Donc maintenant c’est clair, les syndicats sont des partis politiques comme les autres

Dans un tract, la première centrale syndicale de la fonction publique territoriale reprend les principales déclarations des leaders frontistes qui appellent à tailler dans les effectifs. Elle appelle les agents à ne pas voter pour leurs candidats lors des élections du weekend prochain et du suivant.

Il n’y a pas que le Medef de Pierre Gattaz qui a décidé d’alerter l’opinion sur les dangers d’une victoire du Front national aux élections régionales. La CGT aussi! Et notamment sa fédération des services publics qui a édité et mis en ligne un tract à destination des fonctionnaires territoriaux afin qu’ils ne se laissent pas abuser par le chant des sirènes frontistes dimanche prochain et celui d’après.

L’organisation recense en effet une sorte de best of des prises de position de Marine Le Pen et de son père sur la fonction publiques territoriale. Et notamment sur la nécessité de tailler dans les effectifs. «Je pense qu’il faut limiter la fonction publique territoriale parce qu’il ne m’apparaît pas qu’elle serve à la population», a ainsi déclaré la présidente du FN en mars 2011 sur BFMTV. Rebelote quelques mois plus tard, en octobre précisément, sur le plateau du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI: «il faut absolument réduire massivement la fonction publique territoriale», avait-elle alors insisté. (source)

Au moins maintenant c’est clair et limpide, le MEDEF et la CGT sont des partis politiques au même titre que le FN ou le PS.

Et la centrale syndicale de conclure: «La solution pour obtenir satisfaction sur nos revendications, ça n’est pas l’extrême droite! Pour gagner, il faut s’organiser et mettre fin à l’austérité par la lutte et dans les urnes!».

En même temps que peut on attendre de gens qui croient encore qu’il y a eu le début du commencement d’une once d’austérité en France ?

Rien, évidemment…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Donc maintenant c’est clair, les syndicats sont des partis politiques comme les autres

  1. Paul-Emic dit :

    surtout, les patrons du CAC 40 et la CGT travaillent main dans la main, ils sont coresponsables de l’immigration, de la concurrence biaisée, du chômage institutionnalisé. Rappelz vous cette affaire de la caisse noire des aciéries ou je ne sais plus quoi où tout les syndicats (enfin leurs dirigeants) venaient toucher leur petit pactole de fin d’année. finalement ça a dû se régler dans le compromis pour ne pas dire la compromission.
    C’est un jeu de marionnettes où le pigeon c’est vous, c’est moi, c’est le salarié, le petit entrepreneur.

    • Skandal dit :

      L’UIMM… Oui, je connais un peu l’affaire. L’UIMM est la plus grosse fédération du MEDEF, son budget se chiffre en millions de d’euros par an.
      On trouve facilement les détails de l’affaire sur internet.
      Il y a également une vaste littérature sur le sujet (les livres de Roger Lenglet, Jean-Luc Touly et Christophe Mongermont) qui décrit parfaitement le fonctionnement totalement mafieux du syndicalisme français.

      Je voudrais également souligné le rôle désastreux et la responsabilité d’une personne comme Laurence Parisot. Elle roule clairement pour le socialisme étatiste et elle a quand même expliqué qu’elle n’était au courant de rien concernant l’UIMM, la plus grosse fédération du MEDEF. Alors soit elle ment (ce que je pense) soit elle est totalement incompétente.

      • voire les deux !!! ce dont je suis convaincu !

        Parisot roule bien évidemment pour les socialo, l’archétype de la gauche caviar, mais on peut aussi se poser la question pour Gattaz, même s’il se dit de droite (car ce dernier terme n’a plus de réelle signification…), après sa sortie sur le FN et son programme économique.
        Pas que je veuille ici défendre ce dernier (même si je suis pour un retour au franc entre autres), pas question de débattre dans ce comm s’il est bon ou mauvais, juste de constater qu’il n’a pas fait la même sortie sur le programme économique socialiste ou du front de gauche alors qu’ils ont tout de même une chance d’obtenir des responsabilités prochainement.
        Il n’a tiré que sur le FN… fin, très très fin !!! Pôôôvre homme…

        • Skandal dit :

          Gattaz est un membre de l’oligarchie. Il roule donc pour le PS et LR.

          Concernant le programme du FN, hormis la sortie de l’Euro qui me semble de plus en plus inéluctable compte tenu de la façon dont il a été construit (comme un projet politique alors qu’il aurait du être construit comme un projet économique), tout le reste c’est du socialisme keynésien pur jus, mâtiné de nationaliste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s