Morning Meeting : Mardi 31 Mars 2015

Le temps joue contre le gouvernement grec, quel que soit le scénario.

Le premier ministre grec est dans une situation perdante quelle que soit l’issue des négociations avec l’UE. Soit il propose des réformes et s’éloigne de son programme électoral, ce qui aurait tendance à crisper ses appuis politiques, soit il va jusqu’au bout mais ne pourra pas payer les retraites et les salaires des fonctionnaires à la fin du mois, ce qui le rendra très impopulaire dans l’opinion.
Si la Grèce n’honore pas ses prochaines échéances d’avril (emprunt FMI + obligations souveraines pour environ 3MDs€), elle peut néanmoins négocier un délai de grâce. Mais cela risque d’accélérer la fuite des capitaux et déstabiliser politiquement le gouvernement vis-à-vis de sa coalition. Ce qui pourrait forcer la BCE à imposer un contrôle des changes et obliger le gouvernement, s’il perd sa majorité, à organiser de nouvelles élections. Bref, il est urgent que le gouvernement grec trouve une solution, car plus le temps passe, plus les options s’éliminent d’elles même.

———————————————————————————————————-

Que voyez-vous dans cette image? Si la catastrophe de GermanWings n’était pas encore dans tous les esprits, ce logo serait sans doute passé inaperçu. Mais lundi, en lançant son compte Twitter de fact-checking, le service de communication de l’Elysée n’a pas vraiment reçu l’accueil escompté.

Pourquoi un nouveau compte, alors qu’il y a déjà @Elysee? «L’idée, imaginée par le patron de la cellule Web de l’Élysée, Frédéric Giudicelli, nous servira à dialoguer avec des citoyens ou des journalistes pour corriger des informations erronées ou imparfaites», explique le conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, à LCP.fr. (source)

Que dire… On paye pour ça… On paye ce type, Gaspard Gantzer pour faire ça…

J’ai des envies de guillotine….

———————————————————————————————————-

La ministre de l’Education nationale a annoncé sa décision sur France Bleu Isère. Le directeur est visé par neuf plaintes pour viol et quatorze autres témoignages sont en cours d’examen par les enquêteurs.

Une décision qui paraîtra bien trop tardive pour les victimes et leurs familles. Ce mardi matin, la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé sur l’antenne de France Bleu Isère que la procédure de révocation à l’encontre du directeur de l’école primaire de Villefontaine était engagée. L’enseignant, suspendu depuis le mardi 24 mars 2015, sera donc révoqué dans les toutes prochaines heures. (source)

Il était temps… L’EN doit vivementy se remettre en cause. Déjà qu’elle fabrique des générations entières de crétins mais voila qu’en plus elle « autorise » les pédophiles à enseigner.

———————————————————————————————————-

Mardi 3 mars, c’était sortie au forum des métiers pour les jeunes du collège Jean Vigo d’Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis. L’établissement est situé au coeur du quartier populaire d’Orgemont, où s’élèvent de grandes tours construites à la va-vite dans les années 60. Comme tous les adolecents de leur âge, l’heure est venue pour les élèves de 3ème de Jean Vigo de s’interroger sur leur orientation. Reste que le forum des métiers en question se tenait au sein de l’espace Lumière au sein du centre-ville d’Epinay-sur-Seine. Et qu’à la différence de tous les élèves de leur âge, certains jeunes habitants de cette ville de Seine-Saint-Denis risquent tout simplement leur intégrité physique s’ils se promènent dans le centre-ville. Surtout s’ils viennent d’Orgemont, où est situé le collège Jean Vigo, et vice-versa s‘ils font partie de la bande du centre et qu’ils se promènent à Orgemont. Sur le chemin du retour du forum des métier, un adolescent a ainsi été roué de coups, en présence même des accompagnateurs et professeurs. Des jeunes se sont rués sur lui et l’ont tabassé.

Le garçon n’a pas porté plainte depuis. En cause, l’éternelle rivalité entre les deux bandes. Depuis aussi longtemps que les habitants de la ville s’en souviennent, les groupes sont en rivalité. Aux périodes d’accalmie succèdent inévitablement des pics de haute tension. «Déjà quand j’étais enfant, c’était compliqué entre les deux», raconte Yannick Trigance, conseiller municipal socialiste (opposition) à Epinay sur-Seine. L’omerta règne pourtant autour de ce conflit ancestral et larvé. «C’est toujours comme ça, confie une source policière au Figaro. Même quand nous parvenons à remonter le fil des évènements, que nous allons voir les victimes, elles refusent de porter plainte. D’autant plus que les agresseurs emploient des méthodes parfois humiliantes. Ils en chopent un et lui volent tous ses habits, par exemple. Le jeune n’aura pas envie que la nouvelle tourne qu’il a dû rentrer nu comme un ver chez lui», poursuit la même source. (source)

C’est bien la France Orange Mécanique… Marine Le Pen dit merci au gouvernement qui est incapable d’assurer la sécurité des citoyens/contribuables.

———————————————————————————————————-

Le sempiternel conflit entre distributeurs et industriels de l’agroalimentaire atteint des sommets. Il s’est renforcé ces dernières années avec la guerre des prix que se livrent Leclerc, Carrefour, Casino et Auchan.

Rendue plus facile avec la LME (loi de modernisation de l’économie) de 2008, cette bataille s’est intensifiée avec la crise. Avec le ralentissement de la croissance des ventes en grandes surfaces, gagner des parts de marchés est la seule façon de doper les ventes, et les enseignes doivent baisser les prix.

Un mois après la fin officielle de ces négociations sous haute tension, Richard Girardot, le PDG de Nestlé France, premier fournisseur de la distribution, brise pour la première fois l’omerta. Jusqu’ici, aucun industriel n’osait sortir du bois par crainte que ses produits soient déréférencés, une mesure de rétorsion classique des distributeurs; seuls les patrons des organisations professionnelles (Ania et Ilec) s’exprimaient publiquement.

Vétéran de Nestlé, dont il a dirigé les filiales Perrier et Nespresso, Richard Girardot préside depuis début 2013 la filiale française, la troisième en chiffre d’affaires après les États-Unis et la Chine, du leader mondial de l’agroalimentaire. Dans un entretien au Figaro, ce Français décrit l’impact de cette guerre des prix sur les résultats de Nestlé France, qui risque du coup d’avoir à supprimer des postes, et appelle l’Autorité de la concurrence et la DGCCRF à se saisir du sujet. Enfin, le PDG explique pourquoi Nestlé a ouvert neuf usines en Europe depuis 2000, et aucune en France… (source)

Pour certains, la baisse des prix par la concurrence est l’alpha et l’oméga de l’économie. Pas pour moi. Je préfère un service/produit de qualité à un service/produit de quantité. J’ai quitté Free mobile pour cela. c’est bien de payer 20 euros mais je préfère en payer 25 à pouvoir téléphoner.

Le prix ne peut pas être, ne doit pas être le seul paramètre concurrentiel. Henry Ford l’avait compris, il payait cher ses employés pour que ceux si soient aussi des clients.

Dans l’internet, la guerre des prix fait que nous sommes le pays européen « développé » le plus en retard sur la fibre optique.

———————————————————————————————————-

Les emprunteurs ne s’en apercevront pas. Mais la titrisation, mise au banc des accusés après la crise des subprime, est de retour. Elle devrait inciter les banques à prêter davantage. Le Crédit agricole prépare une opération.

La titrisation fait peur depuis les subprime, mais les banques françaises y reviennent peu à peu, à l’image du Crédit agricole, qui va y recourir pour les crédits immobiliers. En elle-même, cette technique financière n’a en effet rien de diabolique. La banque se contente de mettre sur le marché, sous forme de titres, les créances qu’elle détient sur les emprunteurs.

Des fonds, d’autres banques ou des investisseurs institutionnels (français ou internationaux) par exemple vont acheter sur le marché ces titres pour profiter de la rémunération qu’ils offrent (soit peu ou prou les taux intérêts des crédits immobiliers). Mais ils en supportent aussi les risques et peuvent même tout perdre si les emprunteurs ne remboursent pas. (source)

Sans tomber dans les excès du subprime américain (des prêts à des personnes insolvables adossé au prix du logement acheté avec le prêt) la titrisation pourrait être un moyen de booster les rendements des fonds français, pénalisé par le QE, voir même des fonds de retraites (Agirs, Arrco) qui, sans cela, sont voués à la faillite.

———————————————————————————————————-

« La hausse cumulée des impots a créé un effet de ras le bol, qui a étouffé l’économie française. C’est pourquoi nous sommes en train de corrier cette erreur »
Manuel Valls (source)

Cela veut donc dire que les impôts vont baisser.

Non ?

———————————————————————————————————-

Le patron du Medef Pierre Gattaz a défendu ce matin la création d’un nouveau contrat de travail facilitant le licenciement en invitant le gouvernement à prendre des mesures « chocs » pour relancer la création d’emplois. « Il faut absolument que dans les semaines à venir, dans les mois à venir, des mesures chocs, des mesures courageuses, soient prises pour libérer l’emploi, c’est-à-dire donner plus de lisibilité, de visibilité notamment, à l’acte de licencier », a-t-il déclaré au micro de RTL.

Son organisation prône la création d’une nouvelle forme de CDI, en particulier pour les TPE et PME, qui puisse invoquer « des motifs réels et sérieux de licenciements, c’est-à-dire la baisse du chiffre d’affaires, la baisse de la trésorerie, la baisse du résultat d’exploitation », a expliqué M. Gattaz. Cela permettrait aux patrons « de pouvoir s’adapter, s’ajuster, s’il y a un revers de marché, une technologie nouvelle », a-t-il affirmé. (source)

Je hais le MEDEF et sa pratique incestueuse du capitalisme de connivence.

Pour créer de l’emploi, il faut commencer par diminuer les dépenses de l’Etat, puis diminuer les charges et impôts.

Seulement ensuite on pourra s’attaquer à l’ubuesque code du travail.

———————————————————————————————————-

Jean-Luc Mélenchon, cofondateur du Parti de Gauche, a appelé aujourd’hui à dire « stop à l’Allemagne » et à son « ordolibéralisme », à la veille d’un Conseil des ministres franco-allemand à Berlin. Dans une nouvelle charge contre Berlin, le député européen s’en prend à « l’intransigeance égoïste » de l’Allemagne et appelle la France à « proposer un autre chemin ».

« Le Conseil des ministres franco-allemand demain sera un moment oecuménique à la gloire de l’amitié franco-allemande », écrit le responsable de la gauche de la gauche dans un communiqué. « Pendant ce temps, l’Allemagne fait la pluie et le beau temps en Europe. Son intransigeance égoïste est lourde de danger », juge-t-il, accusant l’Allemagne d’être « à la manoeuvre pour asphyxier la Grèce », d' »imposer l’austérité qui étouffe l’activité » et de « plonger l’économie européenne dans la déflation ».

« L’ordolibéralisme allemand annexe l’Europe », dénonce encore l’ex-sénateur PS, en référence à ce courant de pensée né en Allemagne dans les années 30, qui place l’Etat dans un rôle d’ordonnateur, mais qui laisse au marché une place importante. « La France devrait proposer un autre chemin. Encore faut-il que ses dirigeants le proposent ! », ajoute Jean-Luc Mélenchon. (source)

Vu que ce que propose Mélenchon c’est plus ou moins ce qui a été appliqué en Argentine et au Venezuela et que cela a ruiné les deux pays les plus riches d’Amérique du Sud, j’émets de très gros doute sur l’intelligence du petit Staline de bac à sable, sur sa capacité à comprendre le monde et sur sa volonté de faire quelque chose pour les Français.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Morning Meeting : Mardi 31 Mars 2015

  1. Popeye dit :

    Il n’y a pas que la guerre des prix dans le monde de la grande distribution qui impacte les fabricants. Il y a aussi les concentrations, et notamment celle des achats.
    Là où deux équipes commerciales grands comptes étaient nécessaires, une virgule un ou deux devient suffisante.

    Quant aux rôles de méchants ou de gentils attribués à l’un ou l’autre des côtés de la barricade entre grande distri et industriels…
    C’est du grand n’importe quoi car il s’agit d’un redoutable poker menteur des deux côtés avec autant de franchise, de bonne foi et de respect de l’interlocuteur de part et d’autre que lors des négociations entre les plus enragés du Likoud et les moins paisibles du Hamas ou du Hezbollah.

  2. Je me suis intéressé à cette histoire de guerre des bandes à Épinay. Le plus fou, c’est que cela dure depuis plusieurs années. Autrement dit, les collégiens et lycéens impliqués le sont d’une génération sur l’autre : ce ne sont pas les mêmes personnes, mais le problème persiste. Il y a là un cas effrayant de transmission d’une mentalité tribale. Et plus effrayant encore est l’impuissance totale du monde des adultes, qu’ils soient parents ou responsables politiques et policiers.
    Il y a un problème structurel dans les mentalités que nos institutions ne peuvent pas résoudre car elles ne sont plus adaptées. Comment ne pas se dire que tout est perdu quand il est impossible de résoudre un problème posé par des bandes de gamins ?

    • Skandal dit :

      « Et plus effrayant encore est l’impuissance totale du monde des adultes, qu’ils soient parents ou responsables politiques et policiers. »

      Cette impuissance est « voulue ». Quand les policiers préfèrent ne rien faire que de risquer une « bavure », quand la justice relâche des sauvages et des barbares et quand des parents irresponsables attendent tout de l’Etat, cette impuissance est de leur fait, de leur responsabilité mais surtout de la responsabilité des nos instituions et de nos lois.

      « Il y a un problème structurel dans les mentalités que nos institutions ne peuvent pas résoudre car elles ne sont plus adaptées. »

      Ce sont les institutions, les lois et l’Etat qui ont changé les mentalités. Les Français sont devenus des irresponsables assistés qui attendent tout de l’Etat.

      A coté de cela, on voit de plus en plus de « milice citoyenne » se créer pour faire ce que la police et la justice ne font plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s