Pourquoi la Grèce doit rembourser sa dette, pourquoi nous ne devons pas payer pour elle

La Grèce consulte avant de faire des propositions.

Le ministre des finances grec cherche à mettre un terme à « l’addiction » du pays à la dette. Après une rencontre en demi-teinte, vendredi, avec le président de l’Eurogroup, Yanis Varoufakis affirmant ne plus vouloir dialoguer « avec une commission branlante », le ministre des finances a rencontré son homologue français afin de trouver des solutions à l’allégement de la dette. Selon le Handelsblatt, les créanciers de la Grèce pourraient lui offrir un « nouveau contrat », le président de la CE serait, de son côté, prêt à mettre en place rapidement une alternative à la Troïka. Et toujours selon le journal allemand, en échange du respect des accords signés avec ses créanciers, la Grèce pourrait obtenir un élargissement des objectifs de politique économique.

Après Paris ce week-end, Y.Varoufakis sera à Londres aujourd’hui et se rendra à Rome demain. Avant peut être une tentative de conciliation avec les partenaires allemands. Le gouvernement grec se donne un mois avant de faire des propositions concrètes à ses partenaires.

Petit rappel de quelques faits :

Entre 1995 et 2006, le nombre de fonctionnaires en Grèce a augmenté de 70%, leurs salaires de 118% et les salaires des employés des entreprises publiques a augmenté de 157%.

Les agents du fisc grec étaient (sont ?) totalement corrompus, comme une bonne parti des fonctionnaires. La fraude fiscale est, en Grèce, plus qu’un sport, c’est un art de vivre.

Il y a cette ile grecque qui est habitée par 700 aveugles dont un chauffeur de taxi et un chasseur d’oiseau ou celle qui compte le plus haut teux de malades mental du monde. (source)

Tout cela est le résultat d’une collusion, au niveau local, entre le clientélisme des autorités qui délivrent les pensions, gagnant ainsi des voix, et la corruption du personnel médical, mal rémunéré, délivrant de faux certificats», déplore Costas Bakouris, directeur de l’ONG anticorruption Transparency international Grèce.

L’hôpital public grec est l’institution la plus corrompue du pays, a confirmé ce mardi, pour la cinquième fois consécutive, le rapport annuel d’Amnesty international sur la Grèce. On y compte pour près de 42% des cas de pots-de-vin recensés. De quoi distancer largement le fisc (16%). Selon l’enquête de Transparency international, les pots-de-vin s’échelonnent de 30 euros pour un coupe-file à 30.000 euros pour certains actes chirurgicaux.

La fonction publique grecque était (est ?) encore plus corrompu qu’en France, les syndicats y ont un pouvoir démesuré :

En 1989, lors d’un discours place de la Constitution, Andreas Papandreou père, Premier ministre socialiste, faisait ouvrir les caisses en grand à son ministre des Finances: « Tsovola Dosta Ola » (« Tsovola donne-leur tout!) En 2009, George Papandreou fils fait les râteliers, taillant dans les congés payés et les primes des fonctionnaires. Ils sont dans le viseur: un million sur 11 millions d’habitants, l’un des services publics les plus inefficaces d’Europe. 

Depuis 2004, la droite a encore embauché 100 000 de ces recrues, érigées en emblèmes de la corruption d’un système. « Comme on n’a jamais voulu augmenter les salaires des fonctionnaires, on les paie pour partie en primes, dont beaucoup sont bidon, liées au clientélisme, souligne Evangelos Pissias, professeur d’université. Si tu vas au ministère des Finances, par exemple, les primes sont le triple du ministère des Transports… »  (source)

Ajoutez à cela que la Grèce, arrosée de subventions européennes, a dépensé plus que ce qu’elle gagnait et que pour rentrer dans l’euro elle a mentit sur ses comptes et vous avez les seules et uniques causes de la situation actuelle de ce pays.

ce n’est pas Goldman Sachs qui a obligé la Grèce à embaucher tout ces fonctionnaires à prix d’or. Ce n’est pas Goldman Sachs qui a obligé la Grèce à mentir sur sa dette et à maquiller, ses comptes, ce n’est pas Goldman Sachs qui a obligé la Grèce à ne pas taxer l’église orthodoxe… Je pourrais continuer longtemps….

Déjà que nous payons pour l’incompétence et pour la malhonnêteté de nos élus, dirigeants, fonctionnaires et syndicalistes mais voila que des menteurs comme Melenchon voudrait en plus nous faire payer pour l’incompétence et pour la malhonnêteté des élus, dirigeants, fonctionnaire et syndicalistes grecs.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pourquoi la Grèce doit rembourser sa dette, pourquoi nous ne devons pas payer pour elle

  1. Paul-Emic dit :

    Mettre la Grèce en défaut de paiement aboutirait à abattre la domino en tête d’une chaîne qui fera tomber tout le monde nous en premier.
    Si la Grèce doit payer ses dettes, le devons nous aussi ? Et les USA sur-sur-endettés doivent-ils payer aussi ?
    Je comprends bien ce que vous voulez dire mais à ce niveau d’endettement, faire payer c’est réduite des pays entiers en servitude et pour des lustres. Est-ce bien raisonnable ? n’est-ce pas ouvrir la porte à la guerre ?
    Pourquoi exonérer de leurs risques les prêteurs et les investisseurs ? N’est-ce pas l’essence même du capitalisme que d’assumer le risque de ses investissements ?
    Vouloir créer un capitalisme sans risque c’est aussi irresponsable que d’emprunter au-delà de ses capacités de remboursement.

    • Skandal dit :

      « Mettre la Grèce en défaut de paiement aboutirait à abattre la domino en tête d’une chaîne qui fera tomber tout le monde nous en premier. »

      Vous n’en savez rien, moi non plus, personne n’en sait rien car cela n’a jamais été fait. Mon avis c’est que la Grèce n’a rien à faire dans la zone euro.

      « Si la Grèce doit payer ses dettes, le devons nous aussi ? Et les USA sur-sur-endettés doivent-ils payer aussi ? »

      Oui et oui…

      « Pourquoi exonérer de leurs risques les prêteurs et les investisseurs ? N’est-ce pas l’essence même du capitalisme que d’assumer le risque de ses investissements ?
      Pourquoi exonérer de leurs risques les prêteurs et les investisseurs ? N’est-ce pas l’essence même du capitalisme que d’assumer le risque de ses investissements ?
      Vouloir créer un capitalisme sans risque c’est aussi irresponsable que d’emprunter au-delà de ses capacités de remboursement.

      Vous mélangez plusieurs choses la.

      D’abord les investisseurs c’est en parti nous, hors on ne vous a pas demandé votre avis, vous n’êtes pas responsables mais c’est quand même votre argent qui est engagée donc je veux bien prendre un risque mais si j’ai le choix, la je ne l’ai pas donc il n’y a pas de raison que je supporte ce risque.

      Assumer le risque de ses investissements, assumer ses responsabilité c’est plus une idée libérale que capitaliste, hors, comme je le dis plus haut, votre argent a été prêté à la Grèce sans votre avis, vous n’avez pas eu le choix, nous ne sommes donc plus dans le libéralisme mais dans l’étatisme et le collectivisme. Il n’y a donc aucune raison pour que nous assumions des risques que nous n’avons pas pris et des erreurs que nous n’avons pas faites.

      « Pourquoi exonérer de leurs risques les prêteurs et les investisseurs ? N’est-ce pas l’essence même du capitalisme que d’assumer le risque de ses investissements ?
      Vouloir créer un capitalisme sans risque c’est aussi irresponsable que d’emprunter au-delà de ses capacités de remboursement. »

      Vous avez tout à fait raison, nous entrons dans l’aléa moral c’est à dire que les risques ne sont pas assumés. C’est le même principe que le sauvetage des banques anglo-saxonnes. Que ce soit les états ou les banques, comment voulez vous demander la moindre responsabilité à ces gens là s’ils savent qu’ils seront sauvés quoi qu’ils arrivent ?

      Et puis si jamais vous, vous ne remboursez pas, plus personne ne vous prêtera, si les états ne remboursent pas, on continue à leur prêter malgré tout. C’est moralement répréhensible, c’est économiquement aberrant, c’est totalement antilibéral, c’est ce qu’on appelle l’aléa moral.

  2. Ping : Feta et huile d’olive | No One Is Innocent…

  3. Ping : L’aléas moral de la situation grecque | No One Is Innocent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s