Kipling contre les pédagogues

Brèves 3.0

En matière d’éducation, comme ailleurs du reste, on nous vend avec force propagande culpabilisatrice, que lever la main sur son enfant cémal, que donner des ordres à son gamin cémal, voir même que le consoler (si, si je l’ai lul) cémal. Le principe étant, comme toujours, de prôner des relations « horizontales » d’égalité et de bisous mais attention à ne pas manipuler l’enfant avec trop de bisous hein en remplacement des relations « verticales » de hiérarchie et d’autorité.

C’est absurde et abject.

C’est absurde parce qu’on ne sait absolument pas ce que donne ce genre d’expérimentation. C’est absurde parce que les méthodes d’éducation traditionnelles n’ont jamais empêché les gens à forte personnalité de s’exprimer, de marquer leur désaccord ou de faire de grandes choses. Elles marchent et l’ont prouvé pendant des siècles. Si ce n’est pas cassé, il ne faut pas le réparer toussa. C’est absurde, parce que croire qu’un enfant peut…

View original post 257 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s