Le niveau intellectuel des étudiants français ne présage rien de bon pour l’avenir…

 Leur colère ne faisait que s’amplifier et va finalement éclater. Plusieurs organisations étudiantes appellent ce mercredi à une journée de mobilisation pour demander plus de moyens pour l’enseignement supérieur. (source)

Jusque la, rien de nouveau. Les syndicats étudiants sont toujours persuadés que le seul problème de l’université français c’est l’argent.

Mais ils ne veulent pas du financement en provenance du privé.

L’incohérence intellectuelle des degôches est sans limite…

En première ligne, la Fage (deuxième organisation étudiante) a appelé les étudiants en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) à dénoncer le « manque de ressources financières et humaines », quelques jours après la rentrée universitaire. Près de 12.000 étudiants dans 30 villes sont attendus dans les rues, soit un étudiant en Staps sur cinq.

Alors que cette filière est de plus en plus prisée par les étudiants, certaines universités procèdent à des « tirages au sort » pour sélectionner les candidats. Car à cette rentrée, les universités doivent accueillir 65.000 étudiants de plus que l’an dernier.

La section Staps (qui forme essentiellement les profs d’EPS) est une section avec très peu de débouchés.

Pourtant aucune sélection (bah !! pas beau la sélection !!) n’est fait à l’entrée ce qui conduit nombre de diplômés directement à pôle emploi.

La réalité se charge de faire la sélection…

Dans le même temps, pour ne pas traumatiser « les jeunes » et leur faire croire qu’eux aussi pourront être fonctionnaire ou « intellectuels », on leur donne le Bac.

Du coup, tous « les jeunes » qui n’ont pas l’envie ou pas le niveau pour suivre des études « intellectuelles » (c’est un bien grand mot pour parler de psycho, de socio, de droit ou d’économie…) se retrouve à faire prof de sport.

Ni voyez pas de mépris ou de condescendances mais tout le monde ne peut pas faire des études supérieurs « intellectuelles » et il n’y a pas assez de postes de profs d’EPS.

En fait  la Fage se fout de l’avenir des étudiants. Elle se fout qu’ils soient au chômage après 3, 4 ou 5 ans d’études sans débouché. Elle préfère des futurs étudiants chômeurs mais qui n’auront pas été sélectionnés.

La réalité se chargera de faire la sélection…

Les étudiants demandent « un réinvestissement financier majeur dans l’enseignement supérieur », a précisé la Fage, condition sine qua non selon l’organisation pour atteindrel’objectif fixé par le président de la République d’amener « 60 % d’une classe d’âge dans l’enseignement supérieur ».

Donc l’idée d’amener 80% d’une classe d’âge au Bac a mené à un abaissement du niveau du Bac, un abaissement du niveau des premières années universitaires et une surpopulation des universités (donc de mauvaises conditions de travail) mais pour le poulpe qui nous sert de président, quand une idée ne marche pas, il faut insister encore et encore !!

« En essayant continuellement on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche. » (Les Shadoks)

La gauche française est pleine de Shadoks…

De son côté, l’Unef, principal syndicat étudiant, a appelé à un rassemblement devant le ministère de l’Enseignement supérieur à Paris, à 17h ce mercredi, pour réclamer également « des moyens ». Le syndicat a condamné « la pénurie budgétaire dans laquelle s’enfoncent les universités, alors qu’elles doivent faire face à une évolution démographique historique », et « la surcharge des cours en première année ». Mardi, le syndicat a d’ailleurs lancé un tumblr participatif « MaSalleDeCoursVaCraquer », invitant les étudiants à poster des photos des amphis bondés.

Je ne vais même pas commenter les propos de l’Unef… J’étais à l’université Paris X pendant les « grèves » du CPE, et je me souviens des propos du président de l’Unef de la fac :

« C’est pour vous protéger qu’on bloque les amphis et qu’on vous empêche d’aller en cours ».

A un tel niveau de connerie, l’euthanasie n’est plus une option, c’est une obligation.

Le plus grave, c’est que les étudiants français ne se rendent même pas compte de la merde dans laquelle les degôches égalitaristes les ont mis, bien aidés en cela par les syndicats étudiants et lycéens.

Le niveau intellectuel des « jeunes » me terrifie…

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le niveau intellectuel des étudiants français ne présage rien de bon pour l’avenir…

  1. Popeye dit :

    Je me souviens qu’il y a quelques années, je crois que c’était à bordeaux, le responsable de la section STAPS avait fait procéder à une sélection sur la base du niveau physique. Les candidats avaient du courir sauter nager ou autres épreuves sportives.
    J’avais trouvé ça plutôt logique. Il pouvait former dans de bonnes conditions x étudiants, il avait 3 ou 4 x candidats.
    En fait non.
    Horreur malheur.

    Il sélectionnait. (bouh letroporible mot)

    Il s’est fait débouter en « justice » administrative.

    • Skandal dit :

      Les degôches, particulièrement ceux qui font partie de l’oligarchie et qui ont du pouvoir (syndicalistes, élus, journalistes, politicienss etc…) détestent la sélection car avec elle, ils ne seraient pas la ou ils sont.

  2. Petitpatapon dit :

    Au final la séléction se fait à la fin de la première et deuxième année de fac (enfin pour les cursus avec des débouchés). Dans mon amphi de droit nous étions 1200 en première année, 400 en deuxième et 200 en licence et j’en connais un paquet qui ont doublé voire triplé (avec des dérogations) leur première année. Une belle perte de temps et d’argent. Je ne comprends pas qu’on maintienne des cursus sans débouchés (à quoi servent ces cohortes de sociologues, de psychologues, d’historien de l’art, d’artistes plastiques)… tandis qu’on laisse un numérus clausus en médecine alors qu’on manque cruellement de medecins.

    • Skandal dit :

      « Au final la séléction se fait à la fin de la première et deuxième année de fac  »

      Et encore…Je me souviens de personne en M1 de finance qui n’avaient rien à faire là. Niveau d’anglais minable, nulle math et ne connaissant rien à la fiance…

      Pour le reste je suis totalement d’accord avec vous.

  3. Ping : Le chômage des jeunes diplômés | No One Is Innocent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s