L’indécence à géométrie variable

Chroniques désabusées

La photo du massacre du Bataclan heurte Mme Taubira.

Celle du jeune Aylan servait ses intérêts

Le laisser-faire a tout permis. La politique de l’excuse larvée envers la délinquance juvénile a fait le reste.

La France est en état d’urgence depuis les massacres du vendredi 13. La France est en état de guerre.

Qui dit guerre en France dit ennemis de la France. Mais pas dans la France de Christiane Taubira…

À refuser de mettre des mots sur nos maux, la bête immonde du terrorisme radical islamique a trouvé sur nos terres le terreau propice à dégueuler sa haine. Dopée par une politique pénale gangrenée de laxisme, nourrie de compassion, affaiblie de repentances. Le laisser-faire a tout permis. La politique de l’excuse larvée envers la délinquance juvénile a fait le reste.

Ce vendredi 13 novembre, un des terroristes islamistes a tué alors qu’il était fiché. 82 morts au moins, massacrés…

View original post 387 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s