Syndicat du crime

Les syndicats, chez Air France, nous ont encore donné un bel exemple de démocratie, de dialogue, de discussion constructive, intelligente et de « modération ».

Il faut savoir que cette ancienne compagnie publique va mal. Très mal même. Elle arrive à faire moins bien et plus chère que toutes ses concurrentes grâce au formidable esprit de fonctionnaire de ses salariés.

Il faut être honnête, ce sont les pilotes, employés privilégiés de la compagnie, qui emmerdent le plus le monde.

En effet, les pilotes d’Air France sont mieux payés et travaillent moins que tous leurs collègues pilotes des autres compagnies.

Vous devez également savoir que ce que la direction leur demandais c’est d’effectuer un vol en plus tous les deux mois. Ce n’est rien pour des gens qui ont minimum 12 jours de repos par mois et de multiples avantages issues du passé publique de la société.

Air France est une compagnie en danger de mort. Je suis donc toujours étonné de voir les syndicats donner une si mauvaise image des salariés et de la France en général.

Après ça, ces imbéciles de syndicalistes se demandent pourquoi personne ne veut reprendre d’usine en France et pourquoi il n’y a plus d’investissement dans notre pays.

Les syndicats sont dangereux car leur idéologie est restée coincée à moisir dans le cloaque immonde du marxisme collectiviste et du socialisme corporatiste jumelé avec la connivence politique.

Je ne parle même pas de leur financement qui en fait des organisations quasi-mafieuses, comme décrit dans le rapport Perruchot. Je passe sur les détournements de fondsl’opacité des financements, et le fait qu’il est maintenant obligatoire de se faire voler notre argent par eux.

Et maintenant, les syndicats en appellent au gouvernement. L’oligarchie se serre les coudes et ce n’est pas les petites remontrances et les coups de mentons pathétique de Valls qui  changeront quoi que ce soit au pouvoir illégitime que possède les syndicats.

Mes propositions sont simples : les syndicats ne doivent et ne peuvent se financer que par des dons et les cotisations des adhérents. Leur financement doit être totalement transparent. Enfin, le paritarisme et leur gestion de certaines institutions (sécu, régime de retraite etc….) seront soumis à une évaluation et leurs compétences étudiées. Dans le cas où il ressortirait que leurs gestions sont peu efficaces (ne vous en faites pas, elles le sont), certaines de leurs prérogatives leur seront retirées.

Les syndicats Français sont des organisations quasi-mafieuses et ils doivent être traités comme des organisations quasi-mafieuses. Il y a une multitude livres à ce sujet, la plupart écrit par des anciens syndicalistes en plus.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Syndicat du crime

  1. Dahu dit :

    En plus il y a quelques années, un rapport avait montré que les pilotes Air France soufraient de sous-formation. Du genre, même pas capable de poser un avion sans instruments et par temps clair…

    • Skandal dit :

      Ha…. tiens…..

      • Dahu dit :

        Pour être tout à fait honnête, ce rapport pointait la surformation des pilotes AirFrance pour gérer les situations les plus extraordinaires, mais leur sous-formation pour les manoeuvres les plus élémentaires. C’était suite au crash du Rio-Paris, et ça illustrait pourquoi les pilotes tiraient le manche comme des idiots alors que l’avion décrochait depuis longtemps

  2. lyly dit :

    Les débats sans fin montrent quand même que la majorité des gens sont incapables de faire un lien entre entreprises, prix et consommation.
    La trafic aérien a explosé avec les low-cost et a permis à des gens qui n’auraient jamais pu voyager de le faire. Et maintenant des personnes qui avaient les moyens finalement préfèrent aussi le low-cost parce qu’ils préfèrent mettre leurs argents ailleurs. Donc c’est un choix du consommateur de ne plus passer par air france (le fameux pouvoir d’achat!), et pourtant les débats sans fin parlent comme si le choix du consommateur n’avait aucun lien…Que c’est horrible la low-cost-istation (comme si l’état l’encourageait…), qu’il faudrait que l’état fasse quelquechose (oblige les consommateurs à passer par air france? Je suis certaine que plein de français sont pour le rétablissement de leurs monopoles, continuer à subventionner le déficit…), que c’est la faute aux vilains patrons….
    Le choix du consommateur est complètement écarté pour un débat digne des grandes heures du communisme.
    Il y aussi d’autres sujets de fonds mais là personne n’en parle, les syndicats pourraient demander que l’état français porte plainte contre quatar airways qui est subventionné (et qui récupèrent la clientèle qui a les moyens), s’interroger sur la défiscalisation au Luxembourg des compagnies low-cost (qu’on soit d’accord ou pas avec les taux d’is, pour l’instant beaucoup de compagnies sont à la limite de la légalité quand même…)…
    Mais là les grèves pendant les vacances poussent des gens qui ont les moyens et qui seraient fiers d’utiliser leurs compagnies nationales à ne plus la prendre aux vacances de peur des grèves….

    • Skandal dit :

      Ce que vous dites est parfaitement juste.

      Oui certains concurrents d’Air France sont subventionnés, ce qui est parfaitement et totalement scandaleux.

      Mais il ne faut pas oublier non plus que ces compagnies offre un service de meilleure qualité et moins chère que celui d’Air-France. Les classes Business et Première d’Air France (les plus rentables) sont considérées par les connaisseurs comme étant très mauvaise.

      Comme vous le dites, le choix logique et cohérent du consommateur est totalement oublié.

      Les syndicats d’Air France se foutent des consommateurs (qui sont aussi propriétaires d’Air France puisque l’État est actionnaire à 17%). Et bien tant pis pour eux, les consommateurs iront ailleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s