Inculture et libéralisme

Je suis obligé de relevé les fautes intellectuelles du bdg !

Je le cite : Ah ! Si ! Je vois une raison. Il a fait un bouquin ayant pour titre, de memoire : « Pour un État fort ». C’est anti-libéral ! Il va se faire manger par Macron le néobarbu.

Encore une preuve que le bdg ne connait absolument rien au libéralisme.

Les libéraux ne sont pas contre un Etat fort, ils sont contre un Etat gros. (je simplifie, certains contre l’Etat tout court mais c’est une frange extrémiste)

Hors un Etat gros est forcément faible.

Un état fort c’est un petit Etat qui se concentre sur ses prérogatives régaliennes à savoir :

  • protéger la société contre toute violence intérieure ou extérieure ;
  • protéger tous les membres de la société contre l’injustice ou l’oppression causée par un autre membre, ou bien établir une administration exacte de la justice ;
  • fournir des infrastructures et des institutions publiques, qui sont bénéfiques à la société, mais qu’un entrepreneur privé ne peut pas financer lui-même profitablement.

Et même éventuellement :

  • détenir la souveraineté économique et financière en émettant de la monnaie, notamment par le biais d’une banque centrale.

Mais ce dernier point est plus discutable.

En dehors de ça, l’Etat est trop gros donc forcément faible. C’est le cas de l’Etat français depuis l’avènement du socialo-étatistme (en gros, depuis la fin de la guerre).

Je cite le bdg dans le même billet : Mais je m’en fous. Comme Hollande, Macron et Valls, je suis un libéral de gauche. 

 

Sauf qu’Hollande et Valls ne sont pas libéraux. Même pas un peu…

Éventuellement si on les compare à Melenchon ou Le Pen, mais si le libéralisme se conçoit à l’aune de deux néo-totalitaristes-socialo-étatiste comme JLM et JLP, on peut tous se suicider.

Je ne sais pas si Macron est libéral. Venant de l’ENA, ayant intégré le corps de l’Inspection générale des Finances, ayant été nommé rapporteur adjoint de la Commission pour la libération de la croissance française « commission Attali » et ayant travaillé comme banquier d’affaires chez Rothschild & Cie il a plutôt le profil d’un capitalisme de connivence moins socialo-étatiste que les autres mais bon, après ses sortie sur les 35h et sur le statut de fonctionnaire je veux bien lui laisser le bénéfice du doute.

Bref, le bdg ne sait pas ce qu’est le libéralisme, il démontre encore une fois son inculture en matière économique.

Ce qui est embêtant c’est qu’en France ils sont beaucoup comme lui et qu’ils votent…

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s