Ça devient compliqué pour le Venezuela

La baisse des cours du baril a de lourde conséquence pour certains pays. Le Venezuela, qui au bord e la faillite, a vu sa devise perdre près de 81% de sa valeur face au Dollar US en 2015. Et ce n’est pas mieux en 2016 puisque sur le seul mois de janvier, le Bolivar a perdu près de 16.9%, dépassant le seuil des 1000 Bolivars pour un Dollar au marché noir.

Rappelons que le gouvernement conserve plusieurs taux de change officiels. Pour les achats de produits importés de première nécessité, le taux de change est de 6.3 Bolivars pour un Dollar.

Le précipice se rapproche inexorablement pour le Venezuela.

Un commentaire Monsieur Mélenchon ?

Madame Taubira, vous pleurez toujours la mort de Chavez ? Vous êtes toujours triste que le peuple Vénézuélien ait « perdu » ce dictateur qui a totalement ruiné son pays et son peuple ?

Voila le résultat d’une politique parfaitement et totalement socialo-étatiste.
Voila le résultat de la nationalisation et de l’étatisation de l’économie.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s