De temps en temps, la grâce touche le degôche

Quand on critique les positions/convictions/idéologie/raisonnements/mensonges (rayez les mentions inutiles) de certains, il faut aussi savoir reconnaître que de temps en temps ils peuvent avoir raison.

C’est le cas du bdg dans son billet intitulé « Le vide Montebourg » (que je vais exceptionnellement lier pour tromper les robots du Monde)

Je suis ravi (et un peu surpris, je dois l’admettre) de voir qu’un degôche comme le bdg peut parfois faire preuve d’une lucidité dont malheureusement trop d’électeurs et de partisans socialistes sont dépourvus.

Je rappelle que Montebourg c’est quand même l’ex-ministre de l’économie qui après s’être fait lourder du gouvernement va prendre des cours d’économie en expliquant qu’il n’a jamais compris à l’économie…

P.S dans son billet intitulé « Pause de blogage » le bdg est de nouveau touché par la grâce.

je cite : « la gauche, la vraie, n’a rien compris au libéralisme. Elle le confond avec le capitalisme financier. »

C’est presque vrai… Ce n’est pas avec le capitalisme financier qu’elle confond le libéralisme mais avec le capitalisme de connivence.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s