« Dans le fonds, il n’y a que deux façons de se procurer les biens dont on a envie. Soit on travaille pour les acquérir, soit on les vole » Bastiat

« le socialisme ne dure que tant que les socialistes trouvent de l’argent à voler chez ceux qui ne le sont pas »
Mrs Thatcher

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour « Dans le fonds, il n’y a que deux façons de se procurer les biens dont on a envie. Soit on travaille pour les acquérir, soit on les vole » Bastiat

  1. tschok dit :

    Ben dites donc Skandal, heureusement que vous n’êtes ni de droite ni de gauche, parce que là, quelqu’un de pas averti aurait pu vous prendre pour un type de droite.

    Ce serait bête.

    • Skandal dit :

      Quelqu’un de pas averti ou quelqu’un d’inculte (un con en somme…)…

    • Skandal dit :

      Je le redis puisque vous semblez ne pas l’avoir compris, le libéralisme n’est ni de gauche, ni de droite.

      Surtout qu’en France la gauche et la droite sont toutes les deux socialiste, toutes les deux étatistes et toutes les deux corporatistes et toutes les deux anti-libérales.

      Donc oui, je ne suis, factuellement, ni de gauche, ni de droite.

  2. tschok dit :

    De vous: ce qui rend votre blog intéressant, sur un plan politique, c’est que vous expérimentez un libéralisme populiste plutôt d’extrême droite, sans être un libertarien (et encore moins un libertaire) et en vous dégageant du côté réac des populistes ou des identitaires.

    Donc, vous mixez des ingrédients somme toute classiques, mais selon de nouvelles combinaisons.

    Comme je suis à l’affût de ces mix qui font l’air du temps, je regarde.

    • Skandal dit :

      D’extrême droite ??

      Sachant qu’en France l’extrême droite est économiquement socialiste et étatiste et socialement bien conservatrice, je ne vois pas quel rapport je pourrais avoir avec elle…

      Vous savez, il ne suffit aps d’être anti-communiste ou anti-socialiste pour être d’extrême droite.

      • tschok dit :

        L’autoritarisme.

        Rien dans votre pensée, ni politique, ni économique ni sociale, ne participe de la recherche du consensus ou de la prise en en compte des intérêts de l’autre ou du collectif ou d’un point de vue qui serait différent du vôtre.

        Quand vous dites « tel problème a telle solution », c’est non négociable, alors que la plupart du temps vos « solutions » sont radicales (donc ne peuvent soulever que de vives oppositions).

        Je vous rappelle que dans nos aimables conversations, votre dernière solution en date c’était, par exemple, de supprimer le budget de la culture pour construire plus de prisons.

        C’est assez… radicale comme « solution ». Normalement, un libéral est plutôt dans la recherche du compromis raisonnable, pas dans la recherche de la rupture de civilisation imposée dans l’intransigeance du rapport de force.

        Ce discours musclé, intransigeant, radical dans ses attendus, recherchant la rupture, revanchard à l’égard d’un Etat honni, me fait penser à l’extrême droite, pas la branche maurrassienne, mais l’autre, la branche poujadiste.

        Plus généralement il m’évoque aussi une construction du monde qui est très « struggle for life » ou « marche ou crève » : dans cette philosophie, on n’est pas un ami du genre humain, on casse la gueule aux autres et on s’impose, dans son propre intérêt.

        Cela peut expliquer votre matérialisme: vous parlez tout le temps de votre pognon comme si c’était le centre de votre vie citoyenne et la mesure de toute chose.

        Et ça, ce sont des marqueurs d’extrême droite type poujade: le petit commerçant qui bosse, qui mesure la valeur de son pognon à son travail et à sa prise de risque sur son patrimoine perso, et qui considère les taxes et les cotisations sociales comme du vol.

        Oui à l’impôt, mais seulement pour financer la police et l’armée, quoi. Pas plus.

        • Skandal dit :

          Et donc l’autoritarisme serait spécifique à l’extrême droite…

          Il va falloir retourner à l’école…

          « votre dernière solution en date c’était, par exemple, de supprimer le budget de la culture pour construire plus de prisons. »

          Je n’ai jamais dit qu’il fallait supprimer le ministère de la culture pour construire des prisons. Allez relire les commentaires avant de dire n’importe quoi.

          « Normalement, un libéral est plutôt dans la recherche du compromis raisonnable »

          Donc vous ne savez ce qu’est le libéralisme. Comme beaucoup vous ne vous rendez pas compte de l’Etat de notre pays. Vous êtes comme un grecque en 2008.

          Cela fait 50 ans que l’on fait des « compromis raisonnables ». Ce n’est rien d’autre qu’un autre terme pour « on baisse son froc devant les syndicats, les corporations et tout ceux qui vivent des rentes étatique et de l’argent du contribuables ».

          « Cela peut expliquer votre matérialisme: vous parlez tout le temps de votre pognon comme si c’était le centre de votre vie citoyenne et la mesure de toute chose. »

          Excusez moi, je n’en gagne pas assez pour ne pas me préoccuper de comment il est dépensé.

          « Oui à l’impôt, mais seulement pour financer la police et l’armée, quoi. Pas plus. »

          En gros oui puisque pour la retraire, la sécu et l’éducation le privé fait mieux et moins cher que l’état.

  3. Fred Camino dit :

    Citer Thatcher, tss tss, et pourquoi pas Ayn Rand pendant qu’on y est.

    • Skandal dit :

      Je sais bien que les socialo-keynésiens n’aiment pas Thatcher, sauf qu’elle, a sauvé son pays de la faillite pendant que socialo-keynésiens Grecques (ou Français d’ailleurs) précipitent leur pays vers la ruine.

      Elle a réussi la ou les socialistes n’ont jamais produit que ruine et misère. Prenons l’exemple de l’Argentine par exemple.

      Elle fut loin d’être parfaite, mais ses résultats sont sans commune mesure avec ceux des socialo-keynésiens européens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s