Du chômage et des chiffres qui n’ont aucun sens

Bon, le chômage a baissé de 0.7%, c’est bien. Même si le gouvernement n’y ait absolument pour rien, c’est bien quand même.

Il n’y ait pour rien tout simplement parce qu’il n’a rien fait pour faire baisser le chômage. Cette baisse est purement conjoncturelle.

Je vais même aller plus loin : ce gouvernement n’y ait pas pour grand-chose dans la hausse du chômage de ces deux dernières années. Si le chômage augmente globalement en France depuis 30 ans ce n’est pas de la faute de tel ou tel gouvernement, c’est la faute de tous et, bien évidemment, des crises successives qui sont, pour la plupart, la faute des gouvernements eux même.

D’ailleurs, l’Europe et l’euro ont une très grande responsabilité dans la crise des dettes souveraines qui suivit la crise des subprimes.

Depuis 30 ans (voir même 40 ans), les gouvernements ne font rien, ne réforment rien, ne touchent à rien, ne bousculent rien et surtout pas les corporations (taxis, notaires) et autres membres de l’oligarchie (journalistes, fonctionnaires).

La France s’enfonce donc lentement dans une torpeur économique et pendant que les dépenses de l’État augmente, que les impôts augmentent, le chômage augmente aussi et la croissance diminue (ou monte moins vite), la recherche stagne, l’innovation est faible etc…

Donc oui, tant que cette baisse ne se sera pas traduite par un chiffre qui veut dire quelque chose (0.7% ce n’est rien, c’est infinitésimale, cela ne présage d’absolument rien) et surtout qui dure (on n’est pas à l’abris d’une hausse le mois prochain), elle n’a pour qualité que de permettre à ce crétin mythomane de Michel Sapin et à l’endive trop cuite qui nous sert de président de faire croire aux Français qu’ils ont une quelconque utilité et une once de compétence.

Car en France, il faut savoir que les dirigeants ne sont jamais, jamais responsables des échecs (hausse du chômage, baisse de la croissance, déficit, dette etc…) mais toujours responsable des réussites.

Cette irresponsabilité est une composante essentielle de la vie politique française. Elle permet à la caste politique de dépenser votre argent n’importe comment, de mettre en faillite des systèmes de santé, de retraite, des villes, des régions ou le pays tout en entier et de néanmoins pouvoir se faire réélire.

Bref, les degôches vont se réjouir de ce résultat, comme les imbéciles incapables de comprendre qu’il est ridicule, pathétique et inutile de regarder les chiffres du chômage mois après mois car ces chiffres ne peuvent s’analyser que sur une période longue.

Le gouvernement va se réjouir de ce résultat, occultant volontairement le fait qu’une réformé économico-sociale ne porte ses fruits que plusieurs mois voire plusieurs années après sa mise en place.

Les dedrouâtes vont être bien embêtés de commenter ce bon résultat surtout que leur Champion, Nicolas Sarkozy, ne peut pas faire valoir son bilan face à Hollande.

En attendant, ce chiffre est un début, certes un bon début mais c’est aussi un tout petit, petit début et voir dans ce chiffre le début de quoi que ce soit ne peut être que la preuve d’une intelligence très limitée.

Quand on aura eu 6 mois de baisse du chômage de suite là on pourra commenter et discuter.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s