Ne changeons rien pour que surtout, rien de change…

Le degôche s’en prend désormais à Michel Onfray parce que ce dernier aurait l’outrecuidance de rétablir quelques vérité et l’arrogance de ne pas sombrer dans l’idéologie conceptuelle, et précepte de gauche, consistant à ne surtout pas parler des sujets qui fâchent.

Onfray a le malheur et la folie de ne pas suivre parfaitement la route tracée par la doxa socialiste, il a surtout le toupet de réfléchir de son coté, en dehors du cadre, et, comble de la trahison pour un degôche, de s’intéresser aussi à ce que peuvent dire ou écrire des personnes qui ne sont pas de son obédience politique.

Et ça, le degôche ne le supporte pas…

Combien de fois faudra t’il vous répéter, chers lecteurs, si un ennemi/opposant du degôche dit qu’il fait beau et qu’effectivement il fait beau, vous devez affirmer que non, visiblement il pleut. Sinon c’est que vous êtes un fasciste/raciste/xénophobe/antisémite/islamophobe/réactionnaire etc… (rayez la ou les mentions inutiles…).

H16 le dit très bien :

[…]Sauf qu’en fait, si le pays se fracasse quelque part, ce ne sera pas possiblement à cause du Front National qui n’a pour le moment pas encore eu le loisir de mettre ses petits doigts boudinés dans le système gouvernemental français. Tout indique plutôt que le Front National apparaît comme une solution de repli pour l’électeur moyen, après qu’il eut constaté l’échec lamentable des politiques niaiseuses et sans courage de Sarkozy, et le bide consternant mais prévisible des bricolages économiques honteux de Hollande. Autrement dit, si le pays semble se diriger vers Le Pen, c’est bel et bien parce que ni Hollande, ni Sarkozy n’ont fait ce pour quoi ils ont été élus (et ce, aussi bêtes furent leurs promesses).[…]

le début et la suite sont à lire ici. 

La solution pour combattre le FN est pourtant très simple, il suffit de redonner du travail et du pouvoir d’achat aux contribuables/citoyens et donc de faire l’inverse de ce qui est fait depuis 40 ans, c’est à dire sortir du socialisme étatique et du règne sans partage de l’oligarchie fonctionnariale.

Le degôche doit être vraiment embêter que le FN propose une politique économique socialiste et étatique qu’il (le degôche) ne renie pas et que son nationalisme (au FN) parle aux classes populaires et ouvrières que les socialistes, les communistes et le FG ont abandonné au profit des écolos-bobos, des français de nationalité récente et des immigrés.

On va bien se marrer pendant les prochaines élections mais j’ai peur, encore une fois, de devoir voter blanc…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ne changeons rien pour que surtout, rien de change…

  1. tschok dit :

    Voter blanc, c’est raciste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s