33 ans et toutes ses dents.

« Déjà au lycée, je voulais faire de la politique. Et comme tous les hommes politiques brillants en  exercices étaient énarques, l’Ena me semblait un passage obligé »
Florian Philippot 33 ans.

Ceci explique beaucoup de choses.

Il était donc au lycée au alentour de 1997/1998/1999/2000.

Je cherche des hommes politiques brillants à cette époque et je n’en trouve pas…

Comme quoi, à 33 ans on peut déjà être un vieux con.

Remarquez un truc, depuis qu’il y a des énarques au FN, le parti est passé d’un genre de libéralisme-conservateur-patriotique au socialo-étatisme-nationaliste.

L’influence des énarques est clairement un plus pour gagner des voix et c’est aussi clairement un plus pour enfoncer un pays dans la faillite, les déficits et la médiocrité.

Encore un argument contre le suffrage universel.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 33 ans et toutes ses dents.

  1. Pangloss dit :

    Pour réussir en politique, c’est vrai, on peut faire l’ENA mais on peut aussi être intelligent, instruit, cultivé, désintéressé, travailleur, courageux, honnête etc. Mais c’est beaucoup plus difficile et donc beaucoup plus rare.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s