Un peu d’économie

Pour qu’un investisseur dans une entreprise Allemande récupère 100 euros il faut que l’entreprise génère 195 euros de profit.

Pour qu’un investisseur dans une entreprise Anglais récupère 100 euros il faut que l’entreprise génère 165 euros de profit.

Pour qu’un investisseur dans une entreprise Française récupère 100 euros il faut que l’entreprise génère 245 euros de profit.

Il n’y a pas de mystère.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Un peu d’économie

  1. Pelicantos dit :

    Avec la crise qui arrive, l’investisseur peut prêter à qui il veut, au final, il se retrouvera avec 0.
    Alors vaut peut être mieux confier son fric, au crédit coopératif qui finance des projets pas très rentables en France, que chez Bernard Madoff et ceux qui n’ont pas été pris par la patrouille.

    • Skandal dit :

      Commentaire totalement hors-sujet, mais bon, je vais quand même y répondre.

      1) Bernard Madoff est en prison

      2) Bernard Madoff n’était pas chez d’entreprise mais gérant de fonds

      3) Bernard Madoff n’investissait pas dans des entreprises mais dans des produits financier.

      Pourquoi vous parler de Madoff et du crédit coopératif (qui est par ailleurs une bonne banque) alors que je parle de la fiscalité qui détruit le taux de rendement, donc l’investissement donc l’emploi, donc les recettes fiscales et qui donc fait grossir les dettes ?

      • Pelicantos dit :

        Vous parlez d’investisseur, non ? Et bien, je vous dis que si vous investissez 100 actuellement dans une entreprise de n’importe quel pays, vous avez de grande chance de récupérer 0. Parce que beaucoup commence à voir le système se fissurer de toute part … Vous avez raison de parler de taux de rendement… mettez 100 euros sur des actions anglaises, et on en reparle l’année prochaine ?
        Promis ?

        • Skandal dit :

          Mais pourquoi vous parlez d’actions anglaises ? A quel moment ai-je parlé d’investir sur les marchés financiers ?

          Acheter une action n’a rien à voir avec le fait d’investir dans une entreprise (private equity).

          Et encore une fois, votre commentaire est totalement hors sujet.

          Le sujet c’est la fiscalité, pas les marchés financiers et les manipulations des banques centrales.

  2. Pelicantos dit :

    Votre post n’est pas très clair…. vous parlez d’investissement. Or acheter une action, c’est investir dans une entreprise
    Ensuite comment son calculés vos chiffres et d’où sortent ils ? Ca intégre quoi ? quelles charges/impôts/taxes ?
    Pour payer des impôts sur les bénéfices, il faut en faire…. or, vous avez des moyens comptables de n’en afficher aucun, juste en prêtant de l’argent à une boite aux lettres au Luxembourg.
    Pour une petite boite, un artisan, il va se dire taxer comme un goret mais évidemment, évitera de dire que sur tous ses chantiers, une partie des travaux est fait au black.
    Ensuite, si vous prenez deux artisans dans le poitou, sauf truandage (en bossant au black), ils ont les mêmes charges, les mêmes contraintes, et ces charges, c’est le client final qui les paie.
    Et un poitevin quand il a besoin d’un électricien, il ne va pas le chercher en Angleterre.
    Enfin, est ce que vos chiffres intègrent les aides que les boites reçoivent ?
    J’ai possédé une SSII pendant un moment, et je n’ai jamais payé une seule cotisation sociale sur mon assistante, par exemple. Il suffit de prendre des chômeurs longue durée où vous êtes exemptés de charges sans parler des aides à l’installation quand vous occupez des bureaux en zone franche etc… Après, oui, gratter des aides à tous les niveaux, c’est presque un vrai métier à lui tout seul. Et ça, c’est un peu pesant.

    • Skandal dit :

      « Or acheter une action, c’est investir dans une entreprise »

      Si l’action est traité en bourse, non, pas vraiment.

      Ces chiffres sont globaux et intègrent toutes les taxes, charges et impôts. C’est ce qu’on appelle la pression fiscale.

      La Très très grande majorité des entreprises françaises, anglaises ou allemandes ne sont pas installées au Luxembourg.

      Les artisans sont des artisans, ce ne sont pas entreprises et de toutes façons ils sont nettement plus taxés qu’ailleurs ce qui incite à faire du black.

      Encore une fois, le problème c’est al fiscalité.

      Concernant les aides, c’est très simples : elles ne servent globalement à rien. Supprimons toutes les aides et réduisons d’autant les charges.
      Les entreprises allemandes en anglaises ont aussi des aides mais moindres car elles en ont moins besoin.

      La logique qui consiste à prendre beaucoup à travers les charges et impôts et à rendre à travers des aides est inefficace, coûteuse et ubuesque (bref, typiquement française).

      « J’ai possédé une SSII pendant un moment, et je n’ai jamais payé une seule cotisation sociale sur mon assistante, par exemple. Il suffit de prendre des chômeurs longue durée où vous êtes exemptés de charges sans parler des aides à l’installation quand vous occupez des bureaux en zone franche etc… »

      Et vous trouvez ça juste ? Vous pensez que c’est efficace ? Si ça l’était, ça se saurait…

      « Après, oui, gratter des aides à tous les niveaux, c’est presque un vrai métier à lui tout seul. Et ça, c’est un peu pesant. »

      Ce n’est pas pesant c’est profondément débile, c’est une perte de temps, c’est coûteux et c’est inutile et inefficace. Bref; c’est socialiste.

      • Pelicantos dit :

        Je n’étais pas au Luxembourg non plus mais j’avais un très bon comptable qui faisait que je ne faisais jamais de bénéfice. Et donc je ne payais pas d’impôt sur ceux ci.
        J’ai connu un client qui était gérant d’une boite en France et coach au Luxembourg…. il se versait un smic en France mais faisait appel à sa société de coaching pour des prestations…. et là, ça crachait du cash. Ce n’était pas une multinationale, mais une PME.

        Après, vous demandez si c’est juste… l’économie, ce n’est pas de la justice, ni de la moralité. Et gérer une boite, c’est tout sauf juste ou moral (Henry compte sponville a écrit tout un livre là dessus). J’ai un jour un responsable des achats d’une boite qui m’a fait comprendre que si je lui payais une fille de joie, je gagnais le marché…. je lui ai payé. Vous allez dans un club à Pigalle, il vous délivre des factures sous l’appellation « séminaire » et vous passez ça en frais donc déductible des impôts qui vous effraient tant.

        Vous parlez d’efficacité mais là encore, c’est nébuleux. C’est quoi être efficace en économie ?
        Si on prend un producteur de lait, l’europe lui verse une subvention si il produit beaucoup. Notre ami va donc chercher à grossir son exploitation, prendre les races les plus productives, et faire bouffer des saloperies à ses vaches pour que le lait contienne le plus de flotte possible (dans l’agro alimentaire, le but est de vendre de la flotte (ou de l’air) le plus cher possible). Le mec peut donc annoncer qu’il est efficace. Mais il élimine les races les moins productives et une partie de la biodiversité disparait et le lait est nutritivement de qualité très moyenne. Mais il est efficace, il vend beaucoup, c’est l’objectif que lui a fixé Bruxelles. (et chez les communistes, c’était pareil, faut produire beaucoup… et c’est idem pour un système capitaliste, Leclerc ou la fromagerie va lui demander d’assurer X hectolitres par an sous peine d’aller voir ailleurs).
        Un économiste vous dira que son élevage est efficace, un nutritionniste vous dira qu’il vend de la merde, et un écologiste pleura la disparition de la vache vosgienne.
        Qui a raison ?

        • Skandal dit :

          Quel rapport avec le fait que la pression fiscale française fait que notre économie est atone par rapport aux autres et que nous avons donc un chômage superieur, un déficit superieur et des dettes supérieures ?

  3. Pelicantos dit :

    Aux autres ?
    Japon, dette ?
    USA ? dette ?
    Espagne ? Chômage ?
    Danemark, Norvège, pression fiscale ?
    Ensuite, vous agrégez dettes publiques et dettes privées… le résultat n’est bon nulle part, tout le monde vit à crédits.
    Et comme beaucoup, vous analysez un flux mais pas le stock… quid du patrimoine ? des routes ? de la biodiversité ? Du cadre de vie ? De l’espérance de vie ? De l’espérance de vie en bonne santé ?
    En France, on vous file un bac +5 gratuitement (quasi), au Canada, vous débutez la vie avec un prêt étudiant. Vous l’intégrez dans vos savants calculs ?

    La réalité est un peu plus compliquée que vos trois chiffres sortis d’on ne sait où.

    • Skandal dit :

      Aux autres dont je parle dans le billet, Allemagne et Angleterre. Le concept du commentaire, c’est de commenter le sujet du billet pas de raconter des choses qui n’ont pas grand rapport.

      « Ensuite, vous agrégez dettes publiques et dettes privées… le résultat n’est bon nulle part, tout le monde vit à crédits. »

      Cela n’a aucun sens d’agréger dettes privées et publiques. Leurs finalité ne sont pas les mêmes, l’impact de leur non remboursement ne sont pas les mêmes etc…

      Quand au reste, cela n’a absolument aucun rapport avec le sujet.

      Ou alors on peut parler de l’utilisation des charges, taxes et impôts mais ce n’est pas le sujet.

      « La réalité est un peu plus compliquée que vos trois chiffres sortis d’on ne sait où. »

      La réalité c’est que depuis 40 ans notre pays est dirigés par une oligarchie qui investit extrêmement mal l’argent des contribuables et qui l’utilisent essentiellement à des fins électoralistes.

      • Pelicantos dit :

        Et bien l’argent investit ne disparait pas de l’économie… après que vous ne soyez pas sous le goulot, c’est votre problème visiblement. Mais, il ne s’évapore pas.
        Si un maire file 20 000 euros à un club de boules, c’est électoraliste mais avec cette subvention, le club de boules va acheter des bières et des boules… et c’est Obut qui va se sucrer et Heineken. Bref, ça ne s’envole pas.

  4. Pelicantos dit :

    Sinon, un autre truc qui m’intéresse dans votre pensée.
    Si je prends le cas de l’usine chimique dans le sud de la France qui relâche des boues pleine de saloperie dans la mer.
    Valls dit au prefet qu’au nom de l’emploi, on autorise l’usine a rejeté cette merde dans la mer. Et donc on cache sous le tapis, les dégâts.
    Royal, les écolos, les pêcheurs protestent et disent que ce bordel est nocif pour la faune, les hommes.

    Vous êtes dans quel camp ?
    Vous parlez d’efficacité économique, donc les contraintes, les normes, ça fait chier… vous votez valls. Faut laisser l’entrepreneur rejeter ce qu’il veut dans la mer. L’emploi avant tout.
    Mais vous parlez de moral et de justice aussi…. du coup, trouvez vous juste ou moral qu’on empoisonne toute une partie du littoral ?
    Le libéral dit quoi ? Efficacité ou Justice ?

    • Skandal dit :

      Quel rapport avec le sujet du billet ?

      Quand je parle d’efficacité, je parle d’efficacité des subventions. Visiblement ou vous ne comprenez rien, ou vous confondez tout volontairement.

      Mais je vais quand même prendre le temps de répondre au troll que vous êtes.

      Il est parfaitement aberrant, hallucinant et scandaleux que le premier ministre autorise une usine à sciemment empoissonner la terre, la mer et les habitants de la région.

      Cette usine ne rejette même pas ses boues dans des cuves, elle le fait directement dans la nature.

      Si l’Etat savait utiliser correctement les charges, taxes et impôts qu’il collecte, il pourrait largement les baisser et ainsi, ce chantage à l’emploi pathétique ne marcherait plus.

      Le problème est finalement simple, c’est l’incompétence des dirigeants politique de ce pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s