Des reproches

On me fait souvent, dans ces pages, des reproches.

C’est bien. Il n’y a rien de pire que « faire consensus ». On ne peut pas plaire à tout le monde et quand je vois à qui je ne plais pas, j’ai l’impression d’être sur la bonne voie et d’être chaque fois un peu plus proche de la vérité.

On me reproche régulièrement un coté superieur ou une arrogance quand à mes critiques du personnel politique.

Oui, et je le revendique.

Sachez néanmoins que cela ne provient pas d’une quelconque analyse (ou même psychanalyse) profonde et/ou d’une recherche universitaire poussée.

Cela provient simplement de l’observation de la réalité.

Nous sommes dirigés depuis 50 ans par des énarques. Depuis 50 ans la situation ne fait que se dégradée. Les responsables, ceux qui ont le pouvoir, ceux qui décident, ceux qui font et votent les lois sont les énarques, donc les énarques sont des gros gros nazes.

Et comme par hasard, les sociétés privées dirigées par des énarques font moins bien que les autres.

Donc je l’affirme : les énarques sont des êtres fondamentalement incompétents et mauvais. La réalité le démontre tous les jours.

Dans le même ordre idée, il suffit d’ouvrir les yeux et les oreilles pour voir et entendre les mensonges incessants de ces gens la. Quelle que soit l’idéologie politique/économique, quel que soit le parti ou l’obédience politique, le politicien ment, le politicien affirme des choses fausses et fait systématiquement de mauvaises prévisions.

A la lumière de ces faits inattaquables (Hollande et Sapin sont assez exceptionnels dans le combiné prévisions absurdes / mensonges systématiques)  je ne peux que constater l’imposture intellectuelle, la médiocrité morale et l’incompétence de ces gens là.

Je souhaite donc voir leur tête au bout d’une pique et surtout leurs mains hors de mes poches.

C’est quand il s’agit d’économie que j’obtiens le plus de critiques. Tant mieux et heureusement. En économie il est important de savoir que le consensus est souvent synonyme d’erreur.

Je vais donner plusieurs exemples :

Quand je critique le keynésianisme et l’idéologie socialo-étatiste de la dépense publique ce n’est pas par hasard.
Tous les pays qui combinent un fort taux de dépenses publiques (au dessus de 50%) avec un déficit primaire élevé se retrouvent à un moment ou à un autre, dans la merde. Le keynésianisme n’a jamais marché à long terme, jamais, et l’effet de levier monétaire est totalement et parfaitement inopérant quand vous avez déjà des dettes, un taux de dépense publique sur PIB important et surtout une structure économique lourde et compliqué (lois, règles, règlements, normes, droit du travail etc…) .

Au Venezuela, l’Etat a pris le contrôle du pays. Résultat : ruine, faillite, magasin vide, pénurie de presque tout. Chavez fut un si mauvais dictateur que ce pays producteur de pétrole doit maintenant importé l’essence !

Idem en Argentine ou Kirchner a fait marché à plein régime la dépense publique (embauche de fonctionnaires et administration pléthorique) et le capitalisme de connivence tout en limitant la liberté économique le résultat fut un défaut sur la dette, une inflation galopante et une paupérisation généralisé de sa population.

En Grèce et en France : dette élevée, Etat obèse, dépense publique trop élevées mènent systématiquement aux même résultats : chômage, faillite, faible croissance.

Vous pouvez manipuler ça dans tous les sens il y a une vérité factuelle vérifiée par la réalité : les pays fortement endettés se portent moins bien que ceux qui ont des dettes raisonnables. Et je ne parle même pas de ceux qui manipulent leur monnaie (les Etats-Unis par exemple) qui se prennent régulièrement des retours de bâton monstrueux.

Le Canada, la Suède, la Suisse et même dans une moindre mesure l’Allemagne se portent mieux que les Etats-Unis, le Japon, la France ou la Grèce.

Il y a beaucoup de choses à dire sur l’Allemagne qui est un model infiniment moins intéressant que la Suisse ou le Canada.

Et oui, la réalité économique a quelque chose de terrible car elle démontre chaque jour que l’étatisme, le collectivisme, l’égalitarisme et le keynésianisme font systématiquement moins que la liberté économique, la responsabilité individuelle des citoyens, l’égalité devant la loi et un Etat qui soit le garant de la justice et non le protecteur des corporatismes.

Je comprends bien que le degôche, en général lobotomisé par le clientélisme socialo-étatiste et déresponsabilisé par l’Etat-Nounou qui ne veut surtout pas que le citoyen/contribuable se rendent compte de l’état du pays, ne veuille pas voir cette brutale et limpide réalité.
Je le comprends car cette réalité met à mal tout l’idéologie économique et sociale qui est le socle de la politique française de ces 50 dernières années.

L’autre reproches qui m’est fait c’est de proposé des solutions simples, voir simplistes.

Je persiste et je signe, la plupart des solutions sont simples.

Un exemple tout bête : vous voulez relancer le marché immobilier ? Vous voulez faire diminuer les prix ? Il faut donc construire et pour construire il faut deux choses : un terrain et de l’argent.
Pour le terrain, c’est simple ce sont les mairies qui refusent les permis de construire, souvent pour de mauvaises raisons. « Il suffit » donc de les inciter (financièrement ou légalement) à délivrer des permis de construire. Cela se passe comme ça en Allemagne ou l’immobilier est très raisonnable.
Pour l’argent, la encore c’est simple, « il suffit » de baisser les impôts sur les plus-values immobilière et tout ce qui diminue le taux de rendement de l’investissement immobilier, qu’il soit locatif ou non et comme par magie nous verrons des investisseurs mettre du pognon dans ce marché.
Bref, il suffit de supprimer et/ou de modifier les paramètres qui manipule le marché immobilier. Paramètres définit, comme par hasard, par l’Etat…

Oui les propositions sont simples, plus simples que ce que pense la plupart des gens et infiniment plus simple que celles qui bouillonnent de les cerveau malades de nos ministres.

François Hollande avait parlé d’un « choc de simplification ». Une très très bonne idée, probablement la meilleure (si ce n’est la seule bonne idée) de son actions en tant que président.

Qu’est ce qui a été voter ensuite ? Loi Duflot, Loi Royal et loi Macron qui ne font que rajouter des milliers de lois, de normes, de règles, de contraintes bref, des complications, toujours plus de complications.

Les solutions que je proposent ont le plus souvent été testées ailleurs avec succès et jamais essayées en France. Elles méritent donc au moins le bénéfice du doute.

Les propositions de mes adversaires, socialistes, mélenchonistes, frontistes, écologistes et même républicains (le cloaque d’escrocs qui se revendique parti politique de droite) ont déjà toutes été testées et on déjà toutes échouées.

Mention spéciale aux propositions du FN et du FG qui mènent toutes à la même chose : hyper inflation, ruine, chômage etc…

Faites moi des reproches, n’hésitez pas mais ayez au moins l’honnêteté intellectuelle de les argumenter. Donnez moi des exemples qui montreraient que j’ai tort et débattons.

Faisons mieux que nos dirigeants politiques, qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition, qui ne savent plus débattre, qui n’ont plus aucune pensée, plus aucune idée, plus aucune perspective, plus aucune vision et dont toute l’action est uniquement mené par l’idéologie et le clientélisme sans aucune responsabilité ni respect de la parole donnée.

Nous, citoyens/contribuables, devons faire mieux qu’eux car voici 50 ans que ces gens nuisent à la France et aux français par leur médiocrité et leur incompétence.

Heads have to roll.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Des reproches

  1. Petitpatapon dit :

    C’est moi ou vous avez pas mal d’etatistes béats qui commentent chez vous ? Pour le marché immobilier, je vois une autre solution très simple, la suppression des protections des locataires qui s’effectue toujours au détriment des propriétaires. Le locataire mauvais payeur est mis dehors à la première mise en demeure et avec le simple recours d’un bon serrurier. Cela permettrait de sécuriser l’investissement locatif…Concernant le fait d’inciter financièrement des maires à délivrer des permis, dans les faits la plupart des maires aimeraient délivrer des permis (ne serait-ce que parceque cela génére taxe d’habitation et taxe foncière) mais ils sont limités par des empilements de normes (code de l’urbanisme, SCOT, PLU..). Là aussi moins de normes, moins de contraintes, moins de taxes devrait permettre un retour à une situation nettement plus saine.

    • Skandal dit :

      « la suppression des protections des locataires qui s’effectue toujours au détriment des propriétaires.  »

      Je parlerai plutôt de symétrie, d’équilibre, de justice entre les droits des locataires et les droits des propriétaires mais oui, c’est ce principe la.

      Je prends l’exemple de Londres : vous pouvez vous faire virer presque du jour au lendemain de votre location mais vous retrouver un appart dans la journée….

      Il est évidement (sauf pour une part non négligeable de semi-débiles genre Cécile Duflot et tout ceux qui sont pour l’encadrement des loyers) que le fait qu’un locataire soit surprotégés et puisse habiter un appart 2 ans sans payer de loyer (s’il ne s’y prend pas trop mal) n’engage pas les propriétaire à louer sans un solide dossier, des cautions dans tous les sens et un loyer élevé qui rémunère le risque.

      Sur l’immobilier, en France, le terrain est inconstructible sauf exception. C’est en général l’inverse dans les autres pays.

    • Skandal dit :

      J’ai des étatistes ou des gens qui me disent « nan, mais c’est pas si simple, c’est compliqué, on peut pas… »

      C’est marrant parce que les mêmes vous expliquent que pour régler les problèmes « il suffit » d’augmenter les impôts et de surtaxer les riches….

      • Petitpatapon dit :

        Je vous trouve bien courageux, pour ma part je me coltine bien assez de socialistes (PS et UMP) dans la vraie vie pour ne pas avoir le courage d’argumenter avec eux sur le web. De toute façon, la plupart sont pétris d’idéologie (le socialisme/étatisme est leur religion, et il fera (un jour peut-être) des miracles !) à tel point que même en se prenant la réalité en pleine poire, ils n’arrivent pas à changer de disque..

  2. Adjudant Chabert dit :

    L’Allemagne, c’est 1.3 enfant par femme… c’est plus de morts que de naissances…. donc c’est sur que côté immobilier, ça règle bien des problèmes. C’est possiblement la tentation de raser une école en centre ville pour y construire autre chose (une maison de retraite). Alors que nous, nous avons une population en constante augmentation qui d’après les démographes, ferra de nous, le pays le plus peuplé d’europe vers 2050 (j’ai la flemme de vérifier), et donc ça demande des surfaces pour construire des logements, des infrastructures car la population réclame des piscines, des stades, des écoles, des cinémas etc…
    Du coup, ça me parait quand même super hasardeux de comparer les deux pays…

    Ensuite, vous ne pouvez pas laisser faire le marché…. Suite à Xynthia, on a bien vu que bétonner le littoral comportait des risques… donc on fait quoi ? Et bien, NKM a fait une loi. Bien, mal, je n’en sais rien, mais suite à une catastrophe, on tente de corriger et peut être qu’on a rendu inconstructible des zones qui ont une chance sur 1 million d’être inondées.
    Idem, quand une secte fait bâtir un mandarum au milieu des Alpes, on devrait le faire sauter. Il faut des règles et ne pas laisser n’importe qui, faire n’importe quoi.

    Ce qui est drôle avec vous, c’est qu’il faut laisser faire le marché mais vous êtes surement le premier à signer la pétition qui circule demandant à ce que les musulmans ne récupèrent pas les églises pour en faire des mosquées. Vous même, dans certains cas, vous allez décréter qu’on ne peut pas faire tout et n’importe quoi dans certains domaines, qu’il faut respecter notre culture ou je ne sais quoi. Des écolos qui vous sabordent un projet immo, ils font pareils, ils ne veulent pas qu’on détruise la petite mare où crèche la grenouille voltaique rose, espèce rare et protégée.

    Et quand on est un politique, il faut composer avec tout ça… la petite grenouille, les inondations, que faire de la chapelle qui tombe en ruine, où installer les musulmans, et ce sont toujours des sujets compliqués… alors que vous, c’est facile, c’est y a qu’à !

    • Adjudant Chabert dit :

      J’ajoute aussi que la France est un pays jacobin, avec 1/5eme de la population qui vit sur Paris… alors que l’Allemagne est un état fédéral avec une population mieux répartie.
      Là encore, les comparaisons sont hasardeuses…. installez vous en Lozère, vous n’aurez aucun problème à trouver du foncier.

    • Skandal dit :

      « donc c’est sur que côté immobilier, ça règle bien des problèmes. »

      Ce n’est pas pour cette raison que le marché immobilier marche bien et est « correct ». Il fonctionne correctement parce qu’il y a de l’offre, des constructions, que les rendements sont corrects et que la loi ne fait pas que protéger le locataire.

      « Alors que nous, nous avons une population en constante augmentation qui d’après les démographes, ferra de nous, le pays le plus peuplé d’europe vers 2050 »

      Et donc, comment vous expliquez qu’avec de si belles perspectives pour les investisseurs, le marché immobilier français reste bloqué, cher et qu’il manque, selon les autorités « compétentes » environs 1 millions de logements ?

      « Ensuite, vous ne pouvez pas laisser faire le marché…. Suite à Xynthia, on a bien vu que bétonner le littoral comportait des risques…  »

      Expliquez quel rapport il y a entre « le marché » et un maire qui délivre des permis de construire en zone inondable ? Qui a parlé de bétonner le littoral ?

      « Ce qui est drôle avec vous, c’est qu’il faut laisser faire le marché mais vous êtes surement le premier à signer la pétition qui circule demandant à ce que les musulmans ne récupèrent pas les églises pour en faire des mosquées.  »

      Ha bon ? Ou ai je dis qu’il fallait « laissez faire le marché » ? Je dis que l’Etat devrait arrêter de mettre son incompétence un peu partout et plutôt que faire des lois contre-productives qui détruisent le marché de l’immobilier, il devrait s’interroger sur les raisons qui font que personnes ne construit de logements en France.

      Quand aux églises transformées en mosquée, désolé de vous décevoir (j’ai l’habitude des procès d’intention, c’est la marque d’une certaine catégorie de citoyen) mais je n’ai rien signé du tout et je ne signerai rien.
      Mon avis c’est que si les musulmans veulent des mosquée, ils n’ont qu’à les financer et les construire comme le stipule la loi et que les Eglises « abandonnées » seraient bien plus utiles transformées en logements.

      « Vous même, dans certains cas, vous allez décréter qu’on ne peut pas faire tout et n’importe quoi dans certains domaines, qu’il faut respecter notre culture ou je ne sais quoi. Des écolos qui vous sabordent un projet immo, ils font pareils, ils ne veulent pas qu’on détruise la petite mare où crèche la grenouille voltaique rose, espèce rare et protégée. »

      Vous allez me faire croire que la France est recouverte de zone inondable et de marre à grenouille ? C’est évidemment totalement faux.

      Tout le monde (sauf vous visiblement) sait pourquoi la France manque de logement et cela tiens en quelques paramètres :
      -Les maires ne délivrent pas ou très peu de permis de construire pour des raisons purement électoralistes et clientélistes. Et ils ne sont pas incités à construire.
      -Peu ou pas d’offre de terrain, donc un foncier très cher.
      -Les rendements sont trop faibles compte tenus de l’augmentations des coûts de construction (prix du foncier, normes) donc les investisseurs traditionnels du marché immobilier (banques, assurances) investissent ailleurs.
      -L’asymétrie de droit en ceux du locataire et ceux du propriétaire ce qui fait augmenter le risque du proprio donc diminuer son rendement. Et ceux ci va encore s’aggraver avec l’encadrement des loyers.

      Au final, beaucoup de demandes, peu d’offre, des prix en hausse et une difficulté pour les personnes modestes (et même les autres) à se loger. Et tout ça parce que l’Etat met ses petits doigts boudiné partout et nomme Cécile Duflot ministre du logement.

      Vous voulez du « ‘ya qu’a » ?

      Il n’y a qu’à construire pour résoudre la crise du logement et pour construire il faut inciter les maires à vendre le foncier dont il dispose en masse (et il n’y a pas que zone inondables et des marres en France…) et inciter les investisseurs (personne moral et physique) à investir et baissant les charges/impôts/taxes qui pèsent sur le marché de l’immobilier.

      Il n’y a rien de compliqué, même politiquement.

      Vous voulez que les propriétaires louent plus facilement leur bien (voir même qu’ils le mettent tout simplement sur le marché) sans demander des cautions et 3 fois le loyers en salaire net ?

      La encore c’est facile, il suffit de leur garantir leurs droits ! Si le locataire ne paye pas, il sera expulsé (comme dans tous les pays qui respectent la propriété privée) et qu’il ne pourra pas habiter un appartement pendant 2 ans sans payer ni loyer, ni eau, ni électricité.

      Mettez vous à la place d’un propriétaire qui prend le risque de s’asseoir sur 2 ans de loyer (sans compter les très probables travaux qu’il faudra faire après et les charges) et dites moi si vous avez envie d’investir.

      C’est comme cela que ça passe dans la plupart des pays.

      Mais sinon, je vous en prie, faites vos proposition pour relancer le logements en France et on va en discuter…

      FYI :
      https://newskandal.wordpress.com/2014/02/24/sur-le-logement-aussi-letat-nous-ment/

      https://newskandal.wordpress.com/2013/11/13/loi-sru-ou-la-stupidite-crasse-de-duflot/

      https://newskandal.wordpress.com/2013/09/24/le-flop-annonce-de-la-loi-duflot/

  3. Pipo le clown dit :

    Oui oui, tout le monde est con sauf vous, on a bien compris le message.

    • Skandal dit :

      Non pas tout le monde.

      Mais vous par exemple, ou sont vos arguments ? Visiblement vous n’êtes pas d’accord expliquez nous pourquoi.

    • Skandal dit :

      Il faut néanmoins noter qu’au vu des résultats des gens qui dirigent et contrôlent les bases et les structures économique de notre pays, leur incompétence est claire, nette et limpide.

      Ces gens sont élus et/ou grassement payés pour redresser/réformer l’économie et les finances du pays.
      Ils n’y arrivent pas (à mon avis, ils n’essayent même pas mais bon, je vais leur laisser le bénéfice du doute) donc ils sont incompétents, leurs méthodes, leurs idées, leurs propositions sont mauvaises.

      Le fait que, malgré leurs échecs réguliers et systématiques, ils ne changent ni de méthode, ni de paradigme, ni de solution, démontrent également qu’en plus d’être incompétents, ils sont tous simplement fous.

      L’autre solution c’est qu’ils sont intelligents, compétents et sains d’esprit et donc c’est qu’ils se foutent de notre gueule ouvertement.

  4. tschok dit :

    Bonjour Skandal,

    Je me suis dit que j’allais lire un de vos billets, comme ça, et paf! je tombe sur un truc anti-énarque. A peine revenu de ma surprise, qui fut grande, me reviennent à l’esprit nos discussions, durant lesquelles il m’était apparu de façon claire que vous aviez une animosité personnelle à l’encontre de cette école, bien au delà de ce que n’importe qui éprouve naturellement. On sent bien que pour vous c’est une hargne, alors que pour les gens normaux, on se fout juste de leur gueule.

    Bon, notez bien que j’ai moi-même mes névroses. Moi, c’est les pinces à vélo. Je supporte pas les pinces à vélo. Je trouve ça moche et plouc. Je ne sais pas comment on a pu inventer les pinces à vélo. Avec le vélo, sans doute…

    Maintenant, je suis lucide. Je me dis que si ça existe, ben y a des gens à qui ça convient. C’est un peu comme les fixe-chaussettes.Tant qu’on a pas essayé, on peut pas savoir.

    Toujours est-il que, dans mon analyse cartésienne de la pince à vélo, je retiens un élément qui me semble notable: dans le fond, si on pouvait faire du vélo tout nu, on aurait pas besoin de pinces à vélo.

    C’est fondamental.

    Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce qu’implique cette extraordinaire découverte, dont on peut explorer les ramifications, par exemple sur le plan de l’égalité des sexes. Les femmes portant plus facilement des robes ou des jupes que les hommes, elles n’ont pas besoin de pinces à vélo.

    C’est un aspect de la libération de la femme que vous n’avons pas pensé et qui crée, à l’évidence, une discrimination que ne comble que très imparfaitement le corset.

    Tout cela pour vous dire que si vous avez des névroses en stock – et je pense que vous êtes sévèrement équipé – il y a de quoi faire.

    Perso, si j’avais pas la flemme de faire un blog, j’ouvrirais une rubrique bricolage, sur le bon outil par exemple. Comment dévisser un écrou américain grippé qui ressemble à du 13 mm mais qui en n’est pas? Hein? Ben c’est vachement important.

    Mais qu’est-ce-que je me suis fait chier avec ces putains d’écrous US en pouce, en chais pas quoi qui me pourrissent que je vais déclarer la guerre aux Etats-Unis d’Amérique et cocher la case « oui j’ai l’intention de tuer le président » sur leur foutu formulaire d’admission à la con que si j’étais de daesh je le crierais pas sur tous les toits bande de nazes.

    Tant qu’à avoir des névroses, autant que ça serve!

    Quoi merde!

    • Skandal dit :

      « En psychiatrie et en psychopathologie psychanalytique, le terme névrose désigne des troubles psychiques sans lésion organique démontrable. Le sujet est conscient de sa souffrance psychique et vit dans la réalité »

      Ne souffrant pas psychiquement (ou alors je n’en ai pas conscience), le mépris que j’ai envers les énarques ne peut pas être qualifié de névrose.

      « On sent bien que pour vous c’est une hargne, alors que pour les gens normaux, on se fout juste de leur gueule. »

      Les gens normaux…. Et bien laissez moi vous dire que vous et « les gens normaux » êtes totalement inconscients. A tel point que c’est encore un argument contre le suffrage universel.

      Quand une caste comme les énarques fait tant de mal à la France et aux Français, quand une ultra-minorité de gens totalement et parfaitement formatés, nous dirigent depuis 50 ans avec les pitoyables résultats que l’on connait, ceux qui ne font que « se foutre de leur gueule » sont aux mieux des inconscient irresponsables et au pire de profonds imbéciles.

      Oui, je persiste et je signe : ceux qui ne voit pas l’extraordinaire pouvoir de nuisance de l’ENA et la médiocrité des salopards que cette école fabriquent sont des imbéciles.

      Et si vous voulez que votre prochain commentaire soit publié, évitez de troller et discutons du fond du billet.

  5. tschok dit :

    Ben c’est pas ma faute, c’est une névrose, ça se commande pas, vous le savez bien.

    Sinon, moi je veux bien discuter, mais je vous ferais remarquer que d’emblée, vous me classez dans la catégorie « inconscients et imbéciles (profonds) ». Je dirais pas que c’est une super base pour commencer une discussion.

    Au moment où on a distribué le tact dans votre quartier, vous étiez absent, non?

    Et puis le fond du sujet c’est quoi au juste? C’est la haine que vous portez aux énarques. Qu’est-ce qu’il y a à discuter là-dedans? La haine, c’est un sentiment, vous l’éprouvez, il n’y a rien à y faire ni rien à en dire. Autant une idée se discute, autant un sentiment se constate et puis basta.

    C’est un peu comme si vous me disiez « je déteste le cassoulet »; J’en prendrais acte mais je n’aurais rien de particulier à en penser et je serais bien incapable de dire si vous avez tort ou raison, ou si cela a même un sens de se le demander.

    Alors bon, qu’est-ce que je peux vous dire d’autre, à part qu’il est manifeste que vous aimez haïr? C’est peut-être ça qui peut faire un bon sujet de discussion. Est-ce que haïr vous permet de vivre plus heureux, par exemple? Est-ce que la haine vous permet de progresser dans votre compréhension des choses, ou au contraire la considérez-vous vous-même comme un boulet que vous trainez sans rien y pouvoir?

    Quand on est porté sur l’extériorisation de sentiments radicaux, il n’est pas idiot de se demander quelle utilité on peut en retirer pour soi et – pourquoi pas? – pour les autres. Tenez, autre idée intéressante: vos haines, vous les vivez comme un plaisir solitaire ou bien comme un phénomène de groupe? Vous n’êtes certainement pas le seul à vouer à l’ENA et aux énarques une haine farouche. Avez-vous songé à faire un club? Avez-vous remarqué si le fait extérioriser vos haines sur un réseau social vous permettait de faire la connaissance de gens qui éprouvent la même chose que vous?

    Vous pourriez penser que je me moque de vous, mais nous sommes dans une société qui valorise l’amour. Et pourquoi pas la haine, après tout? Le vrai rebelle, c’est celui qui prend le contre-pied du conformisme. L’audace intellectuelle ne consiste-t-elle pas à proclamer « vive la haine! » dans un geste nietzschéen?

    • Skandal dit :

      « Sinon, moi je veux bien discuter, mais je vous ferais remarquer que d’emblée, vous me classez dans la catégorie « inconscients et imbéciles (profonds) ». Je dirais pas que c’est une super base pour commencer une discussion. »

      Il faut l’être pour se contenter de se moquer de eux qui vous volent, que vous payez grassement et qui contrôle en plus l’Etat et ses filiales (Education Nationale, Sécu, Retraite, Economie etc…).

      « Au moment où on a distribué le tact dans votre quartier, vous étiez absent, non? »

      Le principe du blog, c’est justement de faire sans tact. Si cela ne vous plait pas, vous pouvez toujours aller troller ailleurs.

      « Et puis le fond du sujet c’est quoi au juste? C’est la haine que vous portez aux énarques.  »

      Qui a parlé de Haine ? Ce n’est pas de la haine, c’est du mépris.

  6. GV dit :

    Je suis dans l’ensemble d’accord sur cet article et les autres aussi. Malheureument quelles sont nos solutions et qui aura le courage politique ? Car aucun politique ne propose ce genre de réforme… ni ump ni ps et encore moins les foufous extremistes

    • Skandal dit :

      La solution la plus simple c’est de ne pas voter ou de voter blanc. C’est le vote qui donne une « légitimité » à ces gens.

      Même si Hollande a été élu avec moins de 50% des voix (mais plus de 50% des votes exprimés…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s