Derrière chaque auteur de Rue89, un facho sommeille

Le blog de Fikmonskov

Une journaliste de Rue89 décide d’accueillir chez elle un immigrant. Sa grande angoisse : « Et si ça ne colle pas avec « mon » réfugié ? »

Ah ben oui, tiens, connasse, bonne question : si ça ne colle pas, qu’est-ce que tu fais ? Si ce con n’a pas l’heur d’être un sale petit bobo comme toi, que se passera-t-il ? Si ce boulet met les pieds sur ta table Ikea©, tu fais quoi ?

« Surtout, comment ça se passera avec mon fils ? C’est lui la priorité, si ça ne marche pas avec lui, on arrête tout, immédiatement. »

Ah. Si ça ne colle pas, tu le fous dehors, le réfugié, c’est ça ? Tu le raccompagne à la frontière de ta maison, c’est bien ça ?

Ah ben oui, faut pas déconner non plus, hein : si cet autre, si riche de sa différence, ne s’adapte pas à…

View original post 16 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Derrière chaque auteur de Rue89, un facho sommeille

  1. Pangloss dit :

    Cette dame ressemble à toutes les bonnes âmes qui nous bassinent avec l’accueil des migrants sans voir plus loin que le bout de leur nez et qui n’ont même pas songé à se poser les questions; que va-t-on faire d’eux? Comment va-t-on faire?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s