NVB ou le mépris de caste pour ceux qui pensent autrement

Dans un entretien à GQ, la ministre de l’Éducation nationale dresse les portraits robots des électeurs de gauche et de droite. «Respect» contre «indifférence», dit-elle.

C’est une sortie qui ne devrait pas redorer son image à droite. La ministre de l’Éducation nationale, cible des critiques de l’opposition pour sa très controversée réforme du collège, s’est livrée dans un entretien au magazine GQ à paraître en juin. Et, outre la politique et ceux qui la font, c’est sur les électeurs que Najat Vallaud-Belkacem s’est exprimée, dans un extrait que publie un journaliste sur Twitter.

Invitée à dresser les portraits robots des citoyens selon leurs penchants politiques, la locataire de la rue de Grenelle n’hésite pas à théoriser et opposer le «respect» des électeurs de gauche au conservatisme de ceux de droite. «Il y a toujours des exceptions qui confirment la règle», concède-t-elle toutefois.

À quoi reconnaît-elle un électeur de gauche? «Au fait qu’il parle exactement de la même façon à un chef d’entreprise du CAC 40 et à un chauffeur de taxi. Avec le même respect, en étant tout autant intéressé par ce que l’autre a à lui dire», détaille d’abord l’ancienne porte-parole de François Hollande

«L’ordre des choses»

Avant de poursuivre et décrire «quelqu’un qui vote à droite»: «De manière générale, je dirais (le reconnaître) à une forme d’indifférence ou d’acceptation voire de légitimation des inégalités. Dès qu’on essaie de changer quelque chose pour faire réussir d’avantage d’élèves, tous ces gens qui vous accusent de ‘chercher à niveler par le bas’, ça m’horripile. Et force est de constater que ce type de commentaire vient souvent de la droite».

La ministre étend son propos à «tous ceux qui plus généralement se fichent comme d’une guigne que seuls 20% des élèves réussissent parfaitement pendant que tous les autres sont à la traîne parce que ‘c’est dans l’ordre des choses’». Une allusion claire à la réforme du collège, fortement contestée par l’opposition, qui accuse la ministre de mépris à son égard. Et pourrait désormais voir son argumentaire renforcé. (source)

Heureusement que je ne suis pas de droite…

Certains vont encore probablement dire qu’ils auraient été étonnés que je porte NVB dans mon cœur mais tant pis.

Les propos de NVB sont absolument inacceptables dans la bouche d’une ministre, encore plus quand cette ministre à la prétention d’instruire d’éduquer nos enfants.

Remplacer « qui vote à gauche » par « blancs » et « qui vote à droite » par « noir » et vous aurez des propos d’un racisme absolu.

Najat Vallaud Belkacem est une parfaite représentante de la bêtise humaine qui caractérise la politique Française.

Non seulement ses propos sont d’une stupidité sans nom mais ils suintent le mépris qu’elle porte aux Français qui ne se jettent pas à ses pieds d’admiration.

Mais comment une ministre de la république française peut elle dire cela ? Mais quelle arrogance…

Qu’a t’elle fait dans sa vie pour oser se permettre un tel jugement de valeur qui ne repose que sur des préjugés et une stigmatisation des gens qui ne sont pas d’accord avec elle ?

L’incohérence intellectuelle dont elle fait preuve (n’est elle pas la première à critiquer les préjugés et la stigmatisation ?) démontre que cette femme dispose d’une intelligence limitée.

Cet interview à néanmoins le mérite de mettre les choses au claire et de rendre cohérent les paroles et les actes de NBV. Son objectif ce n’est pas d’instruire les enfants, son objectif c’est d’en faire des électeurs de gauche.

Comment peut on être ministre et affiché son mépris de la sorte ? C’est proprement hallucinant et ne fais que renforcer le mépris et la piètre opinion que j’avais d’elle…

P.S : Contrairement à elle, je ne suis pas ministre de la République Française et je n’affiche pas mon mépris d’au moins la moitié des français (voir même plus compte tenu des récentes élections) dans la presse nationale…

J’ai une furieuse envie de guillotine, là, tout de suite…

Les seuls politiciens qui ont prononcé de pareil monceaux de conneries étaient de droite. J’en déduis que NVB ne doit pas être de gauche… Ou alors que les politiciens de gauche sont aussi cons que les politiciens de droite…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour NVB ou le mépris de caste pour ceux qui pensent autrement

  1. Ping : Morning Meeting : Jeudi 21 Mai 2015 | No One Is Innocent…

  2. Patapon dit :

    Cette idiote est d’une bétise crasse, elle est parfaitement à sa place à la tête de l’educ naze.

  3. tschok dit :

    N’en jetez plus, la cour est pleine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s