Tout est normal…

La CGPME s’élève mardi contre plusieurs dispositions d’un texte adopté en mars par le Parlement pour favoriser l’accès aux mandats locaux, en particulier en accordant le statut de salarié protégé aux élus locaux.

L’organisation patronale s’étonne aussi dans un communiqué que le «droit à la réintégration» dans les entreprises des élus de communes de plus de 10.000 habitants puisse désormais s’exercer jusqu’à l’expiration de deux mandats consécutifs, contre un mandat auparavant. «Un salarié ayant suspendu son contrat de travail pour exercer son mandat pourra donc, pendant une période de 12 ans, réintégrer son entreprise… ce qui risque d’être ingérable», affirme la CGPME.

«Pire encore, ces mêmes élus, s’ils n’ont pas cessé d’exercer leur activité professionnelle, seront désormais considérés comme des salariés protégés… au même titre que des syndicalistes, et ce alors même que leur mandat n’a rien à voir avec leur entreprise», note l’organisation patronale. (source)

Dans quel type de démocratie les élus se votent des lois à leur seul profit et accablent dans le même temps les citoyens d’impôts et de lois ubuesques ?

Dans les dictatures ?

C’est bien ce que je pensais…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Tout est normal…

  1. Arnaud D dit :

    Tout ça c’est que de la mauvaise foi. Vous ne tenez pas compte des énormes sacrifices consentis par les élus qui font don de leur personne à la collectivité. Il est donc normal qu’en retour ils puissent bénéficier d’un petit filet de protection. C’est la moindre des choses, non ? 😀

    • Skandal dit :

      🙂 C’est le même arguments qu’utilisent les syndicats pour justifier les privilèges des fonctionnaires par exemple… D’après eux, les fonctionnaires se « sacrifient » pour le bien commun et donc il est normal qu’ils soient privilégiés pour cela…

  2. Étrange logique : si on reçoit un privilège en échange d’une action, c’est qu’on ne se sacrifie pas.
    Plus sérieusement, tout ceci est un atavisme bien français qui remonte à l’Ancien Régime, dans lequel les nobles ne payaient pas l’impôt car ils étaient censés fournir les cadres de l’armée et de ce fait payer « l’impôt du sang. »

    Dans les faits, c’est une caste qui verrouille un peu plus sa position. La seule consolation qu’on peut en tirer, c’est que ces gens doivent se sentir aux abois pour agir de cette façon.

    • Skandal dit :

      La république a remplacé la noblesse de l’ancien régime par une noblesse républicaine. C’est exactement le même principe sauf que la noblesse républicaine ne defend même pas son pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s