Un bon début

Un mois après son élection à la tête de la région Île-de-France, Valérie Pécresse a démissionné mardi de l’Assemblée nationale. «J’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai envoyé aujourd’hui ma lettre à l’Assemblée nationale pour annoncer ma démission», a annoncé l’ancienne ministre à BFMTV. Initialement, l’idée de quitter le palais Bourbon avait été repoussée à cause d’un recours électoral déposé par un socialiste. «On a voulu le faire expertiser mais il n’y a pas de fondement juridique. Donc elle a décidé de respecter au plus vite sa promesse de campagne», explique l’entourage de Valérie Pécresse au Scan. (source)

C’est bien.

Pour l’ancienne ministre, «le non-cumul fait partie de ces obligations morales que les électeurs attendent de leurs élus. J’en ai tiré les conséquences».

Tout à fait !

C’est un bon début mais ce n’est qu’un début…

J’attends de tous les autres qu’ils fassent de même.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Un bon début

  1. Rupert dit :

    Le bon début, surtout, c’est que Valérie Pécresse semble avoir décidé de réprimer enfin la fraude dans les transports en commun (coût pour le contribuable: plusieurs centaines de millions d’euros par an) et de supprimer la réduction de 75 % dans les transports pour les « étrangers en situation irrégulière ». Les migrons, quoi.

    J’espère qu’elle fera également des coupes sombres dans les subventions libéralement – si j’ose dire – consenties par son prédécesseur, et qui avoisinaient les 500 millions d’euros par an
    (exemples concret en 2014: 83 000 € pour lutter contre la toxicomanie à Jérusalem et 33 100 € pour éditer un « ouvrage dédié à la cuisine palestinienne revisitée par des chefs français »). Ce qui resterait cohérent avec les déclarations qu’elle faisait lorsqu’elle était dans l’opposition au conseil régional.

    Le cumul des mandats est un amuse-gogo à côté de ces gros scandales-là, dont on a beaucoup moins parlé dans la presse et dans les blogs.

    • Skandal dit :

      C’est bien pour cela que je dis que c’est juste un début…

      je suis d’accord avec vous sur tout le reste mais je doute qu’elle fasse quoi que ce soit.

      C’est une gentille idiote, bien étatiste et bien socialiste comme ils le sont tous à l’UMP.

      • Rupert dit :

        Je serais moins pessimiste que vous, et il convient donc d’attendre un peu avant de la condamner. C’est quand même elle qui a mis la dilapidation des moyens de la région sur la place publique, et c’était d’ailleurs l’un de ses chevaux de bataille depuis plusieurs années.

        Un passage savoureux tiré d’un article du Figaro (05/06/2015): la riposte d’un socialaud régional aux attaques de l’UMP.

        « Eh bien si le discours devient si simpliste… », s’agace Roberto Romero, vice-président PS du conseil régional d’Île-de-France chargé des Affaires internationales et européennes. L’élu assure que la politique de la région à destination de l’international « coûte moins d’un euro par habitant et par an ». « Ça peut paraître impressionnant mais c’est très relatif quand on regarde le budget global de la région qui est d’environ 5 milliards d’euros annuels ». « J’assume totalement les dépenses », indique encore le socialiste, qui jure qu’elles permettent ensuite à des entreprises franciliennes de décrocher plus facilement des contrats. La piste cyclable à Santiago du Chili «permettra par exemple à des entreprises de la région d’être en bonne position quand s’ouvrira un marché sur les vélos en autopartage », assure Roberto Romero.

        C’est collector, non? Là, franchement, je crois que c’est médicalement impossible de descendre plus bas que ça dans la gabegie… et le foutage de gueule.

        • Skandal dit :

          Je préfère être pessimiste et être agréablement surpris que l’inverse…

          Le passage de l’article est absolument lunaire… Ce type est tout simplement un malade mental et il ne parle pas des millions d’euros dépensés pour des séminaires bidons dans des 5 étoiles d’Europe et d’ailleurs…

          Ces gens sont fous à enfermer.

  2. Rupert dit :

    On est entièrement d’accord.

  3. PhD dit :

    Bonjour

    J’aurais tendance à penser qu’elle fera ce qu’elle a dit, mais pas pour des raisons de conviction ou de sincérité.
    En fait, je suis persuadé que Valérie Pécresse et Xavier Bertrand se préparent pour la présidentielle de 2022.

    Ils vont donc mettre tout leur « coeur » pour présenter un bilan flatteur de leur présidence : à mon avis, c’est aussi simple que cela.

  4. Ping : Un bon début (part 2) | No One Is Innocent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s