Morning Meeting : Mardi 2 Juin 2015

La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal doit annoncer ce mardi lors de la présentation de son «plan d’action pour lutter contre la pollution de l’air» la mise en place à partir de janvier de certificats «pour favoriser les véhicules moins polluants», afin de lutter contre la pollution en ville, selon le ministère de l’Ecologie.

Elaboré avec le ministère de l’Intérieur, le dispositif des «certificats qualité de l’air», annoncé en février dans la «feuille de route écologique» du gouvernement pour 2015, «vise à donner la possibilité aux utilisateurs des véhicules les moins polluants de bénéficier d’avantages de circulation», indique le ministère. (source)

Ha !! Le retour des vieilles recettes qui ne marchent pas !

———————————————————————————————————-

L’affaire des frais de taxis de la présidente de l’Institut national de l’audiovisuel INA lui a valu d’être limogée. Mais Agnès Saal, qui a été réintégrée au ministère de la Culture, n’en a sans doute pas fini avec les ennuis. Dans une interview au Parisien-Aujourd’hui en France, sa patronne, Fleur Pellerin annonce qu’elle a décidé de transmettre le dossier à la justice.

« J’ai saisi ce matin (lundi matin) le procureur de la République de Paris, sur la base de l’article 40 du code de procédure pénale, en vertu duquel tout agent public ayant eu connaissance d’un délit doit le signaler à la justice. Notre lettre de transmission comporte des éléments sur les frais de déplacement », explique-t-elle au quotidien.

Une plainte déposée vendredi par l’association Anticor vise également l’ex-présidente de l’INA aux 40.000 euros de taxis, ainsi que son précédesseur, Mathieu Gallet.

La ministre de la Culture précise qu’une enquête administrative est également en cours et que ses conclusions devraient être connues « d’ici à quelques jours ». Agnès Saal encourt des sanctions allant « du blame (…) à la radiation de la fonction publique ». (source)

Il était temps !! Elle est longue à la détente la Pellerin. J’ai comme l’impression que la pression médiatique à fait son effet.

———————————————————————————————————-

Chaque mois depuis mai 2012, les ministres socialistes du Travail, Michel Sapin puis François Rebsamen, doivent commenter les chiffres de Pôle emploi, qui n’ont jamais été bons deux mois de suite. Entre ruse sémantique et statistique, retour sur trois ans d’un exercice d’équilibristes.

Les chiffres du chômage tombent tous les mois. Et tous les mois, le gouvernement se doit de les commenter. La tâche est d’autant plus difficile que depuis l’élection de François Hollande, le nombre de demandeurs d’emplois en France a augmenté presque tous les mois. En tout cas, jamais les chiffres n’ont été bons deux mois de suite. Passage en revue de la sémantique et des ruses statistiques que les ministres successifs du Travail sous la présidence Hollande, Michel Sapin puisFrançois Rebsamen, ont utilisé pour tenter de relativiser des mauvais chiffres. (source)

Ces chiffres n’ont rien d’étonnants puisque que le gouvernement n’a rien fait pour changer cela.
Le plus affligeant reste Sapin, le ministre en bois, dont les prévisions sont systématiquement fausses. Rien d’anormal pour un type qui n’a jamais mis un pied dans une entreprise.

———————————————————————————————————-

Si jamais vous avez des nouvelles des propositions économiques, politiques et sociales de Sarkozy, n’hésitez pas !

Parce que pour l’instant c’est le vide sidéral…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s