 000 normes

Un billet d’Ordre Spontané

Source

« C’est facile de taper sur les agriculteurs mais si tu savais à quoi nous sommes confrontés en permanence notamment en ce qui concerne les normes en tout genre, il y a de quoi devenir fou. »

C’est ainsi que Jean-Baptiste Galloo, éleveur laitier à Rambouillet,perçoit l’environnement dans lequel travaillent les agriculteurs et, comme tout un chacun, il est manifestement convaincu que ce régime infernal est réservé à sa profession tandis que toutes les autres, naturellement, sont sauvagement dérégulées.

C’est assez amusant parce qu’il y deux semaines c’est exactement le discours que me tenait le patron de mon syndic de copropriété. Il ne parlait pas des agriculteurs, bien sûr, mais de sa propre profession qui, figurez-vous, croule littéralement sous les normes et législations imbéciles. Évidemment, le pauvre homme ne pouvait pas se douter qu’un ami, agent immobilier de son état, me tenait lui aussi des propos tout à fait similaires sur sa profession ; lesquels propos, d’ailleurs, faisait écho à ceux tenus quelques jours plus tôt par un autre ami — cardiologue celui-là.

Vous surprendrais-je, Ô lecteurs, si je vous disais que même dans la finance dérégulée (en plus d’être apatride et mondialisée), nous souffrons exactement des mêmes maux ? Réglementations aussi incompréhensibles que pléthoriques qui changent tous les ans ? Normes qui semblent avoir été édictées par des gens qui ignorent absolument tout de nos métiers (et nous considèrent tous comme des criminels en puissance) ? Administrations pointilleuses qui imposent une mise en œuvre à la lettre de textes qu’elles ne maîtrisent manifestement pas ? J’en passe…

La réalité, Ô lecteurs, c’est qu’on est tous dans le même bateau. Dites-vous bien que le monstre administratif que vous subissez tous les jours, nous le subissons tous et rien ne vous permet, a priori, de penser que vous êtes plus à plaindre que les autres. Faites donc le tour de vos voisins, des commerçants du quartier, de vos fournisseurs, clients ou lointaines connaissances et c’est la seule conclusion à laquelle vous parviendrez.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le pays aux 400 000 normes

  1. Jean Pilotin dit :

    Je suis encore totalement d’accord. Je suis fan de football, donc j’ai voulu installer 3 paraboles sur le balcon de ma résidence secondaire (un petit F4 à Arcachon). Et une sorte de fonctionnaire hystérique est venu me les faire enlever car je ne sais pas trop quoi les normes interdisent les gens de faire ce qu’ils veulent. Le mec me culpabilise en prime en disant qu’avec les vents marins, ça peut se décrocher et tuer un enfant, je lui réponds que j’ai des assurances qui prennent en charge ce genre d’inconvénient. Le mec n’a rien voulu savoir.
    Et pour bien lui faire comprendre que les normes nous polluaient la vie, je lui ai répondu que l’état n’a qu’à faire voter une loi pour obliger les enfants à mettre des casques. C’était ironique bien sur.

  2. Skandal dit :

    Encore le même troll débile…

    Entre normer des choses laides et dans certains cas dangereuses (3 paraboles installées avec bon sens ne sont des danger pour personne) et faire n’importe quoi n’importe comment, vous ne croyez pas qu’il est possible de déplacer le curseur ?

    Et donc vous prenez votre cas particulier débile pour en faire une généralité ?

    Vous êtes encore plus idiot que ce que je croyais…

    Vous savez que dans certains pays, il y a nettement moins de normes et que les gens ne meurt pas plus, ne sont pas plus malades, payent moins d’impôts, qu’il y moins de chômage etc…

    Savez vous par exemple que la France est un des pays les plus normé en terme d’ascenseur. Une des dernière normes en date, promulguée par Georges Tron suite à un accident dans sa commune, a coûté plusieurs milliards d’euros (une quinzaine si ma mémoire est bonne) aux copropriété afin de mettre aux normes les ascenseurs. En dehors du fait que cela à enrichi des société d’ascensoriste dont aucune n’est française, cela n’a pas réduit les accidents. Justement parce que ce sont des accidents et qu’aucune norme ne pourra réduire le risque à zero.

    L’Allemagne qui a nettement moins de normes concernant les ascenseurs n’a pas plus d’accident.

    Vous savez combien il y d’accident mortel d’ascenseur par an en France ? Entre 1 et 3…

    Nous avons donc créé une norme, qui a coûté des milliards et enrichi des société étrangère (je ne parle même pas des escroquerie des syndics de copropriété) pour éviter 1 ou 2 morts par an…

    En plus, la norme n’évite même pas ces morts puisque ce sont, par définition, des accidents…

    Et oui, en France il y a infiniment trop de normes, elles coûtent des milliards, font perdre du temps et beaucoup ne servent en plus à rien.

    Il ne s’agit pas de supprimer toutes les normes, il s’agit de supprimer celles qui n’ont pas de sens.

    Maintenant, si c’est pour troller sans même apporter le moindre argument, vous pouvez aller faire cela ailleurs.

    • Jean Pilotin dit :

      Parfaitement d’accord avec vous. Où est ce que l’on signe ?
      Je me souviens de mes jeunes années, j’étais ingénieur chez Union Carbide, je bossais en Inde, à Bophal. On n’a pas fait exprès mais il se trouve que l’usine a sauté. Et voilà que les indiens sont furieux, et disent qu’on a été négligent. Or, on n’a respecté la loi, on s’était d’ailleurs installé sur ce site car on avait justement aucune loi à respecter. C’était quand même bien pratique.
      Et donc les indiens nous demandent des comptes, font des procès…. moralité, on est parti produire ailleurs, et c’est ainsi que j’ai pu visiter l’Indonésie.

      L’inde a perdu 5000 emplois, l’Indonésie en a gagné 4000… L’inde aurait du arrêté de tout judiciarisé. Il faut arrêter avec les normes. Un agriculteur, si il veut mettre 60 couches de produits (merci Union Carbide), laissons le, c’est bien pour la croissance, on vend des produits, et on vend ensuite des chimiothérapies. Pour le PIB, on est tous gagnant.

      • Skandal dit :

        Encore une fois, qui a parlé d’arrêter les normes ?

        Vous pensez sincèrement qu’elles sont toutes utiles ?

        Si oui c’est que vous êtes non seulement idiot, mais en plus très très très con…

        Surtout que votre exemple de l’agriculture est un très mauvaise exemple puisque ce sont justement les normes et l’intervention de l’Etat (avec la bénédiction de la FNSEA) qui poussent les agriculteurs à faire n’importe quoi avec l’agriculture, l’élevage et à détruire les sols…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s