Sarkozy se livre. Un bel exemple de la lâcheté et de l’ignominie des politiques

Sarkozy a « écrit » un livre… 

Il aurait mieux fait de bosser quand il était président.

Les livres politiques n’ont aucun intérêt.

1) Les hommes politiques ne sont pas des écrivains.
2) Ce sont des menteurs professionnels qui n’ont, ni moral, ni éthique, ni cohérence intellectuelle.
3) Ils sont globalement incompétents et généralement inculte (surtout Sarkozy).
4) Ils n’écrivent généralement pas leur livre (ou alors il faudra m’expliquer comment ils ont le temps d’être Maire/député/sénateur/ministre/candidat etc…)

Avant même de le lire, je peux vous dire ce qu’il y a dedans : « Je suis désolé de toutes les conneries que j’ai faites et de toutes les promesses non tenues, promis, la prochaine fois je ne ferai pas pareil, je ferai mieux Bon, j’ai quand même fait deux ou trois trucs pas si mal mais inutiles ».

Je cite :

«Je regrette d’avoir retardé des réformes qui auraient dû être engagées dès les premiers jours»

Oui, et alors ?

Il avoue sans ménagement le ratage de la réforme de la taxe professionnelle et aussi celui du RSA. Il reconnaît enfin qu’il aurait dû aller beaucoup plus loin sur les 35 heures et l’ISF en les supprimant complètement. On est loin de l’affirmation, longtemps proclamée, que les heures supplémentaires avaient réglé la question du temps de travail.

Oui, très bien, voilà 10 ans que je le dis. Pourquoi ne l’a t-il pas fait alors ? Parce que c’est un lâche et un menteur.

Le livre avance aussi nombre de propositions sur la baisse des impôts et des déficits, mais le chemin qu’il propose pour accomplir les deux en même temps reste obscur.

Il se fout de nous là ? Il a passé son quinquennat à faire des dettes et créer des impôts.

«J’ai pensé, à tort, que cinq jours sur le bateau d’un vieil et fidèle ami seraient utiles au sauvetage de ma famille. Bien mal m’en a pris puisque ce fut un cauchemar personnel autant que médiatique. Vincent Bolloré n’avait aucun contrat avec l’État. Nous nous connaissons depuis trente ans, j’ai beaucoup d’affection pour lui, et il ne me doit en rien sa très brillante réussite industrielle. Mais le symbole se révéla caricatural. Une aubaine pour mes adversaires: “Sarkozy sur le bateau d’un riche industriel.” Pour une première expérience personnelle de croisière, on ne pouvait imaginer pire. J’aurais dû anticiper, me méfier, faire passer mon nouveau statut présidentiel avant toutes choses. Encore aujourd’hui, je me demande comment j’ai pu commettre un tel impair.»

Bolloré, aucun contrat avec l’Etat ? Mais bien sûr… Et les affaires de Bolloré en Afrique, elles se font sans le soutien de l’État Français peut être ?

Mais quelle lâcheté… Il a un pote qui l’invite sur son bateau. Qu’il y aille !! Ce n’est pas parce qu’il est président qu’il doit renier ses amis et refuser leurs invitations, surtout quand ce ne sont pas les français qui payent.

Il faut être jaloux et mesquin (ou socialiste) pour reprocher à un type, qu’il soit président ou pas, de répondre favorablement à l’invitation d’un ami, que ce dernier soit milliardaire ou pas.

« Le bouclier fiscal, pour habile qu’il fût d’un point de vue technique, m’a exposé à un coût politique, sans faire suffisamment rentrer les personnes parties vivre à l’étranger pour des raisons fiscales, qui ont continué de craindre, à juste titre, sa remise en cause. »

Habile techniquement ??? Il est fou !!!
Et personne n’est rentré de l’étranger avec le bouclier fiscal. Au mieux certaines personnes ne sont pas parties.

« La bonne fiscalité sera celle qui permettra à nos entreprises de gagner des parts de marchés, de réaliser des profits et de créer des emplois. Au lieu de nous lancer des noms d’oiseaux autour du sempiternel débat sur le “cadeau aux riches”, il nous faut considérer où se trouve le marché essentiel pour nos entreprises.

« Il n’y a pas d’alternative crédible, il faut donc supprimer l’ISF que ne connaît aucun de nos partenaires majeurs allemand, anglais, espagnol, italien… C’est le seul moyen de conjurer la fuite des capitaux et des familles plus aisées dont notre économie a un impérieux besoin pour développer sa croissance et continuer d’investir dans l’avenir. »

Oui, pourquoi ne l’a t-il pas fait alors ?

« À toutes ces personnes, au fond, qui ont subi quatre années de recul de pouvoir d’achat et de matraquage fiscal sans précédent. Le premier signal devra être sur la fiche de paie, en baissant les charges payées par les salariés pour que leur salaire net augmente. Le second sera sur la feuille d’impôt sur le revenu. Nous devons le baisser immédiatement de 10%. Ce programme de baisse d’impôt massif devra, pour être crédible, être engagé dès 2017. Le choc de confiance ne pourra pas attendre. »

Alors là il se moque de nous. Durant son quinquennat, Sarkozy a augmenté ou créé 205 taxes et impôts. (source)

Ce type n’a aucune cohérence intellectuelle. C’est un mythomane !

Le reste et du même acabit.

Qu’elle est l’intérêt de lire le « livre » de gens dont le métier, dont le gagne-pain est de nous mentir ?

Les premiers extraits confirment ce que je pensais.

Ils disent tous la même chose dans leur bouquin : « je ferai ceci, je ferai cela » et une fois élu, ils ne font rien.

Je noterai en plus la lâcheté de ce type qui n’assume même pas ces actes.

Non seulement il fut un très mauvais président au bilan lamentable, en plus il n’assume pas ses actes et le pompon c’est qu’il nous promet qu’il fera mieux la prochaine fois (en gros c’est ce qu’ils disent tous).

Il faut être un malade mental pour le croire.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Sarkozy se livre. Un bel exemple de la lâcheté et de l’ignominie des politiques

  1. maleyss dit :

    AÏE AÏE AÏE!!! « SE SONT »!!!!! « SA » COMMENCE MAL!!! « SA » NE DONNE PAS VRAIMENT ENVIE DE POURSUIVRE LA LECTURE!!!

  2. maleyss dit :

    AÏE AÏE AÏE!!! « SE SONT »!!!!! « SA » COMMENCE MAL!!! « SA » NE DONNE PAS VRAIMENT ENVIE DE POURSUIVRE LA LECTURE!!! ET LE RESTE EST « À LAVEMENT », COMME DIRAIT BÉRURIER! JE NE VOIS PAS COMMENT JE POURRAIS TENIR COMPTE DE L’OPINION DE QUELQU’UN QUI IGNORE JUSQU’AUX RÈGLES LES PLUS ÉLÉMENTAIRES DE L’ORTHOGRAPHE ET DE LA GRAMMAIRE…POUR NE RIEN DIRE DU FOND!

  3. Skandal dit :

    L’orthographe… La science des imbéciles…

    Je l’ai déjà écrit ici, oui je suis mauvais en orthographe. J’ai passé trop de temps sur les bancs de l’école publique.

    Maintenant, si vous ne vous intéressez qu’à la forme et pas au fond, inutile de venir commenter ici, surtout si c’est pour écrire en majuscule (oui, moi aussi je peux parler de la forme…).

    Maintenant, si vous voulez parlez du fond, a savoir l’inutilité des livres politiques en général et l’inutilité de celui de Sarkozy en particulier et bien évidemment l’inutilité de Sarkozy lui même, vous êtes le bienvenu.

  4. Dahu dit :

    Faut avouer que Sarkozy a un sacre culot. Plus de 10 ans à la tête de l’Etat, dans divers ministères et même à la présidence, avouer sa totale incompétence à tout les postes, et dire qu’il faut voter pour lui car il a enfin compris comment gérer un pays.

    C’est comme un toxico qui vous réclame du fric en vous jurant que c’est la dernière fois, juste pour décrocher quoi…

    • Skandal dit :

      C est exactement ça !!

      Tous les livres politiques sont comme ca puisqu’ils sont écris par des gens qui échouent et qui se trompent systématiquement depuis 40 ans mais qui nous promettent que ce coup ci, c est bon, ils ont compris…

      Les gens qui y croient ne devraient pas avoir le droit de voter et devraient être envoyés a l asile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s