Cette démocratie qui n’en est pas une

Tout d’abord je voudrais souligner l’incohérence intellectuelle voir même la malhonnêteté des gens qui ont la prétention de nous gouverner.

Regardez donc qui était contre le 49.3 en 2008 et qui était contre en 2007…  (merci à mes lecteurs pour les liens).

Je sais bien que tout cela fait partie du pathétique manège, de la minable pièce de théâtre de la politique Française mais cela en dit très long sur l’état de notre démocratie et sur la qualité de notre classe politique.

Comment voulez vous avoir la moindre confiance et le moindre respect pour ces gens là ?

Remarquez qu’à droite ils n’ont rien à leur envier. Nous avons quand même des gens censés être plus « libéraux » que les socialistes (je dis censés parce que dans les fait, l’UMP est tout aussi socialo-étatiste que le PS, voir même peut être plus…) mais qui ne veulent pas voter une loi vaguement, très très vaguement, d’inspiration libérale sous prétexte « qu’elle ne va pas assez loin ».
Elle va plus loin que tous ce qu’a fait l’UMP sous la présidence de Sarkozy il fallait donc voter cette loi par cohérence idéologique.

Comment peut on encore avoir, ne serait ce que l’intention de voter pour ces gens ?

Bon, après avoir encore une fois démontré l’immondice morale et le cloaque intellectuelle qu’est la politique Française il faut nous intéresser aux Français.
Car finalement (et normalement) cette loi est faite pour eux.

Soyons un peu sérieux : il n’y a pas grand chose dans cette loi. Que ce soit le travail le dimanche ou le transport en car, il n’y a absolument rien susceptible de bousculer l’économie française.
Les syndicats, cette mafia d’oligarques, ces groupuscules de voleurs et de des menteurs joue admirablement leur sempiternelle et pathétique partition mais je vais les rassurer, il n’y a rien dans la loi Macron qui réduise leur pouvoir de nuisance.

Les salariés ne sont pas moins protégés, le code du travail reste toujours aussi épais et ubuesque, les fonctionnaires, comme d’habitude, n’ont rien à craindre puisque rien dans cet amas foutraque de lois ne touche à leurs privilèges.

C’est un tout petit pas, une minuscule avancée vers une économie un peu moins rigide.
Ce n’est pas grand chose, c’est même totalement anecdotique mais c’est tout de même mieux que rien et toujours plus que ce qu’a fait la droite pendant 5 ans.

Maintenant, les français sont ils pour cette loi ?

c’est finalement la seule question que nos représentants doivent se poser dans une démocratie digne de ce nom.

Il semblerait que oui. D’après les sondages les français sont pour un assouplissement des règles, que ce soit le travail du dimanche, les rentes de situation ou les professions réglementées.

Il est d’ailleurs assez instructif de voir que la gauche de la gauche et la droite sont favorables aux rentes… Quand je vous dis que l’UMP est aussi socialo-étatiste que les autres…

Si les Français sont majoritairement favorables à la loi Macron, elle devrait passer comme lettre à la poste mais ce n’est pas le cas.

Notre démocratie n’en est pas une. Nous vivons dans une oligarchie.

Heads have to roll !

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Cette démocratie qui n’en est pas une

  1. Groucho Marx dit :

    Ce qui est surtout déprimant, c’est que l’attitude de ces pitres de députés prouve bien une et une seule chose: ils ne bossent pas pour le peuple Français, ils ne bossent que pour eux.
    Alors qu’ils avaient une chance de montrer qu’ils voulaient améliorer le sort des Français, ils font de la minable politique politicienne.

    J’attends le jour où la révolte va se muer en révolution, Sire…

    • Skandal dit :

      J’ai peur que ça n’arrive jamais. De nos jours la révolution s’arrête à la porte du frigo. Trop de gens sont nourris par l’Etat, ils auraient trop a perdre.

  2. Pommier dit :

    Moi je retiens surtout que cette loi ouvre la porte à la suppression de jours fériés chrétiens pour les remplacer par des fêtes musulmanes…

    Un peu comme le marriage homo, cette idée était totalement indispensable pour l’économie et globalement le pays, et ne va pas du tout cliver encore plus la population française dans un « eux et nous »

    • tschok dit :

      Ben c’est à dire qu’il y a des Musulmans qui travaillent. Donc l’idée de mettre des jours fériés pour les Musulmans est pas complètement idiote, non plus.

      Maintenant on sait que ça peut froisser les susceptibilités chez les islamophobes et les Cathos intransigeants. Mais est-ce que ça clive tant que ça? On décale déjà les dates des examens quand elles tombent sur des fêtes juives.

      Il y a 365 jour dans l’année, je pense qu’on peut se démerder pour que les uns et les autres y trouvent leur compte, sans déclencher de guerre civile.

      • Skandal dit :

        Oui enfin je vous rappellerai que la France est un pays chrétien depuis 2000 ans alors que l’immigration musulmane a 50 ans…

        Qu’il y ait des jours fériés musulmans à Mayotte, pourquoi pas (au point ou on en est…) mais en métropole je ne vois pas vraiment ce qui pourrait justifier cela.

        Comme il n’y a rien qui justifie qu’on décale des examens pour une fête, qu’elle soit juive ou mexicaine.

        • tschok dit :

          Comptez plutôt 1.500 ans, car la France (à l’époque la Gaulle) ne s’est pas instantanément convertie au christianisme dès la naissance du Christ, son doux petit corps de nouveau né à peine sec. Raison pour laquelle vous ne trouverez pas d’église en centre ville antérieurement à une certaine date, même en fouillant le bon sous-sol français, terre de ,nos pères.

          En outre, je vous rappelle que Bethléem n’est pas dans la banlieue de Paris, mais se trouve en Palestine, que le Golgotha n’est pas dans le massif central, mais dans les environs de Jérusalem et que Saint Paul de Tarse n’a pas eu son illumination entre la porte d’Italie et Montargis, mais sur le chemin de Damas, en Syrie.

          Et ne cherchez pas dans le monde chrétien la plus ancienne cathédrale, elle est à Istambul. Cette chère Sainte Sophie, convertie en mosquée à la suite d’un regrettable concours de circonstances, met quelque siècles dans la vue au Panthéon de Rome, réputée l’une des plus anciennes églises de toute la chrétienté.

          N’imaginez pas non plus Jésus sous les traits d’un homme de type européen, mais voyez le comme un jeune homme glabre au cheveux frisés et au teint mat, un bon berger portant sur ses épaules une brebis à bout de force.

          Tout cela pour vous dire que le christianisme, comme l’islam, est un produit d’importation. Alors, on va pas s’engueuler pour savoir qui a fait pipi autour du lit avant l’autre, pour marquer son territoire.

          On a dépassé ce stade, non? Faut être un peu adulte et comprendre qu’on vit dans un monde où les hommes et les femmes bougent. Et leur religion avec.

        • Skandal dit :

          « Tout cela pour vous dire que le christianisme, comme l’islam, est un produit d’importation. Alors, on va pas s’engueuler pour savoir qui a fait pipi autour du lit avant l’autre, pour marquer son territoire. »

          Bah justement si. Tout le débat est là. Toute la culture Française repose sur son Histoire qui est largement judéo-chrétienne. Infiniment plus que musulmane. Les fêtes du calendrier n’ont plus rien de religieux depuis longtemps, elles sont culturelles. Noël, Pâque etc… ce n’est plus de la religion, c’est de la Culture, c’est de l’Histoire.

          Donc si moi je me pointe chez vous en disant que je vais refaire les peinture vous ne me direz pas que vous étiez la avant moi et que donc je peux aller ne faire voir ailleurs avec ma peinture ?

          Quand l’islam sera la première religion de France depuis 1500 ans (si vous préférez) on en reparlera…

          « On a dépassé ce stade, non? Faut être un peu adulte et comprendre qu’on vit dans un monde où les hommes et les femmes bougent. Et leur religion avec. »

          Et alors ? Je croyais qu’on était dans une république laïque ?

          Et donc on va faire aussi des jours férié pour les juifs ? pour les Sikhs ? pour les Bouddhistes ? Pour les protestants ? etc…

          Je propose un référendum sur la question… On verra bien…

  3. tschok dit :

    Bon sinon, Skandal, ce qui vient de se passer avec le 49-3 est le pur jeu de la démocratie: la majorité gouvernementale est ric et rac. Les frondeurs ont fait défaut, et la droite, sauf quelques députés, s’est cantonnée à une posture d’opposition qu’on ne peut pas lui reprocher dans le principe, puisqu’elle est dans l’opposition.

    Donc, soit le texte était recalé, faute de majorité, soit l’exécutif imposait la poursuite du processus d’examen du projet de loi par le parlement, en usant de l’article 49-3, ce qu’il a fait.

    Le projet est considéré comme adopté, sans vote, et il est transmis au sénat, où la discussion va se poursuivre. Le sénat, à majorité de droite, pourra le modifier, il faudra éventuellement réunir une commission mixte paritaire, etc.

    Le 49-3 n’est jamais qu’un dispositif qui empêche justement le blocage d’un texte par une minorité, c’est donc tout le contraire de ce que vous expliquez dans votre post.

    Je comprends bien votre anti-parlementarisme primaire, de même que votre détestation des journalistes, et même votre haine pour les énarques, mais ces sentiments négatifs ne doivent pas non plus vous conduire à voir exactement le contraire de ce qui se passe.

    Ce projet de loi soulève des oppositions de toute part. En conséquence de quoi il ne passe pas comme une lettre à la poste. Il est disputé. Fort logiquement, cela se traduit par du 49-3.

    Le contraire aurait été inquiétant.

    • Skandal dit :

      « Le 49-3 n’est jamais qu’un dispositif qui empêche justement le blocage d’un texte par une minorité, c’est donc tout le contraire de ce que vous expliquez dans votre post. »

      C’est donc que vous n’avez rien compris à mon billet.

      1) Je ne suis pas contre l’utilisation du 49.3 en soit, je constate l’incohérence l’intellectuelle de Valls et Hollande.

      2) Les députés sont sensés représenter le peuple, or le peuple est pour cette loi (à 60% selon les sondages) donc ceux qui ne votent pas cette loi, qu’ils soient à droite ou à gauche (mais c’est encore plus vrai pour ceux qui sont à droite) vont à l’encontre de la volonté du peuple. Notre démocratie n’en est donc pas une.

      3) En faisant passer cette loi par le 49.3, le gouvernement respecte plus la volonté du peuple que les députés.

      « […]votre anti-parlementarisme primaire[…] »

      Pourquoi primaire ? Il est parfaitement justifié. Ils ne respectent pas la volonté des gens qui les ont élus, ils touchent de l’argent provenant de la poche des contribuables sans aucune justification et sans fiscalité, ils coûtent très très cher et n’ont aucun compte à rendre, la plupart n’ont jamais mis les pieds dans une entreprise mais ont la prétention de dirigé l’économie etc… Je ne parle même pas des sénateurs…

      « […]votre détestation des journalistes[…] »

      Je n’ai pas parlé des journalistes, et je le les déteste pas, je trouve simplement que la plupart sont mauvais.

      « […]votre haine pour les énarques[…] »

      Oui, je persiste et signe. Ces gens contrôlent le pays depuis plus de 40 ans, le résultat démontre qu’ils sont nuisibles… Et c’est pas mieux quand ils sont dans le privé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s