Il serait temps

Le premier ministre grec, Alexis Tsipras, a déclaré lundi vouloir revenir sur les avantages fiscaux dont bénéficient les députés et les ministres, alors que les discussions entre Athènes et ses créanciers sur un troisième plan d’aide se poursuivent.

« Quand la question de la suppression des avantages fiscaux des agriculteurs est mise sur la table des négociations, nous ne pouvons pas jouer les indifférents concernant nos propres avantages », a souligné M. Tsipras à la sortie d’une réunion lundi avec le ministre adjoint à la Réforme administrative, Christoforos Vernadakis, et le ministre adjoint des Finances, Dimitris Mardas.

« C’est une initiative politique qui n’a pas seulement pour but de faire des économies, mais qui a aussi une signification symbolique », a ajouté le Premier ministre grec.

D’après l’agence de presse grecque ANA, le texte de loi en préparation prévoit l’imposition de la totalité de l’indemnité parlementaire mensuelle, au lieu de 75% actuellement, et de l’indemnité pour la participation à des comités parlementaires, actuellement exonérée. Le traitement mensuel des ministres devrait également être revu à la baisse de 15%. Les directeurs des organismes publics doivent être aussi concernés par cette réforme. (source)

Et bien, encore un point commun avec la France.

Pendant que le peuple grec subit les conséquences de l’incompétence, des mensonges et des lâchetés de ses gouvernements, les députés et les ministres s’en sont, jusqu’à maintenant, bien tiré en conservant leurs privilèges.

C’est comme en France en fait.

Alors que les gouvernements de ces deux pays font n’importe quoi avec l’argent des autres, alors que les Etats de ces deux pays ont dépensé sans compter, sans réformer et grossissant jusqu’à l’obésité pathologique mettant en péril leur existence et alors que les gouvernements ont voté des hausses d’impôts et/ou des baisses de salaires, les députés des deux pays conservent leurs privilèges.

Combien de temps allons nous encore tolérer cela ?

La Grèce ressemble étrangement à la France sur beaucoup, beaucoup d’aspect. C’est le sort de la Grèce qui nous attends si le peuple français continue à voter et soutenir les mêmes menteurs, les mêmes voleurs, les même démagogues, les mêmes escrocs, les mêmes oligarques…

Heads have to roll !

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s