Les 35h

Emmanuel Macron en a parlé, déclenchant un scandale, mais Hollande l’a confirmé : la « réforme » du code du travail ne touchera pas aux 35h.

L’utilité des 35h

Soit. De toutes façons, avec seulement  15% des actifs aux 35h, dont une grande majorité de fonctionnaires, la suppression de cette mesure ne servirai pas à grand chose, pour les entreprises en tous cas, et cela aurait infiniment moins d’impact qu’une baisse significative des charges et des taxes.

En revanche, concernant les fonctionnaires, la suppression des 35h ferait faire d’énormes économies à l’Etat. Si les fonctionnaires travaillaient 40h par semaine, cela ferait économiser 700.000 postes et 35 milliards d’euros par an…. dont une partie pourrait être reversé en augmentation de salaire…. je dis ça, je dis rien… Si la moitié de cette somme était utilisée en augmentation de salaire, cela ferai 3500 euros par an en plus pour chaque fonctionnaire.

Nos services publiques sont chers, globalement peux efficaces et tout ceux qui ont déjà eu à faire à l’administration française se demande encore comment ils ne sont pas devenus fous.
Il est fort probable qu’avec moins de fonctionnaires, les services publiques fonctionnent mieux.

Les 35h ont globalement renchérit le coût du travail en France (surtout celui des fonctionnaires), ont coûté très très cher à l’Etat et aux français et, contrairement à ce que dit Barbara Romagnan, il est parfaitement impossible de démontrer le moindre impact positif de cette mesure.

Je voudrais d’ailleurs revenir sur le rapport de cette obscure députée qui ne connait le travail qu’a travers les journaux télévisés.

Une députée socialiste fait un rapport sur les 35h et les conclusions de ce rapport sont que les 35h c’est formidable. Et personne ne semble mettre en doute ces conclusions.

Imaginez SFR commandant un rapport dont les conclusions démontrent que les ondes ce n’est pas dangereux…

Oui un rapport de Monsanto démontrant que les pesticides sont inoffensifs…

Il est donc impossible de prouver l’efficacité des 35h sur la baisse du chômage. Il est même fort probable que la croissance y soit pour infiniment plus que cette mesure qui ne touche en plus que 15% des actifs. Surtout que la plupart des embauches ont eu lieu dans la fonction publique… 

Les 35h sont donc une mesure inutile et coûteuse. De plus, si cette mesure était efficace, elle aurait été copiée.

Une idée qui n’est pas copiée est une mauvaise idée.

Les 35h, ou l’application d’une théorie économico-sociale périmée avec tous ses défauts. 

Je l’ai déjà écrit plusieurs fois… ici, la et encore ici.

Le principe est simple : y’a pas assez de boulot, donc faut le partager.

Comme si le travail était fini… Voila 500 ans que la quantité de travail augmente avec la population mais les socialo-étatistes préfèrent partager le travail des autres que de faire ce qui est nécessaire pour augmenter la quantité de travail disponible.

Que faire ? Faut il revenir sur les 35h ou passé à 32h ?

Les 35h (payées 39h) n’ont été d’aucune utilité il est donc fort probable que les 32h (payées 39h) soient encore moins utiles mais encore plus coûteuses.

Les 35h on surtout servi les fonctionnaires, confirmant ainsi leurs privilèges, financés par le travail des contribuables du privé, et les syndicats.

En effet, la mafia syndicale est surtout représentative des fonctionnaires.  Le taux de syndicalisation dans le privé est de 5% et de 15% dans le publique (source) et comme par hasard, les 35h bénéficient surtout aux fonctionnaires et la grande majorité des embauches dues à la réduction du temps de travail ont eu lieux dans le publique…

Vous voyez le truc ?

Le principe des 35h a aussi été, à mon avis, un gros dommage à la mentalité des Français et on peut désormais lire ce genre de chose :

« J’ai l’impression de revenir 18 ans en arrière. Qui accepterait de travailler 39 heures payées 35 ?  » (source)

C’est totalement faux puisque les 35h sont payées 39h.

Au delà de coûter chères, les 35h ont eu un impact négatif sur la mentalité des Français. Si vous ajoutez à cela l’omniprésence de l’Etat-nounou qui s’infiltre de plus en plus dans notre vie privée, on comprend facilement la déresponsabilisation totale des français et leur propension à s’en remettre systématiquement à l’Etat pour régler leurs « problèmes ».

Conclusion

les 35h ne servent à rien. Elles n’apportent aucun bénéfices à la société Française et seule une ultra minorité de gens en tire profit : la mafia syndicale et les privilégiés du système publique française : les fonctionnaires.

Les supprimer ne servirait pas à grand chose car le mal est fait.

On peut néanmoins limiter ses effets néfastes, très simplement, en privilégiant les choix individuels des salariés contre l’imposition étatique de lois liberticides et ubuesques.

Exemple, si vous voulez bosser 32h payées 32h, vous le faites, si vous voulez bosser 35h payées 35h vous le faite, si vous bosser 50h (comme moi) vous êtes payées pour 50h….

Contrairement à ce que certains disent, il est assez facile de faire baisser le chômage : réduire le nombres de fonctionnaires, baisser les dépenses en libéralisant ce qui doit l’être (éducation, sécurité sociale qui, dans la loi, l’est déjà, marché du travail, marché immobilier etc…) et ainsi réduire les charges et les taxes.

C’est facile, il suffit d’un peu de courage politique et d’arrêter de baisser son froc devant la mafia syndicale et tous les corporatismes ultra-conservateurs qui coulent la France.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les 35h

    • Skandal dit :

      Pas faux… les agents de la SNCF sont aux 32h depuis bien longtemps…. Idem pour les contrôleurs du ciel qui font même moins.

      Petite anecdote, un mien ami fit dans sa jeunesse un stage au service contentieux de la police nationale. Arrivant à 9h son premier jour, il trouve porte close, les agents, qui se nommaient eux même « le club Med » n’arrivant pas avant 10h (pour les plus matinales). Je vous passe les poses café de 1h et la pause dej qui se termine rarement avant 15h/15h30 et le départ (35h oblige) vers 17h30, au plus tard.

      Résultat, des dossiers en souffrance depuis 10 ans… Et des trucs de contentieux importants en plus !!

      Je doute que cet exemple soit un cas isolé.

      • Lyly dit :

        C’est un mythe les 32h que feraient certains cheminots sont simplement ceux qui font 4 nuits par semaine et les 8 autres heures servent à faire le transport de leur lieu d’embauche à leur lieu de travail effectif (qui change par définition tout le temps pour la maintenance et les travaux) et les réunions le lundi matin (tout en enchaînant la nuit le lundi soir). Ils sont gagnants des fois et perdants d’autres fois.
        Les roulants ont sans doute moins d’heures que les 40h effectivement mais bon on va dire qu’envoyer un train a 200km ça ne demande pas la même vigilance que de glander sur son bureau un lendemain de cuite. (Oui meme si travailler à la chaîne peut aussi conduire a peter les plombs et envoyer valser la chaîne, les conséquences ne sont pas les mêmes).
        Je dis 40h parce qu’a part quelques populations spécifiques, les grosses boîtes anciennement publiques comme edf et la sncf n’ont absolument pas joué le jeu avec la complicité des syndicats, tout le monde est aux 40h avec plus de conges ce qui n’a conduit à quasiment aucune embauche pérenne a meme périmètre, un peu plus de jeunes étudiants pour remplacer les vacanciers et un peu plus de pression sur les postes le reste du temps (pression toute relative…).
        Mais bon on est d’accord les 35h ont conduit à une augmentation de coût de l’heure travaillée (et encore il y a eu des compensations massives de charges qui ont coûté une fortune aux contribuables, dans certaines entreprises où j’ai travaillé ca nous coûtait meme moins cher qu’avant…). Mais les supprimer revient bien donc à une baisse de salaire par heures travaillées pour les salariés actuels. On peut tout aussi bien leur proposer une baisse de salaire sans repasser aux 39h. Parler des 35h comme d’un monstre totalement négatif qu’il suffirait de supprimer est démagogique et ne permet pas de trouver un compromis entre les pour et les anti

        • Skandal dit :

          « Parler des 35h comme d’un monstre totalement négatif qu’il suffirait de supprimer est démagogique et ne permet pas de trouver un compromis entre les pour et les anti »

          C’est ce que je dis. A partir du moment ou il n’y a que 15% des actifs aux 35h, leur suppression ne ressemble pas du tout à la révolution que certains nous promettent.

           » Mais les supprimer revient bien donc à une baisse de salaire par heures travaillées pour les salariés actuels. On peut tout aussi bien leur proposer une baisse de salaire sans repasser aux 39h.  »

          Les 35h sont payées 39h, je vous le rappelle….

          Pour augmenter les salaires il suffit de diminuer les charges….

          Chez EDF ils font peut être 40h par semaine, mais ils travaillent moins de semaines par an que 99.99999999% de la population active. Ce n’est pas pour rien que c’est la boite préférée des cadres….

  1. PhD dit :

    Un politicien de l’époque de l’adoption des 35 heures (DSK ?) disait :
    « pour la fonction publique, il faudra le faire progressivement : d’abord 28, puis 30 … »

  2. Ping : Jamais 2 sans 3 | No One Is Innocent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s